Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • : Réagir : S'opposer activement à l'action de qqch, résister. La devise issue de la révolution française "Liberté, Egalité, Fraternité" étant de plus en plus mise à mal, ce blog est un moyen pour moi de faire partager mes réactions sur l'actualité politique, sociale, etc.
  • Contact

Rechercher

Tags

19 avril 2017 3 19 /04 /avril /2017 14:24

Quand on ne pense pas comme ces éditocrates et qu'on veut voter pour Jean-Luc Mélenchon, c'est qu'on serait incultes, émotifs, ignorants, et pourquoi pas illettrés comme l'avait dit Macron à propos d'ouvrières d'une entreprise bretonne qui allait licencier. Et si au contraire c'était justement l'intelligence et la volonté de faire revivre cette belle devise de la République "Liberté, Egalité, Fraternité".

 

Je vous invite à lire à ce propos la merveilleuse chronique " Ma vie au poste, le blog télé de Samuel Gontier " sur Télérama.fr :

 

Les éditorialistes, des tuteurs de choix pour le lierre rampant des mélenchonistes

 

 

Partager cet article
Repost0
18 avril 2017 2 18 /04 /avril /2017 15:11

On est en droit de se demander à quoi sert le CSA ( Conseil supérieur de l'audiovisuel ) qui depuis le 1er février devait veiller au  principe d’équité entre les candidats à l'élection présidentielle et à l'égalité de traitement durant les deux semaines précédant le 1er tour de l'élection. 

Eh bien, à 6 jours du premier tour, l'équité des temps de parole cumulés TV/radio des candidats et de leurs soutiens depuis le 1er février (via @lemondefr) semble tenir de la recette du pâté d'alouette (un cheval et une alouette) pour le candidat de la France insoumise.

Est-il nécessaire de préciser que le CSA est  composé d’un Collège qui comprend sept membres nommés par décret du Président de la République. Le président du CSA est désigné par le Président de la République, trois membres sont désignés par le président du Sénat et trois autres par le président de l'Assemblée nationale.

A voir le récapitulatif des temps de parole, on peut se demander à quoi sert cette instance de régulation. Avec une indemnité supérieure à 15000 € mensuel pour le président et un peu moins pour les membres, on pourrait attendre un minimum d'efficacité. Il faut vraiment en finir avec cette Vème République et ces instances.

Le 23 avril, votons pour le candidat de la France insoumise Jean-Luc Mélenchon.

 

 

A quoi sert le CSA ? On peut se le demander
Partager cet article
Repost0
18 avril 2017 2 18 /04 /avril /2017 08:10

Le premier promet 50 milliards de baisses d’impôts. Le second, 20 milliards. Mais ils se gardent bien de dire qui va payer la note. Quant au FN, il refuse obstinément de taxer les plus riches.

 

«Cessons d’utiliser la fiscalité comme arme punitive », a une nouvelle fois clamé, mercredi, à Lyon, François Fillon. Celui-ci promet une offrande de 40 milliards d’euros aux entreprises et aux détenteurs du capital, via notamment la baisse de l’impôt sur les sociétés (à 25 %), la suppression de l’impôt sur la fortune (ISF). Aux ménages, il vend 10 milliards de baisse de « charges salariales ». Mais il se garde bien de souligner par quoi tout cela sera compensé. Cette « rupture fiscale » sera d’abord financée « par l’indispensable réduction des dépenses publiques », écrit-il dans son programme.

 

Les baisses d’impôts seront aussi amorties par une hausse de la TVA, qui va passer de 20 % à 22 %. « Personne n’a le sentiment de payer cette taxe, soulignent les économistes Henri Sterdyniak et Dany Lang. Mais la TVA est un impôt injuste puisqu’il frappe davantage les plus pauvres (qui consomment tout leur revenu) que les plus riches (qui épargnent). » Précisément, les 10 % les plus pauvres voient 12,5 % de leurs revenus engloutis par cet impôt indirect. Le matraquage fiscal, avec Fillon, ce sera tous les jours, dans les rayons du supermarché ! Le candidat de la droite « va prendre 300 euros par an dans la poche de chaque salarié payé au Smic, a aussi dénoncé Jean-Luc Mélenchon. Et que va-t-il faire ? Il va commencer par rendre 15 000 euros par an à chaque millionnaire de France ! » Comme si cela ne suffisait pas, les plus aisés vont bénéficier d’une ristourne de 2,5 milliards d’euros sur leur impôt sur le revenu grâce au « relèvement du plafond du quotient familial ».

