Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • : Réagir : S'opposer activement à l'action de qqch, résister. La devise issue de la révolution française "Liberté, Egalité, Fraternité" étant de plus en plus mise à mal, ce blog est un moyen pour moi de faire partager mes réactions sur l'actualité politique, sociale, etc.
  • Contact

Rechercher

Tags

25 juillet 2014 5 25 /07 /juillet /2014 12:51

Lorsque Michel Sapin, le ministre des Finances et des Comptes publics déclarait que la finance était «l'amie» du gouvernement et de l'économie (voir billet du 7 juillet), ce n'était pas un vain mot.

 

Pour les 63 millions de détenteurs du fameux livret A, le taux actuellement de 1,25% va passer à 1% au 1er août. Autant dire que les banques vont se frotter les mains. L'énorme épargne (encours total de plus de 200 milliards d'euros) qui à l'origine était gérée par la Caisse des dépôts et consignations et devait servir à financer le logement social est récupéré à présent pour près de 40% par les banques, suite à une décision européenne datant de 2008.

 

Et grâce à la baisse à 1% du taux d'intérêt, elles vont pouvoir garder 400 millions d'euros qui ne viendront plus rémunérer votre épargne.

 

Alors on dit merci qui ? Au ministre PS et son gouvernement amis de la finance.

Partager cet article

Repost 0
24 juillet 2014 4 24 /07 /juillet /2014 15:35

Alors que le nombre de victimes civiles palestiniennes se monte à plus de 700 à ce jour, dont de nombreux enfants, la diplomatie française ne se grandit pas. Elle agit dans la droite ligne de la position adoptée par F Hollande, qui, au début de l'offensive israélienne, avait affiché sa "solidarité" avec Israël sans évoquer les victimes palestiniennes.

 

Face aux centaines de morts palestiniens, Laurent Fabius déclarait il y a deux jours "c'est quelque chose que nous ne pouvons pas accepter". Pourtant, alors que la Palestine a réclamé la protection internationale des Palestiniens et une enquête sur l'offensive israélienne, devant le Conseil des droits de l'homme de l'ONU à Genève, la France s'est abstenue.

 
Et même silence de la diplomatie française alors que le gouvernement israélien viole le droit international et s'est affranchi de toutes les résolutions de l'ONU, sur le respect des frontières de 1967, sur la poursuite des colonisations, le blocus de Gaza.
 
C'est une catastrophe humanitaire qui a lieu à Gaza. L'ONU réclame une enquête internationale et la France s'abstient. Honte à nos dirigeants !

Partager cet article

Repost 0
23 juillet 2014 3 23 /07 /juillet /2014 22:50
Qui n’a pas été choqué, par les violences des images venues de Gaza ces derniers jours… !
Quel humaniste peut être insensible à ces massacres de masse, qui constituent un crime contre l’humanité perpétré par la cinquième armée du monde.
A Gaza, une force d’occupation militaire tue et blesse des enfants, des femmes et des hommes innocents enfermés dans ce qu’il est convenu d’appeler une « prison à ciel ouvert ».
Des enfants sont massacrés sur la plage, des ambulances pilonnées, des écoles et des hôpitaux éventrés, des quartiers sont rasés.
A Gaza, c’est l’horreur !
L’envoyé spécial de l’Humanité sur place, Pierre Barbancey, nous rapporte les suppliques des citoyens palestiniens à agir.  On ne peut en effet laisser faire plus longtemps ! On ne peut laisser tranquille les gouvernements et l’Union européenne qui ont les moyens de faire cesser ces crimes. Ils disposent des outils juridiques, politiques, commerciaux pour faire entendre raison au gouvernement ultra-droitier et guerrier de Tel-Aviv. Ils peuvent également prendre immédiatement la décision d’envoyer une aide humanitaire, médicale et sanitaire d’urgence pour aider les victimes et en premier lieu les nombreux enfants touchés par cette tragédie. Ils ont une lourde responsabilité face à l’histoire !
Rien ne les empêche de prendre l’initiative d’une conférence internationale pour la paix, la sécurité au Proche-Orient sur la base des résolutions de l’Organisation des Nations-Unies. Ils répondraient ainsi à l’aspiration des peuples.
Un mouvement international pour un cessez le feu, la fin du blocus de Gaza, l’arrêt de la colonisation et du mur d’apartheid, et la libération des prisonniers politiques grandit depuis plusieurs jours.
De puissantes manifestations le font entendre avec force et détermination, de Londres à Tel-Aviv, de Marseille à Bruxelles, d’Oslo à Edimbourg, de Melbourne à Chicago, de Stockholm à Sidney, de Rome à Tokyo, de Paris à Istanbul, de Caracas à Toronto, de New-York à Madrid, de Los Angeles à Sanaa. Ce mouvement va prendre encore de l’ampleur pour obtenir que le peuple palestinien soit placé sous protection internationale.
 
