Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • : Réagir : S'opposer activement à l'action de qqch, résister. La devise issue de la révolution française "Liberté, Egalité, Fraternité" étant de plus en plus mise à mal, ce blog est un moyen pour moi de faire partager mes réactions sur l'actualité politique, sociale, etc.
  • Contact

Rechercher

Tags

8 août 2013 4 08 /08 /août /2013 23:19

France Télévisions, le règne de l'externalisation, c'est le titre d'un article paru dans le dernier numéro de « Témoins », revue du syndicat national des journalistes CGT.

 

On y apprend ainsi que les magazines d’information comme Envoyé spécial ou Complément d’enquête sur France 2, ou les magazines d’évasion comme Thalassa ou Faut pas rêver sur France 3, ne fabriquent en interne que 30 % à 40 % de leurs sujets... Les chiffres exacts et la réalité des facturations sont des secrets d'État.

 

Dans ce système opaque où certains s'enrichissent, des caciques de la télé passent outre les conflits d’intérêts. Par exemple, Patrick de Carolis, présentateur des émissions Des racines et des ailes ou Le grand tour, commande des sujets à Anaprod, sa propre société de production ! Même chose pour Laurent Delahousse, présentateur de l’émission Un jour un destin, qui achète des documentaires à Magnéto presse, une société créée par... Laurent Delahousse !

 

Voilà où en est rendu le service public de la Télévision !

 

Partager cet article

Repost 0
7 août 2013 3 07 /08 /août /2013 21:38

Chargée de présenter un projet sur la réforme des retraites, la ministre des affaires sociales, Marisol Touraine, a estimé qu'un financement des retraites avec une hausse de la CSG était « une option qui, assurément, a une forte cohérence. Elle permet de financer les régimes sociaux de façon très claire. ». La CSG est payée par les actifs, mais aussi les retraités pour lesquels est envisagée un alignement sur le taux des actifs soit 7,5% contre 6,6% aujourd'hui.

 

Ce qui est très clair, c'est que les revenus financiers seront épargnés, la CSG étant payée à 70% par les salariés. Les profits continuent de flamber comme je l'évoquais dans un précédent billet, mais pour ce qui est de la solidarité, le gouvernement socialiste préfère adopter le refrain prôné par l'UMP et le Medef lors de la réforme de 2010 : « Touche pas à mon capital.».

 

Il sera nécessaire d'être nombreux dans la rue pour la journée d'action du 10 septembre, pour rappeler à ce gouvernement que s'il a été porté au pouvoir, c'est aussi parce que Sarkozy avait refusé d'écouter les opposants à la précédente réforme.

 

 

Réforme des retraites : le capital épargné

Partager cet article

Repost 0
2 août 2013 5 02 /08 /août /2013 17:24

C'est le site du ministère délégué à la Ville qui l'indique, au plus fort des émeutes de Trappes, il y a une semaine, on avait peu vu et peu entendu le ministre de la Ville. François Lamy s’en est expliqué et a dévoilé ses projets pour les quartiers. Mais sur les banlieues qui ont le sentiment d'avoir été oubliées, pas certain que sa conclusion soit d'un grand réconfort.

 

« Maintenant, on ne réglera pas la situation économique et sociale de ces quartiers tant qu’on n’aura pas réglé la situation économique et sociale de ce pays. Mon objectif, c’est que lorsque la reprise sera là, ces quartiers soient prêts à en profiter. »

 

Sauf que ces populations ne peuvent plus attendre. Comme l'a écrit le maire PCF de La Verrière, commune de 6000 habitants très proche de Trappes, « ce qui s'est passé à Trappes peut se passer ailleurs. »

 

Les minima sociaux atteignent un taux de 50,64% dans sa commune contre 1,68% dans le département des Yvelines. Malgré un parc constitué de 68% de logements sociaux, les demandes de HLM ont explosé dans sa ville. Le taux de chômage à Trappes ou dans sa commune de La Verrière est deux fois plus élevé que dans le reste des Yvelines, 28% des habitants vivent des allocations chômage dans certains quartiers. Et ce maire souligne que les « jeunes connaissent mieux les policiers locaux que leur correspondant de la mission locale. Est-ce cela que la République a à offrir à notre jeunesse ? » « On nous dit sans cesse que les quartiers s’éloignent de la République et basculent soit vers la religion, soit vers le banditisme. N’est-ce pas plutôt la République qui s’éloigne des quartiers et laisse le champ libre à d’autres formes d’organisation sociale ou d’économie ? »

