Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • : Réagir : S'opposer activement à l'action de qqch, résister. La devise issue de la révolution française "Liberté, Egalité, Fraternité" étant de plus en plus mise à mal, ce blog est un moyen pour moi de faire partager mes réactions sur l'actualité politique, sociale, etc.
  • Contact

Rechercher

Tags

25 février 2013 1 25 /02 /février /2013 23:20

 

Cette semaine, la proposition de loi d’amnistie, pour des faits commis à l’occasion de mouvements sociaux et d’activités syndicales et revendicatives, déposée par le groupe communiste, républicain et citoyen sera à nouveau à l’ordre 
du jour. Elle doit être débattue au Sénat ce mercredi 27 février.

 

Pour l'instant, cette proposition a été rejetée par la commission des Lois du Sénat, faute du soutien d’une partie de la majorité gouvernementale.

 

Mercredi, cette loi pourra cependant être votée en séance, si l'ensemble des sénateurs socialistes, PRG, EELV joignent leurs voix à celles des élus du Front de Gauche.

 

La majorité de gauche au Sénat ne tenant qu’à six voix, ceux qui mercredi ne voteraient pas cette loi d'amnistie sociale s'identifieront clairement comme n'étant pas de gauche !

 


 

Partager cet article

Repost 0
22 février 2013 5 22 /02 /février /2013 23:29

Au pays d'un certain roi Abdalah, « Gardien des lieux saints de l’Islam », la barbarie est permise moyennant finance.


Un prédicateur saoudien, Fayhane al-Ghamedi qui participait régulièrement à des émissions de télévision sur les préceptes islamiques, a violé et assassiné sa fille âgée de 5 ans. Selon des militantes des droits de l'homme, la petite Lama qui a succombé à ses blessures avait été hospitalisée avec le crâne fracassé, des côtes cassées, des traces de brûlures et elle avait été violée à plusieurs reprises. L’indigne père a reconnu être l’auteur de ces atrocités mais a avancé pour sa défense qu’il avait des doutes sur le comportement de sa fille (!!!).


Il est sorti de prison après seulement quatre mois de détention.et une amende de 40 000 euros (l'amende aurait été du double si la victime avait été un garçon !) En Arabie Saoudite, un homme ne peut-être exécuté pour le meurtre de sa femme ou de ses enfants.


Comment ne pas faire le rapprochement avec cet autre prédicateur saoudien qui préconisait cette semaine de voiler intégralement les fillettes à partir de l'âge de 2 ans pour leur éviter le harcèlement sexuel et se justifiant par le fait que si la fillette peut susciter un certain désir, ses parents doivent lui couvrir le visage et lui imposer le voile.


Pour ce qui est de la cruauté et de l'obscurantisme religieux, la monarchie saoudienne n'a rien à envier aux talibans, avec un régime aussi barbare mais allié des États-Unis depuis de longues années, par l'intermédiaire des compagnies pétrolières américaines. En échange, la puissance américaine se fait la protectrice du régime.


Ce qui compte pour les dirigeants des grandes puissances, c'est d'avoir, dans cette région du monde comme ailleurs, le soutien d’États qui les aident à dominer le monde. Même les pires qui soient.



Partager cet article

Repost 0
21 février 2013 4 21 /02 /février /2013 23:52

 

Le groupe pharmaceutique a vu son chiffre d'affaires baisser de 13% en 2012 mais obtient malgré tout un résultat de 5 milliards d'euros.

 

La direction de Sanofi a décidé que le taux de distribution du dividende sera garanti, il sera de 50%. Quoi qu'il arrive, les actionnaires toucheront la moitié des profits du groupe.

 

Dans le même temps, le PDG de SANOFI réaffirme sa volonté d'avancer dans la mise en oeuvre du plan de restructuration en cours en France. Celui-ci prévoit la suppression de 914 emplois, pas des licenciements mais un plan de départs volontaires.

 

Ce ne sont ni plus ni moins que des licenciements déguisés avec à l'arrivée encore plus 900 emplois supprimés. Sanofi veut se désengager du site de recherche de Toulouse (614 emplois) et supprimer la recherche (200 emplois) sur Montpellier. Et pendant ce temps, les actionnaires continueront à s'engraisser.

 

Puisque Sanofi est une entreprise pharmaceutique française, que les actionnaires se sont fait énormément d’argent sur le public, avec entre autres les vaccins contre la grippe A de Bachelot, il serait logique que le gouvernement nationalise Sanofi ; et en tout état de cause, qu'il interdise ces licenciements déguisés.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jco - dans Notes Santé
commenter cet article
20 février 2013 3 20 /02 /février /2013 22:30

 

Déjà traité dans 2 précédents articles ( articles du 15 janvier 2013 et article du 21 janvier 2013), la décision duconseil d'administration de la caisse régionale de Crédit Agricole Charente-Maritime Deux-Sèvres de construire un site unique à La Rochelle et d'y transférer tous les personnels actuellement en poste à Niort et Saintes n'en finit pas de faire des vagues. Pas seulement auprès des personnels, mais également auprès des élus puisque ce projet a bien évidemment un impact pour les territoires concernés.

