Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • : Réagir : S'opposer activement à l'action de qqch, résister. La devise issue de la révolution française "Liberté, Egalité, Fraternité" étant de plus en plus mise à mal, ce blog est un moyen pour moi de faire partager mes réactions sur l'actualité politique, sociale, etc.
  • Contact

Rechercher

Tags

9 novembre 2009 1 09 /11 /novembre /2009 22:38

« 20 ans après Berlin, le Communisme doit chuter à Nanterre !»


C'est sous ce slogan que les jeunes UMP des Hauts-de-Seine se sont crus très imaginatifs en appelant à manifester samedi dernier à Nanterre.


Pour eux, qu'importe que la liste d'union de la gauche conduite par le communiste Patrick Jarry l'ait emporté dans cette ville, en 2008, avec 56,37 % des voix !  Un peu lourdauds, ces jeunes sarkozystes entendaient ainsi commémorer les vingt ans de la chute du mur de Berlin. L'initiative "caricaturale" n'a pas attiré la foule admet leur responsable départemental dans le Parisien.


Curieuse conception tout de même de la démocratie. Pourtant, leur maître à penser, Nicolas Sarkozy, déclarait la veille à propos de l'outre-mer, "Je n'accepterai jamais que la légitimité des élus de la République soit contestée ailleurs que dans les urnes".


Peut-être que cela ne vaut pas pour les Hauts de Seine !


 

Partager cet article
Repost0
5 novembre 2009 4 05 /11 /novembre /2009 23:07

Un an après avoir quitté le conseil national du PCF pour lancer son association politique, le Nouvel Espace Progressiste, qui n’aura même pas duré une année, Robert Hue a annoncé mercredi la création d’une «formation politique», le Mouvement Unitaire Progressiste, le "MUP." Il y avait bien PMU ou UMP, mais c’était déjà pris. L’ambition de son nouveau mouvement : être le «PGCM de la gauche». Comprendre «le plus grand commun multiplicateur». .

 

L'ancien numéro un du PCF n'a pas dit qu'il rendait sa carte du PCF (il ferait mieux, et ceux qui pensent comme lui aussi) mais a expliqué à l'AFP que son geste était une "rupture" avec un parti "qui n'est plus réformable". A voir les rapprochements qu’il fait, on voit plus clairement quelle réforme il envisageait, faire que le PC soit moins communiste.

 

Il est amusant de l’entendre dire « «Au contraire de ceux qui soustraient, qui divisent ou qui n’additionnent que leurs ambitions personnelles, on veut multiplier.» Franchement, il est plutôt mal placé pour parler d’ambitions personnelles. N’est-ce pas ce qui l’amène à manger à tous les râteliers, il faisait partie du casting de Vincent Peillon cet été à Marseille, photo ci-dessous.


 

 

Christiane Taubira (PRG), Vincent Peillon (PS), Marielle de Sarnez (Modem), Jean-Luc Bennahmias (Modem), Robert Hue (PCF), Francois Rebsamen (PS) et Daniel Cohn-Bendit (Verts), à Marseille

  (Philippe Laurenson / Reuters)

 

Vous connaissez l’expression tirer « à hue et à dia ». Et bien hue et dia étaient des mots dont se servaient les charretiers pour faire avancer leurs chevaux ou les faire tourner. Dia c’était pour les faire tourner à gauche et Hue pour les faire tourner à droite. Sa dérive n’est donc pas étonnante.

 

 

Partager cet article
Repost0
2 novembre 2009 1 02 /11 /novembre /2009 08:39

Un amendement déposé par un député UMP a été voté la semaine dernière, qui annule au 31 décembre 2009 les exonérations fiscales liées au «droit à l'image collectif » des sportifs. Cet avantage fiscal voté en 2004 et censé disparaître en 2012 concerne 1.200 joueurs, dont 90% de footballeurs.


Rama Yade, secrétaire d'Etat aux Sports, a manifesté son désaccord et parle de réforme « dangereuse » qui « nuirait de manière durable à la compétitivité du sport français » à propos de cet amendement voté au Parlement et défendu par sa ministre de tutelle Roselyne Bachelot. Amendement que n’a pas défendu l’ex-judoka David Douillet, nouveau député des Yvelines qui a lancé à l’adresse des députés « Il y a 16 millions de licenciés. Vous avez tous des circonscriptions, je vous laisse seuls juges. » Chantage David Douillet ! Cette exonération ne concerne pas les 16 millions de licenciés. En 2008, plus de 1.200 sportifs en bénéficiaient, dont 70 % des joueurs de l'élite du football. Le coût est de l'ordre de 30 millions d'euros par an pour les comptes sociaux.