 

Il serait temps que ce gouvernement socialiste mette en œuvre la politique de changement promise. Son adversaire, c'était soit-disant la finance. Et depuis, le système bancaire reste le même dans son organisation, les 500 plus grandes fortunes de France ont vu leur montant grimper de 25% en 2012. Et les plus démunis devraient encore attendre ?

Partager cet article

Repost 0
31 juillet 2013 3 31 /07 /juillet /2013 17:49
EDF, hausse injuste des tarifs de l'électricité

C'est demain 1er août 2013 que prendra effet une première hausse de 5% des tarifs de l'électricité décidée par le gouvernement socialiste. Et une même hausse a d'ores et déjà été décidée pour le 1er août 2014; celle-ci venant s'appliquer sur la précédente, cela nous fera une augmentation de 10,25%. De sérieux bruits courent sur une autre augmentation de 5% en 2015.

 

« Le gouvernement a décidé de lisser, sur plusieurs années, les hausses de tarifs nécessaires à la couverture des coûts d'EDF, prévue par la loi, afin de protéger autant que possible le pouvoir d'achat des ménages », avait souligné dans un communiqué Philippe Martin, le nouveau ministre de l'Energie. Drôle de façon de protéger le pouvoir d'achat des ménages, quand on sait que ces hausses concernent les tarifs bleus, destinés aux particuliers et aux petites entreprises. Pour les tarifs jaunes, réservés aux grandes entreprises, l’augmentation sera plus faible (+2,7 % au 1er août 2014). Quant aux tarifs verts, pour les industriels, ils resteront inchangés. Quelle équité !!!

 

Ce jour, le site Capital.fr annonce qu' « Au top du CAC 40, l’action EDF s’est envolée de 7,39%. L’électricien a relevé son objectif de résultat brut d'exploitation pour l'ensemble de l'exercice, après un excellent premier semestre. »

 

Alors que certains n'arrivent déjà pas à boucler les fins de mois, que plusieurs millions de personnes vivent en dessous du seuil de pauvreté, que les salaires stagnent, ces hausses, les plus fortes de ces dix dernières années, vont à nouveau amputer les budgets des ménages contribuant à encore plus de difficultés. En prenant cette décision, le gouvernement socialiste fait le choix de sacrifier la population.

 

Le temps viendra où le peuple ne supportera plus ces injustices, cette régression sociale.

 

Partager cet article

Repost 0
30 juillet 2013 2 30 /07 /juillet /2013 17:54

L'austérité fait exploser la pauvreté.

Ce graphique est basé sur des chiffres de 2011. Comme la situation ne s'est pas améliorée depuis et que la plupart des pays d'Europe s'enfoncent dans toujours plus de rigueur, les perspectives ne sont pas réjouissantes s'il n'y a pas un tournant à cette politique  qui n'a qu'un objectif, satisfaire les marchés financiers.

Europe, voilà vers quoi mènent les politiques d'austérité

Partager cet article

Repost 0
25 juillet 2013 4 25 /07 /juillet /2013 23:07

Par la voix de la ministre des affaires sociales Marisol Touraine, le gouvernement a déjà fait savoir que dans le cadre de la réforme des retraites « un effort sera nécessaire, auquel devront participer tous les Français ».

 

De qui se moque le gouvernement socialiste ? Du peuple de gauche qui lui a permis d'accéder au pouvoir et à qui aujourd'hui il demande des sacrifices tout en lui imposant une politique de rigueur. C'est inacceptable de demander un effort à tous les français alors que notre pays n'a jamais été aussi inégalitaire. C'est le très officiel INSEE qui le dit.

 

Et si cet effort demandé à tous est la seule réponse du gouvernement, il faut lui rappeler que ce n'est pas la crise pour tout le monde et que ce n'est pas à la majorité des français qui n'y est pour rien d'en subir de nouvelles conséquences.