 

La lettre du sociétaire accompagnant la convocation à l'assemblée générale porte la mention « PROXIMITÉ - RESPONSABILITÉ - SOLIDARITÉ ». Tout l'inverse de ce qui se produit avec cette décision de transfert. Alors en tant que sociétaire, je serai présent pour manifester

 

Jeudi 21 février, à partir de 18 h 15

à l'espace Tartalin, à Aiffres(79)

 

Rendez-vous devant l'Assemblée Générale de la caisse locale du Crédit agricole Niort/Prahecq, venez nombreux soutenir les salariés et sociétaires en lutte contre les inepties de leurs dirigeants.

 

Crédit Agricole SA vient d'annoncer avoir lancé plusieurs programmes de réduction de coûts. Parmi eux, le programme MUST doit permettre de réaliser 650 millions d'euros d'économies de charges à l'horizon 2016 dans les domaines de l'informatique, des achats et de l'immobilier, dans l'ensemble des activités de Crédit Agricole SA.

 

La caisse régionale Charente-Maritime Deux-Sèvres a une belle occasion de faire des économies au niveau de l'immobilier, ce qui contenterait tout le monde, sauf peut-être le prestige de son directeur !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jco - dans Luttes
commenter cet article
19 février 2013 2 19 /02 /février /2013 22:56

L’Europe est-elle devenue folle au point de rajouter la peur au scandale en donnant des farines poisson porcanimales aux poissons ? Alors que la qualité et la sécurité alimentaires sont posées avec de la viande de cheval et de porc estampillée bœuf, la Commission Européenne décide au même moment de relancer la consommation des farines animales. Farines interdites depuis 2001 dans toute l'alimentation animale à une époque où, pour faire de l'argent plus vite, les vaches se mangeaient entre elles...

 

Avec cette décision l'Europe privilégie le développement de l'aquaculture au détriment de la pêche artisanale, en témoigne la réforme de la Politique commune de la pêche et son marché des quotas. Dans l'immédiat, le PCF demande le maintien de l'interdiction des farines dans l'alimentation animale, et porte l'exigence citoyenne d'un cahier des charges de l’assiette européenne, sans farines animales, sans OGM, sans hormones.

 

 

Partager cet article

Repost 0
18 février 2013 1 18 /02 /février /2013 22:34

 

 

 

Et si vous ne l'avez pas vu : Le Monde selon Monsanto

 

 

Partager cet article

Repost 0
16 février 2013 6 16 /02 /février /2013 08:38

Je reprends sur mon blog ce communiqué du SFA (Syndicat Français des Artistes interprètes CGT) qui est très instructif sur la conception qu'ont certains élus concernant les artistes et techniciens du spectacle. Le budget de la culture qui devait être « sanctuarisé » selon les propos du candidat  François Hollande va au contraire être amputé. Les propos de la présidente socialiste de la commission culture de l’Association des régions de France sont inquiétants. C'est ça le changement promis ?

 

 

Les artistes ne font pas l’aumône, ils ont des droits et ils veulent vivre de leur métier.

 

 

Lors de l’audition par la mission d’information parlementaire sur les métiers artistiques à l’Assemblée nationale, nous avons été interloqués par l’intervention de Madame Karine Gloanec-Maurin, présidente de la commission culture de l’Association des régions de France, vice-présidente du « Laboratoire des idées » du Parti Socialiste et vice-présidente du conseil régional du Centre.

 

Elle y a parlé d’un « statut de chômeurs ». Nous rappelons que les artistes et techniciens du spectacle ont le seul statut de salarié. Ils cotisent aux caisses sociales comme tous les travailleurs et bénéficient donc d’allocations chômage lorsqu’ils ne sont pas sous contrat.

 

Non contente de reléguer les artistes interprètes au seul rôle de chômeurs, elle a constaté une « progression anormale » du nombre d’employeurs d’artistes et techniciens engagés par intermittence, « alors que les financements ne peuvent pas suivre » et a proposé de remédier à ceci en passant « par une revalorisation des amateurs et le renforcement des liens entre les collectivités et les fédérations de l'éducation populaire ».

Serait-ce donc une des idées prônées par le « Laboratoire des idées » du PS ? Il y a à craindre que oui, vu le renoncement de ce gouvernement aux engagements en matière culturelle pris par le candidat à la Présidence lors de sa venue au BIS de Nantes en 2012 !

 

Madame Gloanec-Maurin a aussi déclaré que la Région Centre soutient la lecture publique par l’intermédiaire d’un concept intitulé «Mille lectures d’hiver». Et, a-t-elle ajouté, c’est aussi un soutien aux artistes intervenants pour qu’ils puissent avoir des cachets supplémentaires.

 

Une telle déclaration est honteuse ! Le concept pourtant est d’une grande qualité : des comédiennes et comédiens de la Région Centre (et d’ailleurs) parcourent le territoire pour faire découvrir un auteur, une œuvre. L’acteur choisit un texte qu’il travaille aux fins de le présenter devant des publics très divers. Ces artistes interprètes sont des professionnels, ils travaillent… il faudrait que Madame Gloanec-Maurin le comprenne, ils ne « font pas leurs heures » !!!!

