Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • : Réagir : S'opposer activement à l'action de qqch, résister. La devise issue de la révolution française "Liberté, Egalité, Fraternité" étant de plus en plus mise à mal, ce blog est un moyen pour moi de faire partager mes réactions sur l'actualité politique, sociale, etc.
  • Contact

Rechercher

Tags

7 janvier 2013 1 07 /01 /janvier /2013 00:17

 

Pour l'année 2012, le chômage atteint des records, la situation de l'industrie manufacturière française est préoccupante, l'économie frôle la récession, et pendant ce temps, la Bourse se refait une santé. En effet, l’indice du CAC 40 a fait une progression de 15,23 %.

 

Selon certains spécialistes, c'est à mettre au compte de l’intervention l’été dernier de la Banque centrale européenne pour éteindre les incendies allumés par la finance elle-même. Mais la décision du gouvernement de faire « de la restauration des finances publiques une de ses priorités », a contribué à rassurer les investisseurs puisque cela se traduit par une politique d’austérité.

 

Il y a quelque chose de cynique à voir des financiers profiter de ces progressions en Bourse alors que les salariés sont touchés dans leur emploi. Moins de pouvoir d'achat, pas de salaires en hausse, mais toujours plus de dividendes pour les actionnaires.

 

Il serait peut-être temps d'inverser la tendance. M. Hollande !

 

milliardaires-2012-copie-1.jpg

 

Dessin dans l'Humanité du 7 janvier 2013

Partager cet article

Repost 0
Published by jco - dans Notes Crise
commenter cet article
5 janvier 2013 6 05 /01 /janvier /2013 23:31

 

Pour Ahmed Sohail, la nouvelle année 2013 démarre avec un un goût amer.

 

Arrivé seul en France à l'âge de quinze ans, via un passeur payé par ses parents, il avait été pris en charge par l’Aide sociale à l’enfance jusqu’à ses vingt et un ans. Scolarisé, il avait obtenu un CAP de plomberie. À vingt et un ans, au terme de sa prise en charge, il s’est retrouvé sans rien. Il a bien trouvé un employeur, mais celui-ci a fini par se désister face à la longueur de l’examen du dossier en préfecture. En situation irrégulière, Ahmed survivait de petits boulots au noir.

 

Le 21 novembre dernier, il est contrôlé dans le métro et placé au centre de rétention de Vincennes (Val-de-Marne). Il y passera quarante jours.

 

Une forte mobilisation s'était mise en place ; des élus, des particuliers écrivent au ministre de l’Intérieur et à l’Élysée pour tenter d’empêcher le retour forcé. En vain.

 

Le 30 décembre, une première tentative d’expulsion échoue après le refus d’Ahmed d’embarquer. Le lendemain, il est de nouveau présenté sur un vol pour Karachi, mais cette fois, il est renvoyé comme un chien, la bouche scotchée, les pieds attachés, menotté dans le dos, escorté par quatre policiers. Visiblement déboussolé à son arrivée à Karachi (à plus de 1 200 km de son village natal près d’Islamabad), la police pakistanaise lui réclame 1500 euros sous peine d'aller en prison.

 

Pendant ce temps, François Hollande adressait ses vœux aux Français, et Manuel Valls s'enquérait du nombre de voitures brûlées.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jco - dans sans-papiers
commenter cet article
3 janvier 2013 4 03 /01 /janvier /2013 17:11

Dans un précédent article, "Conseil constitutionnel : Mesures retoquées, au nom de l'égalité ?" je dénonçais la conception d'égalité qu'avaient les "sages" du Conseil Constitutionnel.

 

Cela se confirme avec leur décision de valider le "crédit d'impôt compétitivité-emploi" (CICE) contenu dans la loi de finances rectificative pour 2012. Celui-ci prévoi une gratification fiscale de 20 milliards d'euros accordée aux entreprises, et financée par une hausse de la TVA pour un montant de 10 milliards d'euros et des mesures d'économies de dépenses publiques pour 2013 pour une même somme.

 

C'est sans doute au nom de l'égalité que ce dadeau fait aux entreprises sera compensé par la TVA, impôt injuste puisqu'il pèse davantage sur les ménages à faibles ressources.


Les députés du Front de gauche avaient voté contre cette mesure, refusant d’entériner un dispositif qui concrétise un transfert d’argent des ménages au profit des entreprises et des actionnaires.

 

Mais à l'arrivée, ce dispositif est validé. Cette inégalité ne dérange pas le Conseil Constitutionnel.

 


Partager cet article

Repost 0
1 janvier 2013 2 01 /01 /janvier /2013 00:01

 

 

meilleurs voeuxJ'adresse à tous les visiteurs de mon blog, à tous mes amis et camarades, mes meilleurs voeux révolutionnaires pour l'année 2013.