 

Alors que le pouvoir d'achat des Français a reculé de 0,9% en 2012, que le taux de chômage crève les plafonds, que les smicards n'ont eu droit à aucun coup de pouce en 2013, le magazine Challenges révèle que dans la même année, les plus riches ont tiré d'énormes profits de la crise. En effet, les 500 plus grandes fortunes de France ont vu leur montant grimper de 25% durant la même période. Jamais depuis 1996, année où Challenges a lancé son classement des 500, leur fortune globale n'avait atteint de tels sommets. Celle-ci représente désormais l'équivalent du budget de l’État. La seule augmentation des 10 plus grandes fortunes suffirait à éponger le déficit du régime des retraites à l'horizon 2020.

 

Il est inacceptable de vouloir nous imposer de nous serrer la ceinture, de bloquer les salaires et d'exiger toujours plus de sacrifices pour la majorité des salariés, des retraités. Alors stop ! C'est d'une véritable politique sociale, et non pas libérale dont nous avons besoin.

 

 

Partager cet article

Repost 0
22 juillet 2013 1 22 /07 /juillet /2013 22:59

Personne n'a oublié les préconisations de celui qui fut président de la République, « Travailler plus pour gagner plus », un de ses slogans de la campagne 2007. Sauf qu'à l'arrivée c'est plutôt devenu « travailler plus pour gagner moins », sauf pour lui. En effet, il perçoit au minimum 6.000 euros bruts par mois, l'allocation "de base" actuellement versée aux anciens chefs de l’État français. A cela s'ajoute une rémunération supplémentaire de… 11.500 euros nets par mois en tant que membre de droit et à vie du Conseil Constitutionnel. Et comme les temps sont durs, l'ancien président de la République a rejoint le rang des conférenciers anciens chefs d'État pour des tarifs allant de 120 000 à 200 000 euros.

 

Et dans le JDD du 21juillet, on apprend qu'il vient de terminer ses vacances au Canada, qu'il va faire un passage par la Nouvelle-Écosse pour donner une conférence (il n'y a pas de petits profits), et qu'il va ensuite rejoindre le Cap Nègre où il séjournera tout le mois d'août. Ça en fait des vacances pour quelqu'un qui préconisait l'allongement de la durée du travail, pour les autres bien entendu.

 

« Pour l'instant, je fais président, mais un jour j'irai faire du fric », philosophait-il en son palais de l'Elysée au début de l'année 2008. Mais entre-temps, il nous a mis dans la merde, et son successeur, hélas, n'a pas rompu avec cette politique libérale qui privilégie les intérêts particuliers du capitalissme.

 

 

Partager cet article

Repost 0
21 juillet 2013 7 21 /07 /juillet /2013 18:19

Faut-il comprendre que Pierre Moscovici juge la Commission Européenne trop à gauche ? Le ministre français des Finances trouve en effet « excessif » le projet de taxation des transactions financières porté par Bruxelles.

 

C’est devant un parterre de financiers que Pierre Moscovici a retourné sa veste: "La taxe sur les transactions financières suscite des inquiétudes quant à l'avenir industriel de la place de Paris et quant au financement de l'économie française". Autrement dit, il faut l’assouplir pour ne « nuire au financement de l’économie ».

 


Il abondait ainsi dans le sens du président de Paris Europlace, Gérard Mestrallet, hôte du colloque dans lequel Moscovici s'exprimait et qui venait de rappeler les "craintes" des banquiers et financiers.

 

Onze pays de l'Union européenne, dont la France, l'Allemagne, l'Italie et l'Espagne, mais pas le Royaume-Uni, souhaitaient pourtant mettre en place une taxe dite Tobin, du nom de l'économiste américain, James Tobin, qui en a eu l'idée il y a plus de 40 ans. La Commission avait présenté en février un projet qui prévoyait d'imposer à 0,1% les échanges d’actions et les obligations et à 0,01% les produits dérivés. Une mesure qui pourrait selon elle rapporter jusqu'à 35 milliards d'euros par an.

