Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • : Réagir : S'opposer activement à l'action de qqch, résister. La devise issue de la révolution française "Liberté, Egalité, Fraternité" étant de plus en plus mise à mal, ce blog est un moyen pour moi de faire partager mes réactions sur l'actualité politique, sociale, etc.
  • Contact

Rechercher

Tags

24 novembre 2009 2 24 /11 /novembre /2009 15:15

Nous avons été plus de 2,3 millions à participer partout en France à la votation citoyenne contre le changement de statut de La Poste .

 

Depuis cette consultation, il vous est proposé devant les bureaux de poste, les mairies, dans les entreprises, sur les marchés, les lieux publics une carte postale à adresser au Président de la République pour qu’il organise le débat public et le référendum sur le service public postal.

 

Si vous n’avez pas rencontré de telles initiatives près de chez vous, il vous est possible d’envoyer une carte postale électronique. Cliquez sur la carte postale ci-dessous.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
23 novembre 2009 1 23 /11 /novembre /2009 21:01
Les militants communistes de la région Poitou-Charentes se sont prononcés pour un engagement avec le Front de Gauche à l'occasion des régionales. Pour ceux qui pouvaient s'inquiéter suite au résultat de la conférence régionale Poitou-Charentes du PC (proposition majoritaire en faveur d'une alliance avec le PS dès le 1er tour) les militants communistes viennent d'affirmer majoritairement leur volonté de poursuivre le rassemblement au sein du Front de Gauche. Aux militants des autres formations à la gauche du PS (NPA - Alternatifs - Fédération) de rejoindre ce Front de Gauche pour créer une dynamique avec pour objectif de battre la droite au second tour et de mettre en oeuvre des solutions politiques alternatives pour remettre en cause le système capitaliste qui ne produit que des injustices.

 
Inscrits 1567
Votants 1113
Blancs/nuls 25
Exprimés 1088
motion soumise au vote nbre de voix  % d’exprimés
Proposition majoritaire de la conférence régionale : 454 voix 41,72 %
Proposition minoritaire de la conférence régionale (Front de Gauche) : 634 voix 58,27 %

Résultat pour la fédération de la Vienne : 315 votants/301 exprimés
motion soumise au vote nbre de voix  % d’exprimés
Proposition majoritaire de la conférence régionale : 82 voix 27,24 %
Proposition minoritaire de la conférence régionale (Front de Gauche) : 219 voix 72,75 %

Résultat pour la fédération de la Charente :
motion soumise au vote nbre de voix  % d’exprimés
Proposition majoritaire de la conférence régionale : 25 voix 11 %
Proposition minoritaire de la conférence régionale (Front de Gauche) : 190 voix 89 %

Résultat pour la fédération de la Charente Maritime :
motion soumise au vote nbre de voix  % d’exprimés
Proposition majoritaire de la conférence régionale : 316 voix 68,99 %
Proposition minoritaire de la conférence régionale (Front de Gauche) : 142 voix 31 %

Résultat pour la fédération des Deux Sèvres :
motion soumise au vote nbre de voix  % d’exprimés
Proposition majoritaire de la conférence régionale : 31 voix 27,19 %
Proposition minoritaire de la conférence régionale (Front de Gauche) : 83 voix 72,80 %



Partager cet article
Repost0
23 novembre 2009 1 23 /11 /novembre /2009 18:49

 

 

André DULAIT, sénateur des Deux-Sèvres et Vice-Président délégué du groupe UMP, a voté le 9 novembre au sénat pour la transformation de l'entreprise publique en société anonyme !

 

Son collègue Michel BÉCOT, lui aussi sénateur UMP , a également approuvé la privatisation de La Poste !

 

 

Alors que plus de 2,3 millions de citoyens s'étaient prononcés contre ce changement de statut, les sénateurs Deux-Sévriens n'ont pas hésité à remettre en cause le service public : élus en milieu rural, que vont-ils prétendre lors des prochaines fermetures de bureaux de poste ... il faudra assumer la désertification rurale devant les habitants, désertification accentuée par la suppression des services publics !

 


MERCI POUR LES DEUX-SEVRES , MESSIEURS LES SENATEURS UMP !

Partager cet article
Repost0
20 novembre 2009 5 20 /11 /novembre /2009 17:22

Mais comment l’absence de Nicolas Sarkozy au Congrès des Maires était possible ? Alors qu’en 2008, le même déclarait : « Je n'imagine pas qu'un président de la République puisse s'exonérer d'écouter ce qu'ont à lui dire des maires de toutes tendances politiques. » Discours en date du 27/11/2008

Ce qu’il n’imaginait pas en 2008, il n’a aucune peine à l’imaginer en 2009, probablement parce que les maires avaient beaucoup de choses à lui dire, notamment sur la réforme territoriale et la suppression de la taxe professionnelle.

