Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • : Réagir : S'opposer activement à l'action de qqch, résister. La devise issue de la révolution française "Liberté, Egalité, Fraternité" étant de plus en plus mise à mal, ce blog est un moyen pour moi de faire partager mes réactions sur l'actualité politique, sociale, etc.
  • Contact

Rechercher

Tags

12 octobre 2012 5 12 /10 /octobre /2012 23:38

 

Dans une récente lettre ouverte, j'interpellais la députée socialiste de ma circonscription qui allait devoir se prononcer par un vote au sujet de la ratification du traité pour la stabilité, la coordination et la gouvernance (TSCG).

 

Quand j'écris réponse à ma lettre, j'exagère un peu car la députée ne répond pas un simple quidam comme moi. Mais en consultant le site de l'Assemblée nationale, j'ai constaté, hélas, que comme une très grande partie des députés socialistes, Mme Gaillard s'est prononcée pour ce traité. Dans un communiqué paru dans la presse locale, elle a fait connaître les raisons qui ont motivé son vote favorable à ce traité. Selon elle, il « est le seul outil dont nous disposons aujourd'hui pour enclencher une dynamique positive qui tienne enfin compte de la croissance, des États et de leur pouvoir souverain » Elle juge que « nous n'avons plus de risques d'institutionnaliser l'austérité ».

 

Le pouvoir souverain ? Eh bien Mme Gaillard, quand j'écrivais qu' « une institution non élue, la Commission Européenne, va contrôler le budget des États pour imposer l'austérité partout », il n'aura pas fallu une semaine pour que la Commission Européenne intervienne dans le budget de la France. C'est ça qu'elle appelle le pouvoir souverain ?

 

Les députés du Front de gauche boycotteront lundi une séance de l'Assemblée sur « la prise en compte des orientations budgétaires européennes par le projet de loi de finances », refusant que le Parlement soit « la chambre d'enregistrement des directives européennes ».En effet,les député(e)s sont conviés à accueillir les technocrates de la Commission européenne flanqués de quelques présidents de commissions, tous diligentés pour passer à la loupe le prochain budget de la France. De débat il n'y aura point, puisque chaque député disposera de deux minutes pour poser une question aux "personnalités conviées" de Bruxelles.

 

Des technocrates non élus vont faire la leçon aux député(e)s, et les godillots socialistes vont dire amen, comme pour le traité. Le changement n'est décidément pas pour maintenant. Il aurait fallu bien plus de députés Front de Gauche pour l'espérer.

 

NDLR – Le traité est passé au Sénat grâce aux voix de la droite, ça n'a pas non plus gêné les socialistes.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Fidel 14/10/2012 09:26


C'est une habitude chez les sociaux-démocrates de trahir le peuple, voir la Grèce, l'Espagne, le Portugal.