 

La taxe Tobin en cours de sabotage

 

"Pour parvenir à cette taxe, il faut être pragmatique et réaliste et je veux dire ici que la proposition de la Commission m'apparaît excessive et risque d'aboutir au résultat inverse". Une position qui est également partagée à la Commission Européenne par le commissaire européen chargé de la politique fiscale, Algirdas Semeta, qui a récemment déclaré que l'Europe pourrait réduire la portée de cette future taxe, confirmant publiquement qu'un sabotage du projet initial était à l'étude.

 

La taxe était déjà jugée « trop peu, trop tard » par Attac qui porte cette idée depuis des années. « Trop peu car le désarmement des marchés financiers, nous l'avons toujours dit, ne peut se limiter à une taxe: il faut aussi des réglementations énergiques (démantèlement des banques "trop grosses pour faire faillite", contrôle de flux des capitaux, interdictions des transactions de gré à gré, stricte limitation des marchés de produits dérivés, surtout sur les marchés de produits alimentaires...). Trop tard, car la crise financière provoquée par trente années de laxisme prend aujourd'hui des dimensions dramatiques. Des solutions radicales deviennent désormais incontournables, comme la socialisation du secteur bancaire et sa mise sous contrôle de la société; l'audit des dettes publiques et la répudiation de leur part illégitime; la réforme de la Banque centrale européenne pour qu'elle puisse financer directement les États... »

 

Source L'Humanité

 

Cela confirme que Moscovici appartient à un gouvernement social-libéral et que ce gouvernement n'est pas de gauche. Moscovici n'a pas été recadré lui, contrairement à Delphine Batho qui a été priée de faire ses valises.

 

 

Partager cet article

Repost 0
18 juillet 2013 4 18 /07 /juillet /2013 19:24

 

Vendredi 12 juillet, à l’aéroport de Moscou, Edward Snowden a sorti le bout de son nez devant les caméras des journalistes pour faire un petit discours qui recadre bien la situation et nous permet d’en savoir plus sur son état d’esprit actuel et sur la taille de ses corones. Edward Snowden est soutenu par l’avocate de Wikileaks et par des associations comme Human Rights Watch et Amnesty International.

Ce texte a été brillamment traduit de l’anglais par Gordon Fowler pour Developpez.com sous licence libre. Merci à lui !

« Bonjour,

Je m’appelle Edward Snowden. Il y a un peu plus d’un mois, j’avais une famille, une maison au paradis et je vivais dans un très grand confort. J’avais aussi la capacité, sans aucun mandat, de chercher, de saisir et de lire toutes vos communications. Celles de n’importe qui, n’importe quand. J’avais le pouvoir de changer le sort des personnes.

C’était aussi une grave violation de la loi. Les 4e et 5e amendements de la Constitution de mon pays, l’article 12 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme et du Citoyen ainsi que de nombreux accords et traités interdisent un tel système de surveillance massive et omniprésente. Mais bien que la Constitution Américaine qualifie ces programmes d’illégaux, mon gouvernement explique qu’un jugement d’un tribunal secret, que personne ne peut voir, a légitimé ces pratiques illégales. Ce jugement corrompt purement et simplement la notion fondamentale de Justice, notion selon laquelle pour réellement exister la Justice doit être appliquée dans les faits. L’immoral ne peut être rendu moral par une loi secrète.

Je crois au principe établi à Nuremberg en 1945 : « Les individus ont un devoir international qui transcende les obligations nationales d’obéissance. Il en découle que les citoyens ont le devoir de violer leurs lois domestiques pour empêcher que des crimes contre la Paix et contre l’Humanité ne puissent être perpétrés ».

Par conséquent, j’ai fait ce que j’ai cru bon. J’ai lancé une campagne contre ces mauvaises pratiques. Je n’ai pas cherché à m’enrichir. Je n’ai pas cherché à vendre des secrets américains. Je n’ai passé aucun accord avec un gouvernement étranger pour garantir ma sécurité. À la place, j’ai rendu public ce que je savais, pour que ce qui nous touche tous puisse être débattu par nous tous, à la lumière du jour. J’ai voulu un monde de Justice.

Cette décision morale de parler au grand public de ces pratiques d’espionnage m’a coûté très cher, mais c’était la chose à faire et je ne regrette rien.

