Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • : Réagir : S'opposer activement à l'action de qqch, résister. La devise issue de la révolution française "Liberté, Egalité, Fraternité" étant de plus en plus mise à mal, ce blog est un moyen pour moi de faire partager mes réactions sur l'actualité politique, sociale, etc.
  • Contact

Rechercher

Tags

6 octobre 2008 1 06 /10 /octobre /2008 23:30

Vendredi dernier, Nicolas Sarkozy devait prononcer un discours de 30 minutes devant un parterre de milliers de jeunes apprentis venant de toute l'Europe. Mais au moment où la speakerine déroulait le programme, quand elle a annoncé la venue du chef de l'Etat, une grande partie de la salle s'est mise à huer le nom de Sarkozy. Le chef de l'Etat a alors décidé d'annuler son discours... La version officielle retiendra que le président devait préparer la prochaine réunion des européens du G8 sur la crise financière.

 

Ce lundi, N. Sarkozy se rendait chez  Renault à Sandouville où un plan de suppression de 1000 emplois (sur 3700 salariés) doit avoir lieu, et où du personnel subit du chômage technique une semaine sur deux. Des salariés en colère ont manifesté si bien qu’une fois de plus, N Sarkozy a décidé de renoncer à une rencontre prévue avec les ouvriers sur les chaînes de l'usine. « Malheureusement, j'aurais bien voulu les rencontrer, mais comme il y a un mot d'ordre de grève, c'est difficile de rencontrer les salariés quand ils sont en grève », a-t-il expliqué à la presse.

Des salariés en grève, mais surtout parqués dans l’usine. « Jamais on n'a vu la police entrer dans l'usine. C'est la première fois en trente-huit ans. C'est une honte. Même en 1968, la police n'est pas entrée ici. C'est une provocation. On cherche à provoquer les salariés alors que jamais il n'y a eu le moindre incident à Sandouville. » « Ce sont juste des pères de famille qui perdent 400 euros par mois et qui tentent de dire : 'non, ça suffit' », dit un militant CGT. « Et on les parque, c'est une honte. C'est facile de fanfaronner à un meeting en disant qu'en France, quand il y a une manifestation, ça ne se voit pas. C'est facile d'envoyer plus de cent CRS dans une entreprise privée pour bloquer les grévistes pour que ça ne se voit pas. »

Et Sarkozy d’ajouter « qu’en accord avec toutes les organisations syndicales, j'ai décidé de revenir un jour où ils ne seraient pas en grève. »

A Gandrange aussi Sarkozy devait y retourner, les ouvriers ne l’ont pas encore revu. En attendant, les salariés de l'usine Renault de Sandouville ne comptent pas en rester là. Ils seront près de 400 à venir clamer leur mécontentement vendredi devant les portes du Salon de l'automobile porte de Versailles.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

J
Traders , Courage ils reviennent .

Les traders français expatriés en Angleterre
parcequ'en-France-on-paye-trop-d'impots-et-
on-croule-sous-les-charges reviennent
dés qu'ils sont virés par leurs banques .

Pourquoi ? Parcequ'en retravaillant une journée ils peuvent toucher les assedic
sur la base de leur salaire ANGLAIS .
Et donc atteindre facilement le plafond
de 6366 euros par mois pendant 23 mois
au lieu de 75 livres par semaine
en Angleterre .

Ca va leur laisser du temps libre
pour dénoncer l'assistanat généralisé .

(info Le Point et le canard enchainé
du 24/09/2008)
Répondre
J

Et pendant ce temps, on va radier les chômeurs qui auront refusé 2 boulots de merde !