 

Oui cette affichette placardée résume bien l'état de notre société, malheureusement, les orientations prises par le gouvernement socialiste ne répondent pas aux attentes et au besoin de changement des Français; adoption du traité budgétaire européen, cadeau de 20 milliards aux grands patrons sans contrepartie, augmentation de la TVA, propositions sur la flexibilité, un véritable programme libéral mis en oeuvre par des socialistes. 

 

C'est bien d'un changement profond de société dont nous avons besoin. Il faut en finir avec ce système capitaliste.

 

Les injustices, les inégalités chaque jour plus criantes, ne peuvent que conduire à la révolte. Un jour viendra ...

 

Comme le disait la militante révolutionnaire Louise Michel, très active pendant la commune de Paris, « La révolution sera la floraison de l'humanité comme l'amour est la floraison du coeur. »

 

Alors, chers visiteurs, amis et camarades, j'espère que nos rencontres se poursuivront et que nous partagerons encore de nombreux combats pour aboutir à cette révolution. 

 

Meilleurs voeux révolutionnaires pour 2013. 

 


 

Partager cet article

Repost 0
30 décembre 2012 7 30 /12 /décembre /2012 22:32

 

Le Conseil constitutionnel a décidé le samedi 29 décembre d'annuler plusieurs mesures phares du budget 2013, notamment celle concernant la taxation à 75% des revenus supérieurs à 1 million d'euros, considérant que le législateur avait piétiné un principe essentiel : « l’égalité devant les charges publiques ».

 

Les « sages » (on les appelle ainsi parait-il), avaient été saisis par les parlementaires UMP. Ils ont retoqué également les modalités de calcul du plafonnement de l'impôt sur la fortune (ISF), en particulier l'intégration des revenus ou bénéfices capitalisés, "que le contribuable n'a pas réalisés". Retoqué également la taxation des "retraites-chapeau" considérant que la taxation particulière à 75,04% en 2012 et 75,34% en 2013 était "confiscatoire".

 

Il faut savoir que les sages actuellement au Conseil Constitutionnel sont tous classés à droite ou bien ont été nommés par des Présidents de droite.

 

Si j'ai bien compris, leur rôle est devérifier la conformité de la loi à la Constitution. J'ai lu aussi le préambule de la constitution qui indique que « Chacun a le devoir de travailler et le droit d’obtenir un emploi » que « La Nation assure à l’individu et à la famille les conditions nécessaires à leur développement », qu'elle « garantit à tous, notamment à l’enfant, à la mère et aux vieux travailleurs, la protection de la santé, la sécurité matérielle, le repos et les loisirs » etc.

 

Mais aujourd'hui, ces principes énoncés dès le préambule de la constitution sont bafoués. Alors que font ces « sages » par rapport à leur souci d'égalité ? Le droit au travail, le droit de se nourrir (voir l'appel du Secours Populaire, celui des Restos du coeur), le droit de se soigner etc. quand des millions de personnes en France n'y ont pas accès, n'est-ce pas confiscatoire ? Au nom de l'égalité, que disent ces « sages » ? Rien !

 

La citation de Coluche trouve ici tout son sens :« Les hommes naissent libres et égaux, mais certains sont plus égaux que d'autres », surtout s'ils ont des revenus supérieurs à 1 million d'euros. Et on dit merci au Conseil Constitutionnel.

 

Partager cet article

Repost 0
27 décembre 2012 4 27 /12 /décembre /2012 22:00

En France, un homme condamné à dix mois de prison ferme pour corruption et subornation de témoin a le droit de devenir propriétaire et patron de presse.

 

Par contre, pour être journaliste professionnel, il est nécessaire d’avoir un casier vierge. 

 

Le rachat par Bernard Tapie du groupe Hersant dans le Sud-Est a été approuvé par le Comité interministériel de restructuration industrielle (Ciri), donc avec l’aval des plus hautes autorités de l’État. Cherchez l'erreur.

 

En plus, ce rachat s'est fait grâce à la somme astronomique perçue par l'homme d'affaire  suite au scandale du Crédit Lyonnais. , C'est donc avec l'argent public, notre argent, que s'est effectué cet achat. (voir article à ce sujet). Un scandale de plus !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jco - dans Médias
commenter cet article
23 décembre 2012 7 23 /12 /décembre /2012 17:05

 

Début novembre, j'avais relaté les conditions de l'extradition de la militante basque française Aurore Martin. On ne peut que se réjouir de la décision de la justice espagnole de la remettre en liberté, même si c'est sous caution. Elle est sortie samedi de la prison de Soto del Real, près de Madrid et a regagné la France.