C’est  le sens de la pétition à votre disposition.
 
Signez là, donnez lui de l’ampleur et de la force. Cela comptera !
 

Partager cet article

Repost 0
22 juillet 2014 2 22 /07 /juillet /2014 23:04

Le bombardement intensif de Gaza depuis 2 semaines, avec des milliers de raids aériens, les tirs de la marine et l'offensive terrestre ont causé la mort de plus de 580 Palestiniens, blessé plus de 3500 personnes et détruit des centaines d’habitations. Le bilan s’alourdit à chaque heure. Les hôpitaux ne sont pas épargnés et au moins 100 000 personnes sont déplacées. Même le domicile du Chef de l'antenne consulaire française à Gaza a été bombardé.

 

Une nouvelle fois le pouvoir israélien déclenche un déluge de feu sur Gaza, au prétexte de tirs de roquettes, mais avec pour objectif avoué de mettre fin au gouvernement palestinien d’entente nationale, condition pourtant nécessaire à tout progrès vers une paix juste.

 

Devant cette situation dramatique, les gouvernements occidentaux se cantonnent une nouvelle fois à "dénoncer l'engrenage de la violence" sans désigner le responsable de cette nouvelle tragédie, et appelant seulement le gouvernement israélien à la "retenue". Le président François Hollande est même allé jusqu'à cautionner l'agression d'Israël contre la population de Gaza en déclarant, lors de son entretien téléphonique avec Benjamin Netanyahou le 9 juillet dernier, qu'il appartenait au gouvernement israélien de prendre toutes les mesures pour protéger la population face aux menaces"

 

L'Union européenne disposerait d'un moyen simple : la suspension de l'accord d'association avec Israël qui accorde des avantages économiques à ce pays. Cet accord est conditionné par le respect des droits humains, ce qui n'est pas le cas avec la colonisation et l'existence du mur qui sont illégaux selon le droit international.

 

Pour dénoncer cette passivité coupable de nos gouvernants, et obtenir des actions concrètes de la France auprès du pouvoir israélien et du Conseil de sécurité, le Collectif * local de Niort pour une paix juste et durable entre Palestiniens et Israéliens appelle tous les militants à manifester

 

Mercredi 23 juillet 2014 à 18h

devant les halles de Niort

 

Pour l’arrêt immédiat des bombardements et le retrait des troupes israéliennes de Gaza

 

Pour l’arrêt de l’agression israélienne en Cisjordanie et à Jérusalem

 

Pour la levée du blocus, illégal et criminel, de Gaza

 

Pour des sanctions immédiates contre Israël jusqu’au respect du droit international

 

Pour le soutien au peuple palestinien et au gouvernement d’entente nationale

 

La cause palestinienne n'a rien à voir avec l'extrême droite et n'accepte aucun soutien de sa part

 

*Association France Palestine Solidarité des Deux-Sèvres(AFPS)79 – Action des Citoyens pour le Désarmement Nucléaire(ACDN) – Association Culturelle Maghrébine – CCFD Terre Solidaire – Ecole Emancipée(FSU) – Ensemble – Europe Ecologie Les Verts(EELV) – Ligue des Droits de l’Homme (LDH) – Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA) – Parti Communiste Français (PCF) – Parti de Gauche(PG) –


 

 

Partager cet article

Repost 0
21 juillet 2014 1 21 /07 /juillet /2014 15:45

François Hollande persiste et signe. Le pouvoir en rajoute suite à sa décision d'interdire la manifestation de samedi, voir billet d'hier.

 

Mais là ça devient abject ! Lors d'une remise de décorations aux chasseurs de nazis Beate et Serge Klarsfeld à l'Elysée, Hollande a déclaré : «La République, c’est la capacité de vivre ensemble, de regarder son histoire et en même temps d’être toujours prêts à défendre les valeurs démocratiques, de ne pas se laisser entraîner par des querelles qui sont trop loin d’ici pour être importées, de ne pas se laisser emporter par les déflagrations du monde», a-t-il dit. Il faut, a-t-il ajouté, «faire en sorte que ne soit toléré aucun acte, aucune parole qui puisse faire ressurgir l’antisémitisme et le racisme».

 

Et les centaines de civils palestiniens innocents tués, les dizaines de milliers de palestiniens qui prennent le chemin de l'exode, ce n'est pas pour des querelles !!!

 

A l'appel du gouvernement palestinien à « réagir immédiatement au crime de guerre » perpétré par l'armée israélienne à Chaljaya dans la bande de Gaza, c'est un drôle de message envoyé par le chef de l'Etat.

 

Un nouvel engagement de campagne oublié par Hollande, cette fois le n° 59 !

 

 

Gaza sous le feu israélien, des "querelles" pour Hollande ?

