Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • : Réagir : S'opposer activement à l'action de qqch, résister. La devise issue de la révolution française "Liberté, Egalité, Fraternité" étant de plus en plus mise à mal, ce blog est un moyen pour moi de faire partager mes réactions sur l'actualité politique, sociale, etc.
  • Contact

Rechercher

Tags

12 décembre 2012 3 12 /12 /décembre /2012 22:23

Alors que le Medef à travers les négociations en cours sur la sécurisation de l’emploi et les retraites complémentaires veut imposer un recul social sans précédent, la CGT appelle, jeudi 13 décembre à une journée d’action interprofessionnelle avec des rassemblements devant le Medef et les chambres patronales pour dire "non à la précarité, la flexibilité, le chômage, les bas salaires".

 


Cliquez sur la carte pour visualiser tous les rassemblements

 

cartecgt1312.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by jco - dans Notes social
commenter cet article
12 décembre 2012 3 12 /12 /décembre /2012 21:33
A première vue, on dirait un petit village andalou typique, avec ses oliviers, sa baraque à churros, sa terre rouge, ses maisons blanches et bien entretenues. Il y a même une église. Mais les fidèles sont rares. En levant la tête, on comprend pourquoi : le clocher se dresse à deux pas de la calle Ernesto Che Guevara, entre l’avenida Libertad et la calle Salvador Allende. En direction du centre, une fresque proclame : “Guerra social contra el capital”. Sans les deux restaurants, la petite épicerie, le kiosque à journaux et la station-service, on se croirait en pleine enclave communiste, au cœur de l’Europe. Seul le droit à la propriété privée rattache Marinaleda au système capitaliste. “Nous faisons ce que nous pouvons, dans les limites de la Constitution espagnole”, dit en souriant Manuel Sánchez Gordillo, 54 ans, fils d’un électricien et d’une femme au foyer, diplômé d’histoire de l’université de Sévillle, barbe à la Fidel Castro et keffieh. Depuis trente et un ans, il est le maire de cette commune située à mi-chemin entre Cordoue et Séville.


Avec ses 2 700 habitants, Marinaleda est un condensé d’expérimentations égalitaires, la mise en œuvre à échelle réduite des principes anarcho-socialistes neutralisés par quarante ans de franquisme et revenus sur le devant de la scène depuis que la récession a mis l’Espagne à genoux. Pendant que le reste du pays paie les conséquences de la crise immobilière, avec un taux de chômage qui a atteint 20 %, ici tout le monde travaille, grâce à un modèle unique en Europe fondé sur une économie à 90 % publique. La majorité des habitants sont employés par une coopérative agricole où chacun reçoit le même salaire : 47 euros par jour. Pour résoudre le problème du logement (“un droit et pas une marchandise”, tel est le leitmotiv du maire), le conseil municipal a lancé il y a quelques années un programme d’autoconstruction. La ville met à disposition un terrain, des matériaux, une pelleteuse, un projet d’architecte et deux maçons ; au citoyen de se retrousser les manches pour construire sa maison. “Il m’a fallu quatre cent dix jours, mais j’ai finalement quelque chose que je n’aurais jamais obtenu dans un autre village”, raconte Antonio Martínez, 40 ans, marié et père de deux enfants. Le résultat : un pavillon de 100 mètres carrés, avec un large patio et un double garage. Le prix ? Quinze euros par mois pendant cent trente-trois ans, le tiers du prix exigé dans les villages limitrophes pour une maison du même type.

Les critiques rappellent que tout cela serait impossible sans les fonds de la communauté autonome d’Andalousie et accusent le maire de nourrir l’utopie communiste avec l’argent du capitalisme. Il coupe court : “On profite du système, comme tout le monde.” A Marinaleda, il n’y a pas de police municipale et des assemblées publiques ont lieu chaque semaine sur la place du village. Le dimanche, les habitants travaillent gratuitement à l’entretien des rues et des parterres. Le Colectivo de Unidad de los Trabajadores (CUT, Collectif unitaire des travailleurs), le parti du maire, gouverne depuis 1979 : son programme politique prévoyait l’expropriation des 1 200 hectares de terre du duc de l’Infantado, un objectif atteint en 1991 après de nombreuses luttes. Depuis, il y a du travail pour tous à la coopérative, qui produit des fèves, des poivrons et des choux-fleurs, récoltés par les hommes et mis en conserve à l’usine par une cinquantaine de femmes.