 

Fillon et Macron aux bons soins des nantis

Emmanuel Macron, lui non plus, n’a pas oublié de soigner les nantis. À première vue, son programme fiscal est moins saignant. Et il n’a pas voulu toucher à la TVA, mais il dorlote les actionnaires. Ceux-ci se verront dorénavant exonérer de l’ISF, impôt qui ne s’appliquera plus qu’au patrimoine immobilier (hors résidence principale). Ce n’est pas tout. Il invente un nouveau type de bouclier fiscal pour les revenus provenant d’intérêts bancaires, de dividendes, de plus-values et de tous les revenus tirés du capital mobilier. Ceux-ci seraient donc taxés à un taux uniforme de 30 %, en incluant les prélèvements sociaux et l’impôt sur le revenu. Ce principe de « flat tax », que l’on retrouve aussi dans le programme de François Fillon, constituerait une offrande de 3 milliards aux plus riches. Pour se faire plus proche du peuple, l’ex-banquier a certes promis une diminution de la taxe d’habitation (10 milliards d’euros) pour les ménages des classes populaires et moyennes. Sauf qu’en réalité, 40 % des ménages bénéficient déjà d’une exonération de cette taxe. Pas sûr, au final, que les ménages y gagnent…

 

Quant au FN, il surfe aussi sur les ambiguïtés. S’il propose de maintenir l’ISF, le programme de Marine Le Pen prévoit toutefois de supprimer « les impôts à faible rendement ». Une catégorie à laquelle l’ISF pourrait appartenir au vu de ce qu’il rapporte… Et si Le Pen dit refuser « toute hausse » de la TVA et « baisser de 10 % l’impôt sur le revenu pour les trois premières tranches », elle se garde d’évoquer une baisse de la première ou de défendre, comme Jean-Luc Mélenchon, une meilleure progressivité de l’impôt sur le revenu… Au FN, on ne s’en prend jamais aux plus riches ! En matière fiscale, les seules mesures clairement lisibles sont en leur faveur : au prétexte de « renforcer la solidarité intergénérationnelle », Le Pen permettrait ainsi de « transmettre sans taxation 100 000 euros à chaque enfant tous les cinq ans (au lieu de quinze ans actuellement) en augmentant le plafond des donations sans taxation aux petits-enfants à 50 000 euros, également tous les cinq ans ».

L'Humanité Pierre Duquesne et Gregory Marin

Partager cet article
Repost0
16 avril 2017 7 16 /04 /avril /2017 09:02

Une cabale a été déclenchée dans les médias à propos de l'Alliance bolivarienne dont il est question dans le programme de la France insoumise porté par Jean-Luc Mélenchon.

On ne peut pas tout savoir et parfois même les journalistes n'en savent pas plus que nous, mais face à un candidat qui monte et qui lui va déranger ce système bien en place, il est habituel pour eux de déclencher des peurs.

J'ai trouvé très intéressant cet article paru dans le blog de Mediapart et signé de Olivier Tonneau, enseignant-chercheur à l'Université de Cambridge - Royaume Uni. C'est un spécialiste des Lumières françaises de Pascal à Robespierre en passant par Diderot, enseignant en Angleterre depuis 10 ans.

Je pense que son point de vue est très instructif, en tous cas bien davantage que celui de ces éditocrates qui manipulent l'opinion.

Article en accès libre sur les blogs de Mediapart (lien ci-dessous).

 

L’Affaire Bolivar ou Les Insoumis face aux éditorialistes

La cabale orchestrée contre Jean-Luc Mélenchon à propos de l'Alliance bolivarienne pourrait bien être décisive pour l'élection présidentielle. Mais qui en sortira discrédité? Celui qu'elle vise ou ceux qui l'ont lancée? ...

 

Partager cet article
Repost0
14 avril 2017 5 14 /04 /avril /2017 23:08
La caravane de la France Insoumise est passée par Niort

 

Des associations, ONG et spécialistes ont évalué le programme de la France Insoumise. De tous côtés, nous recevons d'excellentes notes et commentaires.

 

 

La caravane de la France Insoumise est passée par Niort
Partager cet article
Repost0
13 avril 2017 4 13 /04 /avril /2017 14:10

La caravane insoumise passe à Niort

 vendredi 14 avril de 10H à 19H

place Auzanneau au Clou Bouchet

 

à 18H: meeting au pied de la caravane !