Nadine Morano, la secrétaire d'Etat chargée de la famille a taclé sa collègue des Sports, coupable selon elle de ne pas suivre la ligne de sa ministre de tutelle sur cette suppression des avantages fiscaux des sportifs pros. Elle a déclaré dimanche sur Canal Plus au sujet de Rama Yade  que «lorsqu'on n'est pas d'accord, on fait un choix, soit on se tait, soit on s'en va».


Pourtant le patron de l'UMP, Xavier Bertrand, a désapprouvé l'amendement supprimant ces avantages fiscaux aux sportifs en réclamant un réexamen de ce texte. « Au moment où on va présenter la candidature de la France pour l'Euro 2016, n'envoyons pas de contre message », a déclaré Xavier Bertrand. « En politique, il faut de la cohérence et l'adoption de cet amendement est une entorse à cette cohérence », a-t-il argué.

Cohérence ???  Belle démonstration de la part de l’UMP !!!

 

Partager cet article
Repost0
31 octobre 2009 6 31 /10 /octobre /2009 15:47
Dans l'article "Quand Nicolas Sarkozy refait le même discours", la vidéo n'était plus accessible. Pour ceux qui n'auraient pas vu, une nouvelle est disponible. Jusqu'à quand ?


Partager cet article
Repost0
29 octobre 2009 4 29 /10 /octobre /2009 17:33

Après J.F Lamour qui s’était soit-disant trompé lors de son vote sur la surtaxe des bénéfices des banques, c’est au tour de Pierre Méhaignerie (président UMP de la commission des Affaires sociales de l'Assemblée nationale) qui s’est abstenu  sur le volet recettes du projet de budget pour 2010.


« Il s'agit d'une erreur. Je voulais en fait voter pour le texte », a-t-il déclaré à l'AFP.

Si ces députés sont incapables de différencier les touches « Pour », « Contre », « Abstention » ils n’ont rien à faire dans l’hémicycle.

Mais puisque ce pouvoir a été capable de faire revoter suite à « l’erreur » de Jean François Lamour, je crois que vu le pourcentage d’opinions défavorables que recueille Sarkozy  dans l’opinion (54 %), c’est que beaucoup de français se sont trompés en 2007.


Et si on recommençait le vote ?

Partager cet article
Repost0
29 octobre 2009 4 29 /10 /octobre /2009 08:12
En visite dans le Jura mardi dernier, Nicolas Sarkozy a prononcé un discours ayant de fortes similitudes avec un discours prononcé le 19 février 2009 dans le Maine et Loire. Merci au petit journal de Yann Barthès sur Canal + d'avoir fait ce parallèle.

Est-ce un manque d'inspiration de la part du conseiller de Nicolas Sarkozy ?

Pourtant le chef de l'Etat commençait son allocution par le propos suivant : "Je ne suis pas venu vous tenir un discours que vous avez déjà entendu ".  Et pourtant si !!!




Partager cet article
Repost0
28 octobre 2009 3 28 /10 /octobre /2009 15:25

Le commissaire européen chargé du développement et de l'aide humanitaire, a réclamé des poursuites contre la junte en Guinée et son chef le capitaine Moussa Dadis Camara, accroissant un peu plus les pressions sur son régime. Il souhaite que le capitaine Moussa Dadis Camara, soit jugé "pour crime contre l'humanité", à la suite de cette répression sanglante.

 

Que vient faire Patrick Balkany là-dedans me direz-vous ? Et bien, le député maire UMP de Levallois-Perret, ami d'enfance et invité personnel du président Nicolas Sarkozy dans tous ses voyages africains, se trouvait sans raisons apparentes ni officielles sur place, onze jours avant le massacre du stade de Conakry où une manifestation pacifique a été réprimée dans le sang par Moussa Dadis Camara.

 

Et malgré cette répression, Patrick Balkany dénonçait la fermeté du quai d'Orsay vis-à-vis de ce capitaine putschiste, estimant que la position du quai d’Orsay était "à côté de la plaque". Il jugeait le capitaine Dadis Camara comme quelqu’un de  "pittoresque et sympa". Quant à sa candidature à l'élection présidentielle Guinéenne en 2010, le maire de Levallois-Perret trouve encore maintenant qu'elle "ne pose pas de problème, l'intéressé étant un citoyen guinéen comme les autres".

 

Il ne faut pas oublier que cet ignoble personnage de Balkany (voir articles le concernant  novembre 2008 - juillet 2009 ) est un ami intime de Nicolas Sarkozy. On a les amis qu’on mérite !

Partager cet article
Repost0
25 octobre 2009 7 25 /10 /octobre /2009 23:36

Laurence Parisot, présidente du MEDEF, se dit « résolument engagée dans le lobbying parlementaire et politique ». Elle considère que l’objectif des lobbies ne se limite pas à s’emparer de la totalité des initiatives du monde économique. Il s’agit aussi de communiquer et d’influencer les pouvoirs publics et les élus en cherchant à orienter tout projet ou toute proposition de loi en faveur des intérêts financiers des lobbyistes.