 

 

Madame Gloanec-Maurin a aussi parlé de la permanence d’emploi dans les entreprises de spectacle. Est-ce en baissant les budgets que les structures pourront embaucher des artistes en CDI ? Que ce soit au niveau national ou au niveau territorial, les budgets consacrés à la culture, aux arts, aux spectacles sont comprimés, malgré les promesses d’antan. Même les centres dramatiques nationaux, bénéficiant de financements nationaux et locaux, ne respectent pas leurs cahiers de charge en matière d’emploi.

 

 

Nous espérons que d’autres témoignages, plus sérieux, permettront à cette commission de faire un réel état des lieux afin de contribuer à l’élaboration d’une politique culturelle digne de ce nom, où les artistes professionnels, vivant de leur métier, ont toute leur place.


Syndicat Français des Artistes Interprètes (SFA) 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
15 février 2013 5 15 /02 /février /2013 17:28

Si cet accord dit de "sécurisation de l'emploi" signé entre le MEDEF et trois syndicats minoritaires était introduit tel quel dans la loi, les chefs d'entreprise disposeraient de libertés nouvelles pour, à leur guise, décider quand vous faire travailler, pendant combien de temps, pour quel salaire, licencier plus facilement. Les nouveaux droits promis aux salariés restent minimes et hypothétiques.

 

Ce supplément à l'Humanité Dimanche de cette semaine décrypte le texte, ses tenants et ses aboutissants. En vente en kiosque ou auprès des militants.

 

 

 

l'Humanité Dimanche

Partager cet article

Repost 0
Published by jco - dans Médias
commenter cet article
14 février 2013 4 14 /02 /février /2013 14:46

Dans le précédent article, je traitais de la compétitivité selon Carlos Ghosn. Les choses ne se passant comme il le souhaite, il vient de proposer aujourd'hui « le report de 30% de sa part variable de l'année 2012 au 31 décembre 2016 » si un accord de compétitivité est signé en France. Le paiement de cette somme serait conditionné « à l'exécution, par Renault, de l'ensemble de ses engagements dans le cadre de l'accord », c'est-à-dire de ne pas fermer d'usine en France, de leur assurer un certain volume de fabrication et de ne pas faire de plan social.

 

Carlos Ghosn percevra quand même 2,23 millions d'euros (fixe + variable) pour 2012, précise le journal les Echos qu'on ne peut taxer de journal communiste. Sa propositiion ne convainc pas d'ailleurs les syndicats. Comme le disait ce matin sur France-Inter un représentant de la CGT, « En réalité, il va passer son salaire journalier de 36.000 à 26.000 euros. Il ne touchera que 26.000 euros par jour. Ils [les dirigeants] sont prêts à tout pour augmenter les profits des actionnaires, c'est scandaleux! ».

 

Le geste de Carlos Ghosn ? C'est ni plus ni moins qu'un bras d'honneur aux salariés !

 

 le-pdg-de-renault-carlos-ghosn.jpeg


Partager cet article

Repost 0
Published by jco - dans Notes social
commenter cet article
14 février 2013 4 14 /02 /février /2013 07:35

 

« Aujourd'hui, le principal sujet de Renault, notre urgence même, c'est notre compétitivité en France qui est un sujet de survie » déclarait récemment le PDG de Renault Carlos Ghosn. Il ajoutait même «  Nous nous adaptons actuellement avec de nombreuses journées non travaillées, du chômage partiel, des arrêts de production, un plan de réductions de coûts. Mais face à une situation qui risque de se prolonger, nous ne pouvons pas tenir le coup avec des mesures conjoncturelles ».

 

Dans cette situation, la direction de Renault avec Carlos Ghosn à sa tête voudrait faire signer un accord de compétitivité qui prévoit, 8 260 suppressions d’emplois, l’allongement du temps de travail,le gel des salaires ou les mobilités inter-sites imposées.

 

Question compétitivité, il serait peut-être nécessaire de régler en premier le cas de Carlos Ghosn lui-même. Facile de prôner le gel des salaires quand on a perçu comme lui 2,8 millions d’euros au titre de Renault et 9,94 millions d’euros chez Nissan, soit l’équivalent de 760 années de Smic.

 

Et pendant que les salariés s'inquiètent du devenir de leur entreprise et de leur emploi, Carlos Ghosn a même le temps de s'intéresser au vignoble au Liban où, avec quatre amis ayant réussi dans la finance, il a investi près de 10 millions de dollars. La bouteille reine qui sort du domaine est disponible sur Internet au tarif de 43 euros.

 

Tout ça a goût de vinaigre. Ce sont toujours les mêmes qui devraient donner et toujours les mêmes qui perdent, c'est à dire les salariés. Alors il faut dire NON à ces accords de compétitivité.


 

Partager cet article

Repost 0
Published by jco - dans Notes social
commenter cet article