 La caravane insoumise passe à Niort  le vendredi 14 avril
Partager cet article
Repost0
12 avril 2017 3 12 /04 /avril /2017 15:28

Ce matin, le Figaro sonne la charge contre le candidat J-L Mélenchon avec pas moins de trois pages où ça pillonne et des titres à faire peur. Non je vous rassure, je n'ai pas acheté Le Figaro. Donner de l'argent au milliardaire Dassault, condamné pour achats de voix en 2014, condamné en janvier pour blanchiment de fraude fiscale mais toujours sénateur, ça non !  A propos, il est soutien de Fillon, rien d'étonnant entre escrocs ! Le dossier qui paraissait ce jour était en ligne sur internet. Les titres des articles étaient pensés pour effrayer les bourgeois nantis ou autres classes possédantes. De l'artillerie lourde.

 

Aucune ambiguïté déjà dans le titre du dossier : " Jean-Luc Mélenchon, un projet dévastateur pour la France ".

Et les titres des articles à suivre sont de la même teneur :

"Maximilien Ilitch Mélenchon"

"Mélenchon, un projet à… 270 milliards d'euros"

"Le programme de Mélenchon, un big bang social d'un autre temps"

"Mélenchon veut faire voler en éclats l'Europe «libérale»"

"Le coup de massue fiscal sans précédent de Jean-Luc Mélenchon"

"Mélenchon, l'apôtre des dictateurs révolutionnaires"

"L'immigration vue par Jean-Luc Mélenchon: des mesures à la gauche de la gauche"

 

Ne manque plus que le titre "Mélenchon mangeur d'enfants". Ce n'est pas sans rappeler juin 1936 et le Front Populaire avec l'affolement général des patrons. La semaine tombe à quarante heures. Les maîtres des Forges tonnent contre la « loi de fainéantise » : « Nos entreprises sont perdues. C’est la mort industrielle qui nous guette. Comment relever le pays si nos ouvriers habitués à la tache et fiers de l’accomplir travaillent deux fois moins ? La France va à sa ruine. Ça rappelle des propos actuels. Va t-on voir refleurir des affiches de l'époque (voir ci-dessous).

 

Pas étonnant que ceux qui vilipendent le programme de Jean-Luc Mélenchon soient les mêmes qui veulent faire disparaitre les acquis du Conseil National de la Résistance, dignes héritiers de ceux qui n'avaient pas supporté les accords de Matignon de 1936, augmentation des salaires, congés payés, semaine de 40 heures, conventions collectives, reconnaissance de la liberté syndicale et création des délégués d'entreprises.

 

Face à la désinformation de l'oligarchie qui sent la menace pointer avec la montée dans les sondages de Jean-Luc Mélenchon, vous trouverez les réponses aux mensonges colportés dans  la rubrique Pas de question sans réponse ! , page de désintox du site du candidat de la France insoumise.

 

 

Quand l'oligarchie use de la désinformation, les réponses avec #JLMDesintox
Quand l'oligarchie use de la désinformation, les réponses avec #JLMDesintox
Partager cet article
Repost0
11 avril 2017 2 11 /04 /avril /2017 22:16
Partager cet article
Repost0
10 avril 2017 1 10 /04 /avril /2017 18:19

La campagne officielle qui démarre aujourd'hui, prévoit pour les 15 prochains jours l'égalité de traitement pour les 11 candidats à l’Élysée. La première règle est le respect scrupuleux de l'égalité des commentaires sous le contrôle du Conseil supérieur de l'audiovisuel, parmi d'autres règles telles que le même temps de parole pour tous dans les médias etc.

 

Le CSA entend par égalité des commentaires « Les éditoriaux et les commentaires politiques, les revues de presse, les débats réunissant des journalistes, des experts ou d’autres personnes, les analyses et les présentations de sondages d’opinion sont pris en compte dans le temps d’antenne lorsque, pour l’essentiel de leur durée, ils concernent un seul candidat et ne lui sont pas explicitement défavorables. »

 

Tout se joue sur le mot "explicitement".

 

Les auditeurs de France-Inter savent que le seul et unique chroniqueur et éditorialiste économique de la matinale se nomme Dominique Seux. Ce dernier est également directeur délégué de la rédaction d’un quotidien ouvertement libéral, Les Échos, propriété entre autres journaux, de LVMH dont le PDG est Bernard Arnault, le milliardaire le plus riche de France. Fut une époque où une fois par semaine (c'était déjà peu !), Dominique Seux avait un contradicteur des Économistes atterrés. Mais à présent, il peut tranquillement asséner ses options libérales sur une radio du service public sans contradicteur.