Partager cet article

Repost 0
20 juillet 2014 7 20 /07 /juillet /2014 16:48

Il y a une dizaine de jours, F Hollande avait clairement choisi son camp en exprimant « la solidarité de la France » avec Israël. (voir billet). Mais alors que l'on dénombre des centaines de morts du côté palestinien dont des dizaines d'enfants, la manifestation parisienne de soutien au peuple palestinien a été interdite par la préfecture avec l'accord du gouvernement. La France, pays des droits de l'homme interdit une manifestation de soutien à un peuple martyrisé, et pire, envoie les CRS, ce qui est une provocation supplémentaire, ceux-ci réprimant la manifestation par la violence. Ailleurs en France, les manifestations ont été autorisées et se sont déroulées sans aucun heurt comme dans de nombreux pays.

 

Ce gouvernement osera t'il encore longtemps se dire de gauche et "socialiste" ? Comme l'écrit le philosophe Yvon Quiniou, « Ils renouent ainsi avec l'héritage malsain de la SFIO et de Jules Moch réprimant férocement des grèves d'ouvriers en 1951-1952, ou le soutien au colonialisme qui fut la position constante de Guy Mollet, ou encore avec l'appui de celui-ci à la guerre en Algérie. »

 

Honte à Hollande, Valls, Cazeneuve et à ce gouvernement qui veulent nous empêcher de marquer notre solidarité avec ce peuple palestinien qu'on assassine !

 

 

Partager cet article

Repost 0
16 juillet 2014 3 16 /07 /juillet /2014 18:14

Dans L'Humanité Dimanche de la semaine du 12 au 19 juillet. Réformer, c’est moderne, qu’importe le sens dans lequel on réforme... Selon les « réformateurs » qui nous gouvernent, ceux qui refusent la concurrence généralisée sont renvoyés au camp des archaïques. Avec leurs recettes éculées ressorties des vieux tiroirs, ce sont pourtant eux les véritables ringards !

L'affiche du film politique de l'été : "Il était une fois les ringards"

Partager cet article

Repost 0
15 juillet 2014 2 15 /07 /juillet /2014 21:26

Robert Ménard, fondateur de reporters sans frontières et nouveau maire extrême droite de Béziers, élu avec le soutien du Front national, a commémoré le 5 juillet dernier les "massacres d’Oran" du 5 juillet 1962 devant une stèle où figurent les photographies de tueurs de l’OAS qui ont été jugés et fusillés dans le cadre des lois de la République.

 

Plutôt que de retirer la plaque commémorative, comme l’exigeait Aimé Couquet, membre du PCF, Robert Ménard a préféré s’incliner devant elle avec Elie Aboud, candidat malheureux aux municipales et député UMP de l’Hérault.

 

C'est une véritable provocation car non seulement Robert Ménard compte renouveler l’opération chaque année, et mettre "les drapeaux de la ville en berne le 19 mars", jour du cessez-le-feu de la guerre d’Algérie.

 

Le ventre est encore fécond, d'où a surgi la bête immonde

Partager cet article

Repost 0
11 juillet 2014 5 11 /07 /juillet /2014 23:30

Billet de José Fort, internationaliste passionné du monde, journaliste, ancien chef du service monde de l’Humanité.

 

En exprimant « la solidarité de la France » avec Israël sous le prétexte de tirs de roquettes en provenance de Gaza sans prononcer le moindre mot sur les bombardements, les assassinats, les rafles et les ratonnades à Gaza et en Cisjordanie occupée, le président de la République vient d’impliquer notre pays dans une opération criminelle contre un peuple en lutte pour sa survie : le peuple palestinien. Il y a pire. En déclarant qu’il appartient « au gouvernement israélien de prendre toutes les mesures pour protéger sa population face aux menaces », le président de la République incite à la guerre.

 

Il ne s’agit plus seulement de complicité. Il s’agit de l’implication officielle de la France dans le camp de la droite israélienne. Désormais, Paris ne s’en tient plus aux formules diplomatiques qualifiant les actions israéliennes de « disproportionnées ». Paris joue ouvertement la carte de l’affrontement, des destructions, des meurtres et des emprisonnements de masse.

 

Les autorités françaises acceptent que des citoyens français intègrent une armée étrangère (l’armée israélienne) violant ainsi les lois internationales. Elles acceptent un mur de près de 700 kilomètres, une construction condamnée par les instances internationales. Elles acceptent l’apartheid instauré en Cisjordanie occupée. Elles acceptent et incitent à la guerre alors que tous les efforts devraient viser l’arrêt des violences et la construction de la paix. François Hollande a choisi son camp. Ce n’est pas celui des pacifistes israéliens. Encore moins celui du peuple palestinien martyrisé, écartelé, réprimé.

 

Partager cet article

Repost 0
11 juillet 2014 5 11 /07 /juillet /2014 18:10
Dessin de Luz dans l'Huma

Dessin de Luz dans l'Huma

Partager cet article

Repost 0
Published by jco - dans Notes social
commenter cet article