Elle vient d’en apporter la preuve en faisant pression sur les députés UMP, aidée en cela par le gouvernement. Concernant l'assiette de la future cotisation complémentaire sur la valeur ajoutée des entreprises appelée à se substituer à la taxe professionnelle, un amendement voté en commission des finances prévoyait d'assujettir les entreprises dès 152 500 euros de chiffre d'affaires. Finalement, après une suspension de séance, Copé, président du groupe UMP à l’Assemblée, annonçait qu'un «accord» était intervenu avec le gouvernement, l'amendement  était retiré, aboutissant à l'exonération de toutes les entreprises réalisant moins de 500 000 euros de chiffre d'affaires.

Dans la foulée, Laurence Parisot s’est fendue d’un communiqué de presse disant :  « Les députés ont entendu le message envoyé depuis 48 heures par les Medef territoriaux et les fédérations professionnelles. Nous en sommes heureux pour nos TPE, PME et PMI. »

La suppression de la taxe professionnelle, les impôts locaux vont exploser. Avant c'était 51% pour les entreprises et 49% pour les particuliers, maintenant ce sera 70% pour les particuliers et le reste par les entreprises!!!

Les contribuables seront certainement moins heureux que le MEDEF. Merci l’UMP et Laurence Parisot !!!


 

Partager cet article
Repost0
24 octobre 2009 6 24 /10 /octobre /2009 22:02

Vendredi, les députés ont adopté un amendement imposant une surtaxe de 10% sur les bénéfices des banques en 2010, contre l'avis du gouvernement.

 

Avant le vote, Christine Lagarde mettait le holà : « Pas question de plomber le système bancaire français qui s’est bien comporté pendant la crise ». L'État a injecté 10,5 milliards d'euros dans les six plus grandes banques privées. Cela n’empêche pas que les traders vont continuer de recevoir les bonus, malgré les déclarations de Sarkozy. D’ailleurs, depuis son bureau à La Défense, un financier dit . "On comprend que Nicolas Sarkozy soit obligé d'avoir un discours dur, l'opinion publique serait choquée du contraire. Mais on n'est pas dupe. C'est du marketing. La "chasse aux sorcières" ne peut pas se faire seulement à Paris".

 

 

Boîtier individuel de vote devant le pupitre d'un député

Le vote ne s’est pas déroulé comme prévu. L'amendement 48, auquel s'oppose la ministre de l'Economie Christine Lagarde, a en effet été adopté par 44 voix pour et 40 contre. Mais le député UMP Jean-François Lamour, qui votait pour deux, a ensuite indiqué s'être trompé de bouton. Un comble pour le double champion olympique d’escrime, de ne pas être capable d’appuyer sur la bonne touche.

 

Mais dans la France Sarkozyste, on fait fi de la démocratie. Souvenez vous comment a été balayé le NON au traité constitutionnel de 2005. Comme le vote pour cette surtaxe ne convient pas au monarque, plaidant « l'erreur technique », le gouvernement a indiqué qu'il demandera lundi à l'Assemblée nationale d'annuler cet amendement par un nouveau vote.

 

Voilà la démocratie sauce UMP. Les pauvres peuvent crever, l'important pour cette droite est que les banques aient aujourd'hui, le beurre, l'argent du beurre, et le sourire de Christine Lagarde.


 

Partager cet article
Repost0
20 octobre 2009 2 20 /10 /octobre /2009 19:00

Hortefeux a profité de la Sainte Edwige (16 octobre) pour promulguer deux décrets créant deux nouvelles « bases de données » destinées à renforcer les moyens d’enquête de la police.

 

Le ministre avait pris la spécieuse précaution de dire il y a peu qu’il n’avait pas l’intention de déterrer le fichier Edvige, victime de la mobilisation citoyenne à l’automne 2008. En fait, les bases de données d’Hortefeux sont les jumelles d’Edvige et de son double mal cloné Edvirsp.

 

Le premier fichier comporte les « signes physiques particuliers et objectifs », recense, à titre dérogatoire, l’« origine géographique ou appartenance à un même quartier »,et les « activités politiques, philosophiques, religieuses, syndicales ».

 

Les deux décrets ont été promulgués alors qu’à l’Assemblée nationale, depuis des mois, une proposition de loi garantissant les libertés individuelles, issue de travaux parlementaires, est prête à l’emploi. Le parlement ne sera pas consulté.

 

Lorsque Sarkozy a fait réviser la constitution en juillet 2008, c’était soit-disant pour donner plus de droits au parlement. Ah bon ? Les faits sont têtus.

 

Voilà ce que Sarkozy et ses sbires appellent démocratie. Attention, DANGER !

 

Partager cet article
Repost0