 

Article paru dans Courrier International

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jco - dans Notes Crise
commenter cet article
12 décembre 2012 3 12 /12 /décembre /2012 00:10

 

Quand les patrons du CAC 40 ne connaissent pas la crise

 

Il faut parait-il que tout le monde fasse des efforts en cette période de crise pour aider la France à réduire ses déficits. Ce gouvernement, comme le précédent d'ailleurs, se moque de nous en prenant des mesures de rigueur qui nous touchent tous.

 

J'évoquais hier les 8,5 millions de Français vivant avec moins de 964 euros par mois. Voilà qu'une étude publiée ce mardi révèle que a rémunération moyenne des patrons du CAC 40 s’est élevée à 4,2 millions d’euros en 2011, en hausse de 4% sur un an. On se demande bien pourquoi puisque l'indice CAC 40 a sur la même période perdu 17% de sa valeur. 

 

Tout le monde ne connait pas la crise, sauf que la TVA que le gouvernement PS – EELV a augmenté va toucher de la même manière les millions de pauvres et ces patrons du CAC 40. Quatorze de ces dirigeants touchent plus que 240 fois le Smic, soit 4,6 millions d’euros.

 

Ces montants sont parfois plus élevés puisque l'étude n’inclut en effet pas toutes le sources de revenus, comme le « complément de retraite sur-complémentaire dont bénéficient certains dirigeants ». Elle porte sur le salaire fixe, les bonus, les actions gratuites, les options et les indemnités de départ versés au dirigeant.

 

Vous ne trouvez pas ça indécent ?

 

La liste de ces 14 grands fortunés :

 

Maurice Lévy de Publicis, qui "est exceptionnellement en tête avec le versement anticipé de ses bonus différés qui portent à 19,6 M€ sa rémunération totale après 6,2M€ en 2010"

Carlos Ghosn (Renault – 13,3 M€ après 9,7M€, +38%), celui-là même qui tente d'arracher des accords de compétitivité dans ses usines pour baisser le coût des salaires, "dont la rémunération chez Nissan demeure mal définie"

Bernard Charlès (Dassault Systèmes – avec 10,9 M€ après 9,5M€, +15%)

Bernard Arnault (LVMH –10,8 M€ après 9,7M€, +11%), candidat à l'exil fiscal en Belgique

Jean-Paul Agon (L’Oréal) – 7,7 M€ après 10,7M€, -28%)

Christopher Viehbacher (Sanofi-Aventis – 7,1M€ après 6,1M€, +17%), dont l'entreprise dégraisse allégrement en France pour améliorer ses dividendes

Frank Riboud (Danone – 6,1 M€ après 5.9 M€, +3%)

Daniel Julien (Teleperformance - 5,6 M€ après 3,2 M€, +76%)

Denis Kessler ( SCOR 5,5 M€ après 4,2 M€, +20% ), le chantre des valeurs du patronat au MEDEF

Olivier Piou (Gemalto – 5,5 M€, +103%)

Gerard Mestrallet (GDF-Suez 4,8 M€, +44%) dont le groupe n'en finit pas de demander des augmentations du tarif du gaz

Jean-Pascal Tricoire (Schneider Electric- 4,7M€, +12% )

Thierry Pilenko (Technip – 4,6 M€, +7%)

Henri de Castries (AXA – 4,6 M€, -7%).

 


Partager cet article

Repost 0
Published by jco - dans Notes Crise
commenter cet article
10 décembre 2012 1 10 /12 /décembre /2012 18:46

 

Aujourd'hui s'est ouvert à Paris la conférence nationale de lutte contre la pauvreté. « Plus de 8,5 millions de Français vivent avec moins de 964 euros par mois », « un Français sur cinq déclare avoir renoncé aux soins » pour raisons financières, « 3,5 millions de personnes sont mal logées », « 800.000 personnes ont recours à l'aide alimentaire », voilà le constat fait par la ministre des Affaires sociales Marisol Touraine en ouverture de cette conférence.

