Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • : Réagir : S'opposer activement à l'action de qqch, résister. La devise issue de la révolution française "Liberté, Egalité, Fraternité" étant de plus en plus mise à mal, ce blog est un moyen pour moi de faire partager mes réactions sur l'actualité politique, sociale, etc.
  • Contact

Rechercher

Tags

26 janvier 2015 1 26 /01 /janvier /2015 12:14

Dans un communiqué de son secrétaire national à l’Europe Philip Cordery, le PS s’est félicité dimanche soir « de la victoire des forces de gauche en Grèce », « une bonne nouvelle pour le peuple grec ». « La ligne anti-austérité est aujourd’hui renforcée en Europe. Depuis 2012, François Hollande et les leaders sociaux-démocrates sont à l’œuvre pour réorienter l’Union européenne. Ils trouveront en Alexis Tsipras un nouvel allié ». « C’est unie que la gauche fera triompher l’Europe de la croissance, de l’emploi et de la solidarité ».


 

Et le premier secrétaire du PS y va aussi de son petit couplet : « La victoire d’un parti de gauche est toujours une bonne nouvelle pour le Parti socialiste », a réagi sur Twitter Jean-Christophe Cambadélis.


 

De quoi être plié de rire face à tant d'hypocrisie quand on sait que les dirigeants du PS préféraient Samaras, le 1er ministre de la coalition Nouvelle démocratie – PASOK (le PS grec), et participaient au concert de menaces, évoquant la sortie de la Grèce de la zone euro en cas de victoire de Syriza.


 

Improbable d'imaginer le PS qui se félicite de la victoire de la gauche radicale qu'il vilipende en France. Eh oui, le pendant de Syriza en France, c'est le Front de Gauche qui au niveau européen est regroupé au sein du Parti de la gauche européenne (European Left). Cette gauche européenne a pour président Pierre Laurent secrétaire national du PCF et quatre vice-présidents dont Alexis Tsipras, le leader de Syriza. Les parlementaires européens du PS siègent quant à eux aux côtés de ceux du PASOK grec qui vient de réaliser moins de 5% des voix et qui ont mené le peuple grec à une situation catastrophique.


 

Le PS a oublié qu'en mai 2012, Alexis Tsipras s’est rendu à Paris afin de rencontrer les principaux dirigeants politiques de la gauche française. Sachant que les français venaient d’élire un homme se réclamant du socialisme, A Tsipras eut l’impertinence de demander à être reçu par un de ses représentants. Et la réponse fut… NON ! Alexis Tsipras fut par contre fièrement accueilli par les représentants du Front de Gauche et il avait tenu en leur compagnie une conférence de presse à l’assemblée nationale, ainsi qu’un court meeting, sous la pluie.


 

Si le PS est fier du résultat de Syriza aujourd'hui, serait-ce qu'il a l'intention de dire non à l'austérité, non à la politique libérale que mettent chaque jour en oeuvre François Hollande et le gouvernement de Manuel Valls ?


 

Justement, le parlement va débattre de la Loi Macron qui libéralise davantage l'économie et le marché du travail, eh bien, en ne soutenant pas ce texte, ils ont une occasion de prouver que leurs félicitations sont sincères !

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires