Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • : Réagir : S'opposer activement à l'action de qqch, résister. La devise issue de la révolution française "Liberté, Egalité, Fraternité" étant de plus en plus mise à mal, ce blog est un moyen pour moi de faire partager mes réactions sur l'actualité politique, sociale, etc.
  • Contact

Rechercher

Tags

26 septembre 2013 4 26 /09 /septembre /2013 22:35

« Je reviendrai sur ta tombe ». Cela aurait pu être les mots prononcés par F Hollande de retour « sur les lieux du crime  » comme l'a glissé un salarié lors de la visite du chef de l’État à Florange.

 

Pour mémoire, en février 2012, le candidat Hollande déclarait ceci : « Je sais que vous espérez que les hauts fourneaux puissent rouvrir ». « Si Mittal ne veut plus de vous, ce qui serait un grand tort de sa part, s'il est animé que par des intérêts financiers et non industriels, alors même qu'il avait dit qu'il venait comme industriel, je suis prêt à ce que nous déposions une proposition de loi ». « Quand une grande firme ne veut plus d'une unité de production et ne veut pas non plus la céder nous en ferions obligation pour que les repreneurs viennent et puissent donner une activité supplémentaire », disait-il perché sur le camion syndical.

 

On sait ce qu'il en est advenu. Les hauts-fourneaux ont définitivement fermé et le 24 avril dernier, des salariés scellaient à l'une des entrées du site sidérurgique une stèle dénonçant les promesses non tenues de François Hollande.

 

François Hollande s’est rendu aujourd'hui à Florange pour proposer la création d'un centre public de recherche pour la sidérurgie française. Il entend « assurer l'acier de demain » sur le site victime de la fermeture de ses hauts-fourneaux. En attendant, les dits fourneaux sont à l’arrêt et sans maintenance.

 

Le secrétaire de la section syndicale CGT a déclaré : « Nous, à la CGT, on ne freine en rien les projets d'avenir, mais concernant les salariés sur le site, on n'a rien à se mettre sous la dent ». « On n'a toujours aucune garantie que Florange puisse être pérenne dans les années à venir »

 

F. Hollance a voulu rassurer en promettant de revenir tous les ans pour s'assurer que les promesses seront tenues. Pas comme celles de 2012 !

 

  

Visite de Hollande à Florange : « Je reviendrai sur ta tombe »
Partager cet article
Repost0

commentaires