 

Et parallèlement, on avait confirmation ce même jour que Gérard Depardieu, un des acteurs les mieux payés du cinéma français s'exilait en Belgique pour échapper à la fiscalité française. Il habite désormais à Néchin, un village distant de 1km de Roubaix qui compte 27% de français. Parmi eux la famille Mulliez, qui contrôle le groupe de distribution Auchan. Et pas très loin il y également Bernard Arnault patron de LVMH, Hugues Taittinger l'héritier de la famille du champagne de même nom, Alain Lefebvre, ancien patron de presse etc.

 

Après Astérix à Londres (exil de Clavier) voici Obélix en Belgique. Et nous les gaulois continuerons de payer nos impôts, et même la TVA pour tous, cet impôt injuste car inégalitaire et que le gouvernement a pourtant décidé d'augmenter. Mais comme de plus en plus de gens sont dans le besoin, on fera appel à la générosité du bon peuple pour aider les plus démunis puisque les riches ne veulent pas participer à la solidarité. 

 

Au fait, Obélix est propriétaire de quelques châteaux, peut-être que la ministre Duflot pourrait réquisitionner pour loger des sans-abris ? Puisqu'il est parti, réquisitionnons.

 


Partager cet article

Repost 0
9 décembre 2012 7 09 /12 /décembre /2012 23:18

Si mon blog s'est arrêté pendant quelques jours, cela n'a pas été le cas pour l'actualité. Je n'en attendais rien de bon, et c'est malheureusement le cas. Sur nombre de sujets, on a la confirmation que le changement, ce ne sera pas avec ce gouvernement. Que ce soit sur les dossiers de la Santé, sur Arcelor, sur le pacte de compétitivité, sur le dossier d'aéroport de Notre Dame des Landes, sur le budget, etc. on a l'impression que c'est toujours un gouvernement de droite qui est en place.

 

Il y a encore matière à Réagir. Je reprends donc à partir de demain.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jco
commenter cet article
30 novembre 2012 5 30 /11 /novembre /2012 20:54

 Blog au repos pour quelques jours, et moi aussi de facto, les hotspots wifi n'étant pas accessibles là où je me trouve.

 

A bientôt.

 


Partager cet article

Repost 0
Published by jco - dans Brèves
commenter cet article
27 novembre 2012 2 27 /11 /novembre /2012 18:56

 

L'UMP va peut-être revoter, ce sera aux militants de voter pour le savoir. Mais alors, va falloir recompter ... ils y seront encore en 2013 à ce rythme là.

 

Heureusement que le ridicule ne tue pas, la preuve c'est que leur commission nationale des recours s'appelle la CONAR. Sans oublier les deux C....... qui s'étripent. 

 

ump-ca-compte.jpg

 

Dessin paru dans l'Humanité du 27 novembre

Partager cet article

Repost 0
Published by jco - dans humour
commenter cet article
23 novembre 2012 5 23 /11 /novembre /2012 08:18

C'est la déclaration d'un élu socialiste conseiller général de Niort-Ouest. Il est vrai que ça doit être difficile quand on est socialiste, d'assumer les renoncements de Hollande.


capitaine-de-pedalo.jpg J-L Mélenchon était réaliste quand il avait comparé Hollande à un capitaine de pédalo dans la tempête, lui reprochant d'avoir choisi une ligne centriste. Aujourd'hui, ce n'est même pas une ligne centriste mais encore plus à droite. Cette fois-ci, c'est pour calmer des opposants au mariage des homosexuels, des catholiques intégristes notamment. François Hollande a déclaré devant le Congrès des maires que «  la loi s'applique pour tous dans le respect néammoins de la liberté de conscience. » Voilà que celui qui a en charge de faire respecter la loi devient le premier à la bafouer en considérant qu'elle pourrait s'appliquer au gré de ses convictions intimes ou de sa foi.