Mais dans le même temps, dans un pays en révolte sociale, un jeune Espagnol est en prison, sous régime spécial, « pour l’exemple ». Il s’appelle Alfonso Fernandez Ortega. Et est surnommé affectueusement Alfon. Ce jeune Espagnol de vingt et un ans vit à Vallecas, berceau ouvrier et bastion de luttes dans le sud de Madrid. Depuis le 14 novembre, jour de la grève générale, il est en prison préventive, confiné à l’isolement. Ce jour-là, Alfon sort de chez lui, en compagnie de sa fiancée, pour se rendre sur son piquet de grève. À cent mètres de son domicile, la police l’arrête et il est « interrogé » deux heures durant par des agents aux visages cachés qui le menacent de « choses horribles contre (sa) famille » Le domicile de sa mère, militante de gauche du quartier, est passé au crible. Alfon est considéré comme un homme « dangereux », ravalé au rang de terroriste ou de narcotrafiquant. Le ministère de l’Intérieur (rien que ça) rétorque : Alfon est lié à des groupes de jeunes antifascistes, et notamment aux Bukaneros qui soutiennent le club de football populaire du Rayo Vallecano et dont le siège fera également l’objet d’une fouille en règle. Alfon vit depuis un cauchemar et est menacé d’être transféré à des milliers de kilomètres de sa famille. « C’est la criminalisation de la pression sociale et populaire, et particulièrement à l’encontre des jeunes des quartiers qui se battent, assure sa mère.


Cela se passe en Espagne, non pas durant les heures ténébreuses de la dictature, mais aujourd’hui, dans un État dit de droit et démocratique. Vraiment démocratique ?


 

 

Partager cet article

Repost 0
18 décembre 2012 2 18 /12 /décembre /2012 20:35

J'apprécie assez la façon dont Guillaume Meurice traite l'actualité dans ses chroniques de l'émission "On va tous y passer" émission de Frédéric Lopez sur France-Inter. J'y retrouve du Didier Porte. Pour ceux qui n'auraient pas eu le loisir de l'entendre, je vous la livre. Pour resituer la chronique dans son contexte, l'invitée du jour était Annie Cordy, chanteuse et actrice belge.

 

 

 

 

 

La chronique de Guillaume Meurice

 

 

 

« Quel est le point commun entre un plat pays et une benne à ordures ?

 

C'est une question que personne ne se pose, ça tombe bien puisque j'ai la réponse.

Je voudrais profiter de la présence parmi nous aujourd'hui d'Annie Cordy pour m'excuser au nom du peuple français auprès de tous nos amis belges. En effet voici quelques années nous avons pris la bien mauvaise habitude de déverser chez vous nos vieux déchets. On se souvient tous de Bernard Arnault, il y a quelques mois, le chantre du bon goût à la française, le vendeur de manteaux de fourrure pour vielles peaux, bon j'exagère un peu, mais si les visons en avaient les moyens, feraient-ils des manteaux en peau de connasse, la question reste posée. Et puis alors plus récemment, nous nous sommes lâchement débarrassés de notre monument national, Gérard Depardieu. Alors là, pardon Annie, on est désolés, on s'excuse, mais bon faut nous comprendre, il était pas heureux chez nous. Ben non, rendez-vous compte, il vivait dans un 1800 m2 en plein coeur du 6ème arrondissement. 1800 m2 pauvre homme, ½ heure de marche pour aller de sa chambre à sa salle de bain, pas besoin de chercher ailleurs l'origine de son hygiène douteuse. Et puis on comprend mieux pourquoi, même dans les avions, il rechigne à se rendre aux toilettes et préfère pisser directement sur la moquette. C'est une question d'habitude. Eh oui Annie, va falloir vous habituer à tout ça, en échange, voilà un homme qui fera beaucoup pour les relations internationales de votre pays. Par exemple, c'est un ami personnel du président ouzbek Islam Karimov, Monsieur Karimov qui est bien connu dans le milieu de la torture pour immerger régulièrement ses opposants politiques dans le l'huile bouillante. C'est véridique, ce qui explique certainement son amitié avec Gégé, un grand amateur de fondue bourguignonne. Et puis bien sûr, certains esprits jaloux et mesquins affirmeront que cette amitié est basée sur l'argent tout comme son départ en Belgique, peut-être. En tous cas, force est de constatée que pour l'ISF il a rien dit, pour les fameux 75% non plus, mais pour la nouvelle taxe sur la bière, c'en était trop, la provocation a ses limites. Il a d'ailleurs reçu le soutien de Johnny Halliday, c'est logique, ce sont deux hommes semblables, comme on dit du même tonneau. En l'occurrence, un tonneau de Beaujolais. Par contre, et plus étonnant, Michel Sardou s'est déclaré choqué, choqué, rendez-vous compte, Michel Sardou , le Michel Sardou du bon vieux temps des colonies, de je suis pour sur la peine de mort, choqué Michel Sardou, c'est une performance, c'est comme faire jouir Christine Boutin, ben oui, c'est quasiment impossible, n'essayez pas chez vous c'est affaire de professionnel ça, bref, Annie pardon, mais avouez que vous vous êtes bien vengés en nous envoyant le philosophe préféré de Frédéric Lopez, Jean-Claude Vandamme, qui déclarait à la télévision la semaine dernière « si je passe mon temps à prendre un autre comme modèle, comment veux-tu que ce modèle puisse modeler dans la bonne ligne ?» Pour conclure il n'y a donc aucun point commun entre le plat pays et une benne à ordures, alors amis belges, encore une fois pardon, quant à toi Gégé, salut l'artiste, adieu l'ivrogne, casse toi pochtron ! »

