Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • : Réagir : S'opposer activement à l'action de qqch, résister. La devise issue de la révolution française "Liberté, Egalité, Fraternité" étant de plus en plus mise à mal, ce blog est un moyen pour moi de faire partager mes réactions sur l'actualité politique, sociale, etc.
  • Contact

Rechercher

Tags

2 mai 2014 5 02 /05 /mai /2014 23:22

Le 1er ministre l'appelle « pacte de stabilité » mais c'est bien un plan d'austérité. L’État devra économiser 18 milliards, les budgets des collectivités locales seront amputés de 11 milliards, ceux de l'assurance-maladie de 10 milliards et 10 milliards également de coupes dans la gestion du système social. Les prestations sociales ne seront pas revalorisées avant fin 2015. Le point d'indice servant de base au calcul de la rémunération des fonctionnaires sera gelé, alors qu'il l'est déjà depuis 3 ans.

 

Que sont-ils devenus les députés frondeurs du PS qui avant le vote de confiance à l’Assemblée nationale se gargarisaient d’un manifeste paraphé par une centaines de députés socialistes (sur 291) demandant « un nouveau contrat de majorité » et un changement de cap politique .

 

Toutes les propositions alternatives, pourtant bien timides, ont été écartées. Le gouvernement a simplement concédé le maintien du pouvoir d’achat pour les pensions de retraites inférieures à 1.200 euros et une petite revalorisation des salaires pour les fonctionnaires de catégorie C.

 

En totalisant 265 voix sur 497, (232 contre et 67 abstentions dont 41 socialistes), Manuel Valls réussit à faire voter son plan de rigueur mais perd la majorité absolue. Le résultat du vote a donc dépendu de l’attitude d’une partie de la droite.

 

Mais force est de constater qu'une majorité des députés signataires de l'appel au changement de cap ont quand même voté ce plan d'austérité. Ils sont rentrés sagement dans le rang. Parmi eux, la députée de ma circonscription Geneviève Gaillard ainsi que le député PS Jean Grellier de la 3ème circonscription des Deux-Sèvres. Il n'y a eu que Delphine Batho pour s'abstenir.

 

Une volée d’austérité supplémentaire sur la gueule du peuple, et des cadeaux en veux-tu en voilà pour Gattaz et ses amis du patronat.

 

Merci le PS !

 

Deux députés PS des Deux-Sèvres ont voté le plan d'austérité de Valls

Partager cet article

Repost 0

commentaires