Mais Nicolas Sarkozy n’aime pas les sifflets ou autres manifestations d’humeur. Lors de chacun de ses déplacements, il y a toujours pléthore de forces de l’ordre pour maintenir à distance tous ceux qui veulent faire entendre leur voix.  Sauf qu’au Congrès des Maires, il n’était pas possible d’écarter les mécontents puisque ce sont les Maires en personne. Par conséquent, Nicolas Sarkozy s’est souvenu qu’il avait un 1er ministre et il l’a envoyé au casse-pipe. Et comme prévu, ce dernier s’est fait hué. Ouf, le courageux Sarkozy y a échappé.

Mais où était-il donc pour ne pouvoir honorer ce Congrès des Maires ? Il était parti pour un voyage semi-privé de 24 heures en Arabie Saoudite et au Qatar. avec son épouse. En l'espèce, le mot "privé" est employé pour signifier aux observateurs « ça ne vous regarde pas », pas de compte à rendre. Sauf pour la taxe carbone peut-être. Un voyage de 24 heures, mais qui lui a cependant permis d’être de retour pour le match France-Irlande. On a ses priorités.

Et puis aujourd’hui, il a organisé une entrevue moins risquée à l'Elysée où  étaient invités initialement 700 maires. Celle-ci a été boycottée par les maires socialistes et communistes. Et en grand courageux le président s’est excusé : « Je voulais vous présenter mes excuses parce que mardi et mercredi j'étais en Arabie saoudite et au Qatar. Je n'ai donc pas pu (...) venir à votre congrès », a t-il déclaré. « Sachez que je le regrette, même si le Premier ministre  y a été et s'est expliqué avec beaucoup de clarté et je l'en remercie ». Et de poursuivre « Je tenais absolument à vous rencontrer aujourd'hui parce que nous avons engagé une réforme majeure et ce n'est pas mon genre de ne pas faire face à mes responsabilités. »

Dommage qu’il les ait fuies devant le Congrès. Petit, mais pas que par la taille.

Partager cet article
Repost0
14 novembre 2009 6 14 /11 /novembre /2009 20:33

Ministre de l'Education nationale, Luc Chatel sèche les sessions plénières de la région CHAMPAGNE ARDENNES où il est conseiller régional, ça mérite une heure de colle !!!

 

Depuis qu'il est entré au gouvernement en 2007 (comme secrétaire d'Etat à la Consommation et au Tourisme) Chatel a démissionné de la présidence du groupe UMP, ainsi que de la commission permanente du conseil régional. Il y a néanmoins conservé son siège de conseiller régional, et reste membre de deux commissions (finances et développement économique).

 

Problème : son emploi du temps au sein des plus hautes sphères de l'Etat ne lui permet plus d'assister aux réunions. Il y a donc bien longtemps qu'on ne l'a pas vu en session plénière, alors qu'il continue à palper les 1800 euros net mensuels d'indemnités qui lui sont "dûs".

 

Voilà qui soulève une fois de plus la question du cumul des mandats et qui noircit le pedigree jusqu'alors si "lisse" et si "appliqué" de l'ancien chef de produits de L'Oréal dont l'image en avait déjà pris un coup au moment de la rentrée scolaire, quand on avait découvert que son opération de com' sur les fournitures scolaires à bas prix s'était déroulée en présence de fausses clientes vraies figurantes, invitées dans un excès de zèle par le patron du supermarché.


(article de Siné Hebdo)

Partager cet article
Repost0
12 novembre 2009 4 12 /11 /novembre /2009 23:12
Entre ex-socialistes passés ministres chez Sarkozy, ils ne sont pas toujours d'accord. Trois semaines après l'expulsion de sans-papiers afghans vers  Kaboul, le titulaire des Affaires étrangères, Bernard Kouchner, a déclaré mardi dernier sur France-Inter son opposition à ces retours forcés. "Je pense que ce n'est pas comme cela qu'il faut faire" a-t'il dit. "Surtout quand on se bat là-bas."

Réponse de Besson : "Si j'ai des directives à prendre, je les prends auprès du président de la République et du premier ministre, ce qu'en la circonstance j'ai fait."


T'inquiète pas Besson, au royaume des traitres et faillots tu seras le roi.


Mais par contre, il aura du mal à nous faire croire qu'il a pris des directives auprès de Fillon, ce 1er ministre transparent qui occupe un poste fictif puisque Sarkozy gère tout.





Partager cet article
Repost0
9 novembre 2009 1 09 /11 /novembre /2009 22:38

« 20 ans après Berlin, le Communisme doit chuter à Nanterre !»


C'est sous ce slogan que les jeunes UMP des Hauts-de-Seine se sont crus très imaginatifs en appelant à manifester samedi dernier à Nanterre.


Pour eux, qu'importe que la liste d'union de la gauche conduite par le communiste Patrick Jarry l'ait emporté dans cette ville, en 2008, avec 56,37 % des voix !  Un peu lourdauds, ces jeunes sarkozystes entendaient ainsi commémorer les vingt ans de la chute du mur de Berlin. L'initiative "caricaturale" n'a pas attiré la foule admet leur responsable départemental dans le Parisien.