 

Cette dernière sortie fait tousser jusque dans son propre camp. C'est ce qui a amené un élu socialiste des Deux-Sèvres, Gérard Zabatta, a faire la déclaration suivante : « Si François Mitterrand et Robert Badinter avaient écouté les bruits de la rue, vous croyez que la peine de mort aurait été abolie et l'homosexualité dépénalisée ? Si Jacques Chirac et Simone Veil avaient écouté leur propre camp, vous pensez que la loi autorisant l'IVG aurait été votée ? Si Lionel Jospin et Élisabeth Guigou avaient cédé aux pressions de la droite et des catholiques intégristes, le PACS aurait-il été adopté ? »

 

Et d'appeler le Président à un peu de courage en parodiant le slogan de campagne « Monsieur le Président de la République, le courage c'est Maintenant  ! » Si en plus c'est un élu socialiste qui le dit. 


 

Partager cet article

Repost 0
22 novembre 2012 4 22 /11 /novembre /2012 23:22

A l'initiative de l'association France-Palestine Solidarité des Deux-Sèvres, un rassemblement s'est tenu mercredi soir en solidarité avec le peuple Palestinien.


Il faut enfin cesser de justifier cette escalade en renvoyant les deux parties dos-à-dos en instrumentalisant les peuples. Dans cette affaire, il y a bien un colonisateur et un colonisé. Il y a bien un peuple à Gaza qu’on humilie, qu’on méprise, qu’on étouffe, qu’on affame par un blocus d’un autre âge. 


La communauté internationale et l’Union européenne ont affaibli, voire humilié même l’autorité palestinienne et ont fait preuve pour le moins d’une impunité totale vis-à-vis de la direction israélienne qui a toujours violé le droit international.


Toutes les institutions européennes devrait adopter une attitude claire et forte pour soutenir le cessez-le-feu qui vient d’être décidé,  mais au-delà, pour obtenir une paix durable, mais surtout la justice qui passe par l’existence de deux états.

 

Quelques photos du rassemblement à Niort par AVG.

 

repertoire-5-0005_redimensionner.JPG

 

repertoire-5-0014_redimensionner.JPG

 

repertoire-5-0007_redimensionner-copie-1.JPG

 

 

Un nouveau rassemblement se tiendra :

 

SAMEDI 24 NOVEMBRE A 11 HEURES

PARVIS DES HALLES DE NIORT

 

La mobilisation doit se poursuivre tant que la stratégie guerrière du gouvernement israélien et surtout les questions politiques ne sont pas réglées :


·        Levée du blocus

·        L’admission d’un Etat palestinien à l’ONU

·        La suppression des colonies israéliennes en Cisjordanie.


Partager cet article

Repost 0
20 novembre 2012 2 20 /11 /novembre /2012 22:00

L’Association France-Palestine Solidarité des Deux-Sèvres  appelle à un ras­sem­blement de soutien à la popu­lation de Gaza et pour pro­tester contre les bom­bar­de­ments de l’armée israélienne


MERCREDI 21 NOVEMBRE A 17H.30
PARVIS DES HALLES DE NIORT


Nous dénonçons cette nou­velle agression contre le peuple pales­tinien qui une nou­velle fois cause la mort de civils dont des enfants, plus de 100 palestiniens tués.
 

 

L’heure n’est cer­tai­nement pas à l’expectative, elle est à la mobi­li­sation dans l’union la plus large pour dénoncer l’escalade israé­lienne et la stopper ; pour demander à la France une inter­vention tran­chant avec les piteux « appels à la retenue »; pour que notre pays sanc­tionne Israël res­pon­sable du blocus et de l’aventure guer­rière contre la popu­lation de Gaza.

 

Rassemblons-​​nous partout et agissons sans attendre autour des 4 mots d’ordre adaptés et ras­sem­bleurs du Col­lectif national :


- Arrêt des bombardements sur Gaza

- Levée immédiate du blocus de Gaza

- Un Etat palestinien admis à l’ONU

- Halte à l’impunité d’Israël : des sanctions immédiates


Partager cet article

Repost 0