 


 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jco - dans humour
commenter cet article
17 décembre 2012 1 17 /12 /décembre /2012 22:26

 

Ce matin, le ministre du travail a annoncé l'augmentation du SMIC qui sera appliquée au 1er janvier 2013. Elle sera de 0,3%, ce qui correspond à la stricte augmentation légale, sans coup de pouce. Pour un salarié au SMIC travaillant 35 heures, ce qui n'est pas donné à tout le monde, cela fera une augmentation inférieure à 5 euros par mois.

 

Les smicards en espéraient davantage, malheureusement, ce gouvernement ne peut pas satisfaire tout le monde. Souvenez-vous qu'il y a peu, un groupuscule d'entrepreneurs de start-up s'étant baptisé les « pigeons » protestaient contre les mesures envisagées par le gouvernement. Ce dernier allait imposer les revenus que ces messieurs tirent de leurs capitaux au même taux que ceux du travail. Le créateur d’une start-up revendant rapidement son entreprise avec profit allait voir sa plus-value taxée à 43 % plus 15 % de cotisations sociales, au lieu de 30 % jusqu’à présent. Il n'en a rien été puisque en quatre jours le gouvernement allait reculer face aux protestations de ces vautours. C'est bien ainsi qu'on devrait les nommer. La semaine dernière, une start-up lancée le mardi s’est fait racheter le jeudi pour pas moins de 134 millions d’euros. (voir article Huma) 

 

Si M Ayrault a trouvé minable l'exil de Depardieu, on peut taxer de minable l'augmentation attribuée au SMIC par son gouvernement.

 

Le Front de gauche et son candidat proposaient un SMIC à 1700 € brut, malheureusement ce n'est pas lui qui été élu; et avec Hollande, le SMIC demeure pour l'instant un salaire de misère. Le changement, ce n'est pas maintenant.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jco - dans Notes Crise
commenter cet article
14 décembre 2012 5 14 /12 /décembre /2012 23:05

 

L'accord qui a été signé entre l'Etat et ArcelorMittal épargne la nationalisation de Florange au géant de l'acier. Pourtant, le dernier numéro du « Canard enchaîné » publiait des extraits d'une note confidentielle des services de Bercy disant clairement qu'aucune raison économique ou juridique sérieuse ne s'opposait à la nationalisation de l'usine Arcelor Mittal à Florange.

 

Pourtant, que n'a t-on entendu ces « spécialistes », ces journalistes économiques entre autres disant que la nationalisation est économiquement dépassée et inefficace. Mais le problème de ces gens-là est qu'ils s'expriment au nom d'une idéologie, celle de l'économie libérale. La même qui fait dire à la présidente du Medef « Il est évident que si le gouvernement avait, par malheur, pris cette décision de nationaliser ArcelorMittal ou une partie d’ArcelorMittal, c’eut été une catastrophe pour notre pays à plusieurs niveaux. »

 

La catastrophe, c'est plutôt le renoncement de Ayrault puisqu'il a décidé de ne pas nationaliser Florange mais de passer un « accord » avec Mittal ! Et cet accord censé sauver le site de Florange ne prévoit pas le redémarrage des hauts-fourneaux. Or, les besoins de la France tournent autour de 25 millions de tonnes d'acier alors que l'an dernier nous n'en produisions plus que 15,7 millions de tonnes. Et contrairement au dire de Mittal, selon un document interne du géant mondial de l'acier, Florange fait partie des sites les plus rentables.

 

Alors l'État doit, par la nationalisation et un contrôle public, assurer l'avenir industriel de Florange et de notre sidérurgie. Nationaliser, cela nécessite des droits d'intervention, de contrôle des salariés pour d'autres critères de gestion répondant à l'intérêt général.

 

Monsieur Hollande, vous n'avez pas été élu pour poursuivre la casse entamée sous l'ère Sarkozy. Vous déclariez en campagne « La réindustrialisation de la France sera ma priorité », on attend les actes !


Partager cet article

Repost 0
Published by jco - dans Notes Crise
commenter cet article