Depuis, le gouvernement américain et ses services de renseignements ont essayé de faire de moi un exemple, un avertissement pour tous ceux qui seraient tentés de parler à leur tour. J’ai été rendu apatride et traqué pour m’être exprimé politiquement. Les États-Unis d’Amérique m’ont mis sur la liste des personnes interdites de vol aérien. Ils ont demandé à Hong-Kong de m’extrader, en dehors du cadre juridique qui s’applique dans ce pays, et en totale violation du principe de non-refoulement des Nations-Unis. Ils ont menacé de sanctions des pays qui étaient prêts à défendre mes droits et le système d’asile reconnu par l’ONU. Ils ont même franchi une étape, sans précédente, en donnant l’ordre à une puissance militaire alliée de forcer l’avion d’un Président d’Amérique Latine à atterrir pour y chercher un réfugié politique. Cette escalade dangereuse n’est pas qu’une menace contre la dignité de l’Amérique Latine, c’est une menace contre le droit fondamental, partagé par toutes les personnes et par toutes les nations, de vivre sans être persécuté, de pouvoir demander un asile et d’en bénéficier.

Malgré tout, devant cette agression historique et disproportionnée, un peu partout dans le monde, des pays m’ont proposé soutien et asile. Ces nations, parmi lesquelles la Russie, le Venezuela, la Bolivie, le Nicaragua et l’Équateur, ont toute ma gratitude et mon respect pour avoir été les premières à se lever contre ces violations des Droits de l’Homme perpétrées par des puissants, et non par des faibles. En refusant d’abandonner leurs principes devant les intimidations, ils ont gagné le respect du monde. J’ai l’intention de voyager dans chacun de ces pays pour exprimer mes remerciements personnels à leurs peuples et à leurs dirigeants.

J’annonce aujourd’hui que j’accepte officiellement toutes les offres de soutien et d’asile qui m’ont été faites, et toutes celles qui pourront m’être faites dans le futur. Avec, par exemple, la proposition du Président du Venezuela, M. Maduro, mon statut de réfugié est désormais officiel. Aucun état n’a donc le droit ni de limiter ni d’interférer avec mon droit de bénéficier de cet asile. Mais comme nous l’avons vu, certains gouvernements d’Europe Occidentale et d’Amérique du Nord ont démontré leur volonté d’agir en dehors des lois. Ce comportement persiste aujourd’hui et ces menaces illégales me rendent impossible tout voyage vers l’Amérique Latine pour bénéficier de l’asile politique qui m’y a été accordé dans le respect de nos droits universels.

Cette volonté d’états puissants d’agir hors des lois représente une menace pour nous tous, elle ne doit pas être couronnée de succès. Par conséquent, je demande votre assistance (N.D.L.R. : Aux associations) pour me garantir un chemin sûr par les pays concernés en sécurisant mon voyage vers l’Amérique Latine. Je demande également l’asile à la Russie jusqu’à ce que ces états respectent la loi et que mon voyage, légal, soit permis. Je vais soumettre ma requête à la Russie aujourd’hui en espérant qu’elle soit accueillie favorablement.

Si vous avez des questions, j’y répondrai autant que je le peux.

Merci.

Partager cet article

Repost 0
17 juillet 2013 3 17 /07 /juillet /2013 23:39

Elle a sa carte de l'UMP et elle ambitionne d'avoir sa carte de presse. Roselyne Bachelot, l'ancienne porte-parole de deux laboratoires pharmaceutiques (voir article Fakir le vrai CV de Bachelot), puis pharmacienne, puis ministre sous Sarkozy avec les millions de vaccins, puis chroniqueuse people sur Direct 8, va débarquer à la rentrée sur i>TELE.

 

Tout en poursuivant son activité sur Direct 8, elle fera sa rentrée sur la chaîne d’info continue chaque dimanche soir pour un rendez-vous sur l’actualité politique du week-end. On peut déjà imaginer toute sa neutralité !!!

 

Mais là où des étudiants galèrent pour leurs études de journalistes, l'ancienne pharmacienne va t'elle se voir attribuer grâce à son passé politique une carte de presse ? Il y a vraiment beaucoup de choses qui ne tournent pas rond dans cette société.

Partager cet article

Repost 0