Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • : Réagir : S'opposer activement à l'action de qqch, résister. La devise issue de la révolution française "Liberté, Egalité, Fraternité" étant de plus en plus mise à mal, ce blog est un moyen pour moi de faire partager mes réactions sur l'actualité politique, sociale, etc.
  • Contact

Rechercher

Tags

9 mai 2013 4 09 /05 /mai /2013 23:41

Faut-il moins de jours fériés pour soutenir l'économie, c'est la question que soulevait Julian Bugier, le présentateur du 20 heures de France 2 en ce 9 mai, second jour férié de la semaine. Après un micro-trottoir pour recueillir des avis, le reportage poursuit en précisant que supprimer un jour férié relancerait la croissance, car un jour férié de moins permettrait à l'économie française de récupérer 1 milliard d'euros soit 0,05 point de la richesse nationale. On nous donne ensuite le nombre de jours fériés de plusieurs pays européens en nous indiquant que la France se situe clairement dans la moyenne ; puis viennent les chiffres de la moyenne annuelle d'heures travaillées en France par rapport à d'autres pays européens en nous indiquant qu'on travaille moins, puis dernière info mais sans donner de chiffres, les français seraient les plus productifs.

 

En présentant les choses ainsi, quel est l'objectif ? Culpabiliser les français en insinuant que l'économie se porterait mieux avec moins de jours fériés ? Si l'arrêt de la production et des services (et encore pas tous) pénalise l'économie à ce point là, il est quand même bon de rappeler qu'il y a actuellement en France plus de 5 millions et demi de demandeurs d'emploi toutes catégories confondues. Voilà un potentiel humain pour soutenir l'économie si on veut bien leur fournir du travail.

 

Autre dossier qui apporterait de l'argent à la nation, la lutte contre l'évasion fiscale. En juillet 2012, la commission d'enquête du Sénat sur l'évasion fiscale a estimé entre 30 et 60 milliards d'euros son coût annuel pour les finances publiques. Mais pour le syndicat Solidaire-Finances Publiques, qui a établi un nouveau rapport début 2013 par extrapolation des résultats du contrôle fiscal, la fraude plombe les caisses de l'Etat à hauteur de 60 à 80 milliards d'euros chaque année. Si le gouvernement donnait les moyens à l'administration fiscale, on pourrait en faire rentrer de l'argent. Voir un précédent article sur ce sujet. Le milliard d'euros que représenterait un jour férié travaillé ne pèse pas lourd comparé comparé aux pertes dues à l'évasion fiscale.

 

Alors, ça me hérisse le poil quand je vois une chaîne de service public (?) oser présenter les jours fériés comme pénalisant l'économie. Ce n'est vraiment pas la raison, mais en présentant ainsi, ça évite de poser les vraies questions.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires