Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • : Réagir : S'opposer activement à l'action de qqch, résister. La devise issue de la révolution française "Liberté, Egalité, Fraternité" étant de plus en plus mise à mal, ce blog est un moyen pour moi de faire partager mes réactions sur l'actualité politique, sociale, etc.
  • Contact

Rechercher

Tags

28 mai 2012 1 28 /05 /mai /2012 23:42

Dans un article de février, je parlais de l'humiliation subie par le peuple grec de la part des marchés financiers et de la troika (FMI, BCE, Commission Européenne).

 

Alors que les grecs subissent une véritable purge sociale, sans que cela solutionne le problème de la dette, la directrice du FMI en rajoute dans l'humiliation. Elle vient de déclarer que pour solutionner leurs problèmes, les Grecs,, devraient «commencer par s'entraider collectivement» en «payant tous leurs impôts». «Je pense plus à ces jeunes enfants dans un petit village du Niger qui vont deux heures par jour à l'école, partageant une chaise pour trois, et qui rêvent d'avoir une bonne éducation. Je pense à eux tout le temps. Car j'estime qu'ils ont encore plus besoin d'aide que les gens à Athènes», a poursuivi la patronne du FMI, réaffirmant que le Fonds n'avait pas l'intention d'adoucir les termes du plan de rigueur imposé à la Grèce.

 

Mais le peuple grec paye ses simpôts, ce qui n'est pas le cas des riches armateurs ou de l'église orthodoxe. Et là-dessus elle ne dit rien.

 

Les propos de Christine Lagarde sont indignes et ce n'est surtout pas à elle de donner des leçons.

 

Alors que des familles en Grèce ne survivent qu'avec 400 euros par mois, la directrice du Fonds monétaire international (FMI) gagne 380 939 euros à l'année. Et Christine Lagarde est exonérée d'impôts bénéficiant des articles de la Convention diplomatique de Vienne établie en 1961 et stipulant que les agents diplomatiques sont exempts d'impôts et de taxes, exception faite des biens immeubles.

 

Le 17 juin, les Grecs répondront dans les urnes à Christine Lagarde et à tous les usuriers qui les pillent. Le solde du budget de l’Etat grec avant paiement des intérêts de la dette est très peu en déficit. A peine 1%. Oui, sans le paiement des intérêts de la dette, le budget grec est à l'équilibre !

Partager cet article
Repost0

commentaires

F

C'est bien connu, les conseilleurs ne sont pas les payeurs. Je dirais même que ce sont plutôt des voleurs.
Répondre