Curieuse conception tout de même de la démocratie. Pourtant, leur maître à penser, Nicolas Sarkozy, déclarait la veille à propos de l'outre-mer, "Je n'accepterai jamais que la légitimité des élus de la République soit contestée ailleurs que dans les urnes".


Peut-être que cela ne vaut pas pour les Hauts de Seine !


 

Partager cet article
Repost0
5 novembre 2009 4 05 /11 /novembre /2009 23:07

Un an après avoir quitté le conseil national du PCF pour lancer son association politique, le Nouvel Espace Progressiste, qui n’aura même pas duré une année, Robert Hue a annoncé mercredi la création d’une «formation politique», le Mouvement Unitaire Progressiste, le "MUP." Il y avait bien PMU ou UMP, mais c’était déjà pris. L’ambition de son nouveau mouvement : être le «PGCM de la gauche». Comprendre «le plus grand commun multiplicateur». .

 

L'ancien numéro un du PCF n'a pas dit qu'il rendait sa carte du PCF (il ferait mieux, et ceux qui pensent comme lui aussi) mais a expliqué à l'AFP que son geste était une "rupture" avec un parti "qui n'est plus réformable". A voir les rapprochements qu’il fait, on voit plus clairement quelle réforme il envisageait, faire que le PC soit moins communiste.

 

Il est amusant de l’entendre dire « «Au contraire de ceux qui soustraient, qui divisent ou qui n’additionnent que leurs ambitions personnelles, on veut multiplier.» Franchement, il est plutôt mal placé pour parler d’ambitions personnelles. N’est-ce pas ce qui l’amène à manger à tous les râteliers, il faisait partie du casting de Vincent Peillon cet été à Marseille, photo ci-dessous.


 

 

Christiane Taubira (PRG), Vincent Peillon (PS), Marielle de Sarnez (Modem), Jean-Luc Bennahmias (Modem), Robert Hue (PCF), Francois Rebsamen (PS) et Daniel Cohn-Bendit (Verts), à Marseille

  (Philippe Laurenson / Reuters)

 

Vous connaissez l’expression tirer « à hue et à dia ». Et bien hue et dia étaient des mots dont se servaient les charretiers pour faire avancer leurs chevaux ou les faire tourner. Dia c’était pour les faire tourner à gauche et Hue pour les faire tourner à droite. Sa dérive n’est donc pas étonnante.

 

 

Partager cet article
Repost0
2 novembre 2009 1 02 /11 /novembre /2009 08:39

Un amendement déposé par un député UMP a été voté la semaine dernière, qui annule au 31 décembre 2009 les exonérations fiscales liées au «droit à l'image collectif » des sportifs. Cet avantage fiscal voté en 2004 et censé disparaître en 2012 concerne 1.200 joueurs, dont 90% de footballeurs.


Rama Yade, secrétaire d'Etat aux Sports, a manifesté son désaccord et parle de réforme « dangereuse » qui « nuirait de manière durable à la compétitivité du sport français » à propos de cet amendement voté au Parlement et défendu par sa ministre de tutelle Roselyne Bachelot. Amendement que n’a pas défendu l’ex-judoka David Douillet, nouveau député des Yvelines qui a lancé à l’adresse des députés « Il y a 16 millions de licenciés. Vous avez tous des circonscriptions, je vous laisse seuls juges. » Chantage David Douillet ! Cette exonération ne concerne pas les 16 millions de licenciés. En 2008, plus de 1.200 sportifs en bénéficiaient, dont 70 % des joueurs de l'élite du football. Le coût est de l'ordre de 30 millions d'euros par an pour les comptes sociaux.


Nadine Morano, la secrétaire d'Etat chargée de la famille a taclé sa collègue des Sports, coupable selon elle de ne pas suivre la ligne de sa ministre de tutelle sur cette suppression des avantages fiscaux des sportifs pros. Elle a déclaré dimanche sur Canal Plus au sujet de Rama Yade  que «lorsqu'on n'est pas d'accord, on fait un choix, soit on se tait, soit on s'en va».


Pourtant le patron de l'UMP, Xavier Bertrand, a désapprouvé l'amendement supprimant ces avantages fiscaux aux sportifs en réclamant un réexamen de ce texte. « Au moment où on va présenter la candidature de la France pour l'Euro 2016, n'envoyons pas de contre message », a déclaré Xavier Bertrand. « En politique, il faut de la cohérence et l'adoption de cet amendement est une entorse à cette cohérence », a-t-il argué.

Cohérence ???  Belle démonstration de la part de l’UMP !!!

 

Partager cet article
Repost0
31 octobre 2009 6 31 /10 /octobre /2009 15:47
Dans l'article "Quand Nicolas Sarkozy refait le même discours", la vidéo n'était plus accessible. Pour ceux qui n'auraient pas vu, une nouvelle est disponible. Jusqu'à quand ?


Partager cet article
Repost0