Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • : Réagir : S'opposer activement à l'action de qqch, résister. La devise issue de la révolution française "Liberté, Egalité, Fraternité" étant de plus en plus mise à mal, ce blog est un moyen pour moi de faire partager mes réactions sur l'actualité politique, sociale, etc.
  • Contact

Rechercher

Tags

3 mai 2013 5 03 /05 /mai /2013 01:29

Quels points communs entre ces différentes personnes ? Il n'y a rien de commun, sinon que le sujet que je traite permet de faire le lien entre elles. Avec l'honneur pour les gueules noires et le déshonneur pour Lagarde et Tapie.

 

Ce vendredi soir 3 mai à 0h05, France 3 diffuse un documentaire historique intitulé « L'honneur des gueules noires ». Il retrace l'histoire de ces 17 mineurs de fond à qui la cour d'appel de Versailles aura donné raison le 11 mars 2011. Celle-ci reconnaît le caractère discriminatoire de leurs licenciements par les Charbonnages de France en 1948, au motif qu'ils avaient osé faire grève 56 jours durant pour protester contre la suppression de leur statut. Ils étaient syndicalistes, anciens résistants ou sympathisants communistes. Ils faisaient partie des centaines de milliers de mineurs ayant posé le pic et croisé les bras pour protester contre la suppression d'un statut arraché après-guerre.

 

Encerclés par les soldats et les policiers de Jules Moch, ministre de l'intérieur socialiste, les gueules noires seront emprisonnées par milliers. A leur sortie, les hommes n'ont pas retrouvé de travail, les familles seront expulsées des corons par les Houillères. A force de ténacité, malgré la prescription ils sont en 2005 17 mineurs à réclamer réparation. Le 11 mars 2011, la cour d'appel de Versailles donne droit aux 17 résistants de 1948 et ordonne que soient versés 30 000 euros à chacun, reconnaissant qu'ils ont été persécutés par l'état français.

 

Mais le 17 mai 2011, avant de prendre la tête du FMI, la ministre des Finances, Christine Lagarde, représentant les Charbonnages de France, décide de se pourvoir en cassation. Comment peut-elle refuser que soit allouée cette somme de 510 000 euros pour les 17 humiliés dont la vie a été brisée. C'est honteux ! Et dire que c'est la même qui a fait allouer 45 millions d'euros à Bernard Tapie au titre du préjudice moral dans l'affaire du Crédit Lyonnais.

 

N'ayons pas peur des mots, elle est à classer dans la catégorie des salopards.

Partager cet article

Repost 0

commentaires