 

C'est déjà insupportable, mais ça l'est encore plus quand ce personnage intervient au premier jour de la campagne officielle dans une chronique à charge sur le programme de J-L Mélenchon. Et cela pendant 2' 22" sans réplique possible, puisque l’idéologue libéral est seul devant son micro ; ce serviteur du capitalisme a qualifié le programme de « projet lunaire » en travestissant même le programme pour justifier son analyse. C'est inacceptable !!!

 

Compte-tenu de l'orientation de cet économiste, comment une radio du service public peut-elle permettre à un chroniqueur avec tel parti-pris de poursuivre ses chroniques durant la campagne officielle ? Son temps d'intervention sera t-il décompté du temps de Macron, Fillon ou Le Pen, les chantres du libéralisme ? France-Inter va t-il accorder un droit de réponse à J-L Mélenchon ? Ou va t-il permettre à un économiste de la France insoumise de corriger les contre-vérités du chien de garde libéral Dominique Seux ?

 

France-Inter radio de service public ? Mon œil ! Non seulement les grands groupes financiers aux mains des milliardaires forment une galaxie géante qui règne sur l’information de ce pays (voir infographie), mais le pluralisme qui devrait prévaloir sur le service public est monopolisé par les-mêmes.

 

Le système est vraiment malade, il est nécessaire d'en changer. L'espoir est à portée de voix. Bientôt le pouvoir peut être redonné au Peuple avec la France Insoumise et son candidat J-L Mélenchon ! C'est ce que craignent les milliardaires et leurs serviteurs zélés.

Partager cet article
Repost0
6 avril 2017 4 06 /04 /avril /2017 09:18

Depuis que le Canard a dévoilé le présumé emploi de Pénélope Fillon en tant qu'assistante parlementaire, bien d'autres choses ont été mises au grand jour depuis, au grand dam de l'autoproclamé M. Propre. Il ne comprend pas que la justice s'intéresse à lui, lui le politique qui n'a jamais été pris les doigts dans le pot de confiture, lui qui n'est pas intéressé par l'argent (voir précédent billet), lui qui avait dit qu'il fallait punir les politiques malhonnêtes.

 

Mais à présent qu'il est concerné, après les Balkany, Sarkozy, Tiberi, Cahuzac etc. , il ne supporte pas que lui soient envoyés à la face des quolibets sur l'enveloppe de Pénélope, sur les cadeaux, costumes et montres etc. Concernant les manifestants qui l'attendent lors des déplacements avec des casseroles, tout un symbole, Fillon déclarait à leur propos "Je les emmerde ! Ce sont des militants politiques d'extrême gauche."

 

D'ailleurs, des manifestants qui avaient accueilli bruyamment un meeting de soutien à Fillon à Calais en février ont eu la surprise de recevoir un 1er avril un PV pour tapage. Mais ce n'était pas une blague. Une amende de 68 euros pour « émission de bruits portant atteinte à la tranquillité du voisinage ou à la santé de l’homme » selon Article R.1336-7 du Code de la Santé Publique. La police nationale avait relevé l’identité des manifestants. Et pendant ce temps, un mis en examen peut poursuive sa campagne comme si de rien n’était.

 

 

Et que dire de la réaction d'un des soutiens de Fillon après le grand débat de mardi dernier. Son tweet est à l'image de son candidat, le mépris de la classe sociale qui n'est pas la sienne. On connaissait Macron et les employées "illettrées", Hollande et les "sans-dents", et là le mépris de classe au travers la tenue vestimentaire de Philippe Poutou.

Le mépris de classe du clan Fillon

 

Luc Ferry le philosophe en costard ignore manifestement ce qu'est un "Marcel", et on sent tout le mépris dans ses propos. Ce n'est pas la tenue de P Poutou qui envoie des ouvriers vers le FN. Les cadeaux offerts aux puissants, tels les costards à plus de 10 000 euros offerts à Fillon, ou la politique menée par le gouvernement dont il a fait partie en sont plus responsables. Mais il y a aussi cet autre tweet.

 

 

Le mépris de classe du clan Fillon

 

Ce tweet est de la femme de Luc Ferry, une certaine Marie-Caroline Becq Fouquières, non non je n'invente pas. L'entendre parler de mépris de classe ouvrière est risible. Elle comprend certainement mieux les soucis de Penelope Fillon pour l'entretien du manoir de Beaucé, que les problèmes des ouvriers à boucler les fins de mois.

Le mépris de classe du clan Fillon
Partager cet article
Repost0