Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • : Réagir : S'opposer activement à l'action de qqch, résister. La devise issue de la révolution française "Liberté, Egalité, Fraternité" étant de plus en plus mise à mal, ce blog est un moyen pour moi de faire partager mes réactions sur l'actualité politique, sociale, etc.
  • Contact

Rechercher

Tags

3 octobre 2011 1 03 /10 /octobre /2011 22:32

La constitution du 4 octobre 1958 (Vème République) a maintenu le système d'organisation politique qui divise le Parlement en deux chambres distinctes, une chambre haute, le Sénat, et une chambre basse, l’Assemblée nationale.

 

Il n’est pas étonnant que depuis le début de la Vème République, la majorité du Sénat soit toujours restée à droite, même quand celle-ci avait été battue au suffrage universel direct lors des élections législatives ou présidentielle. En effet, le mode d’élection avec un collège de « grands électeurs » dont le poids des petites villes et zones rurales était disproportionné par rapport aux grandes villes, renforçait le caractère anti-démocratique de cette élection. Ce système a permis jusqu’alors de modérer l'action de l’Assemblée nationale, élue au suffrage direct et représentant donc directement le peuple, en soumettant toutes ses décisions à l'examen du Sénat, élu au suffrage indirect.

 

Mais les succès électoraux de la gauche aux régionales, aux cantonales,  ajoutés au mécontentement des élus des communes rurales traditionnellement plus favorables à la droite, se sont répercutés dans le vote des grands électeurs. Comment en effet ne pas montrer un ras-le-bol par rapport aux mesures de la politique Sarkozy qui touchent directement la vie et le fonctionnement des collectivités locales, sans compter la mise en cause du service public de la santé, de l’éducation qui touchent directement les collectivités et leur population.

 

C’est donc une victoire importante pour la gauche et pas seulement dans la perspective de 2012. D’ores et déjà la nouvelle majorité pourra abroger la loi sur la réforme territoriale tant décriée par les élus locaux. Sarkozy n’aura plus la possibilité de réunir le Parlement en Congrès pour  faire modifier la Constitution et y inscrire la règle d’or comme il l’envisageait. La nouvelle majorité du Sénat aura la possibilité de faire retarder l’adoption de certains textes votés par la majorité de droite de l’Assemblée nationale etc.

 

Et en cas de victoire de la gauche en 2012, l’obstruction systématique qu’exerçait la droite au palais du Luxembourg ne sera plus de mise. Cela ouvre des perspectives  à condition qu'une véritable alternative soit programmée. Et tout ceci, dans l’attente d’une remise en cause de l’existence même du Sénat, dans le cadre d’une autre République. Et là on pourra réellement faire le constat que c'est bien la gauche qui l'a emporté !


 

Partager cet article
Repost0
18 septembre 2011 7 18 /09 /septembre /2011 23:55

Etaient-ils venus courtiser les partisans du Front de Gauche ? Toujours est-il que Ségolène Royal, puis Martine Aubry et Arnaud Montebourg sont venus samedi à la fête de l’huma et ont cherché à montrer des convergences avec le Front de Gauche.

 

Dans cet exercice, c’est probablement Arnaud Montebourg qui s’en est le mieux tiré ; pour ceux qui ont écouté le débat de la semaine dernière entre les candidats socialistes, c’est celui dont les propos pouvaient s'approcher le plus du Front de Gauche.

 

Mais comme leur a dit Pierre Laurent le secrétaire national du PC "Soyez de gauche. Libérons-nous ensemble des années 80 et du poison libéral".

 

Et être de gauche, globalement, ce n’est pas facile pour eux. Parmi les candidats à la primaire, à l’exception de Montebourg, ils ont tous défendu le traité constitutionnel européen qui a pourtant abouti suite au référendum à 55% de NON du peuple français.

 

Au moment de l’université d’été du PS de La Rochelle, c’est le secrétaire fédéral des Deux-Sèvres, un pro Royal, qui en réponse à un journaliste lui faisant remarquer que Ségolène Royal n’était pas la moins acerbe à l’égard de ses camarades candidats répondait : « Quand on entend Aubry et Hollande, on peut avoir le sentiment qu’ils sont sur le même modèle économique et politique et on cherche même parfois la différence avec le gouvernement actuel … » C'est dire !

 

C’est bien tout le problème des sociaux-démocrates. L’expérience des gouvernements de gauche – en France comme à l’étranger – nous apprend qu’il n’est pas possible de résoudre les problèmes créés par le capitalisme sur la base de ce même système. Et eux nous parlent de quoi, d'alternance alors que c'est d'une alternative dont nous avons besoin.


Le vote utile en 2012, c’est d’abord un vote Front de Gauche pour marquer clairement la rupture avec la dictature des marchés financiers. C’est un point incontournable.

 

Partager cet article
Repost0
14 septembre 2011 3 14 /09 /septembre /2011 23:40

 

Le programme détaillé de la fête sur le site Fête de l'Humanité en cliquant sur l'image ci-dessous.


 

fete-huma-2011-copie-1.jpg

Partager cet article
Repost0
13 septembre 2011 2 13 /09 /septembre /2011 23:59

Le laboratoire SERVIER, déjà poursuivi dans l’affaire du Mediator revient une nouvelle fois sur le devant de l’actualité avec un autre médicament, le Protelos. Selon l'Agence européenne des médicaments (EMA), Servier aurait falsifié des documents pour favoriser la mise sur le marché de ce médicament.

 

SarkozyServier.jpgComme je l’évoquais dans un précédent billet, il me paraît utile de rappeler qu’en 2009, Nicolas Sarkozy élevait Jacques Servier, patron des laboratoires du même nom, au rang de Grand Croix de la Légion d'Honneur, pour les éminents services rendus à la France et son rayonnement scientifique. Nicolas Sarkozy disait à son sujet « En tant qu’entrepreneur, vous avez été souvent sévère à l’endroit de l’administration française. Vous critiquez l’empilement des mesures, des normes, des structures et vous avez raison » … « La nation vous est reconnaissante de ce que vous faites ».

 

Le président "socialiste" de la cour des comptes, Didier Migaud, pointe qu'une grosse partie du déficit de la Sécu provient de la surconsommation de médicaments. Il oublie un peu vite les exonérations de cotisations dictées par le pouvoir et pourtant inefficaces quant à l’emploi, de même qu'avec le niveau du chômage, ce sont autant de gens qui ne cotisent pas à la sécurité sociale. Par contre, rien sur l’industrie pharmaceutique qui se fait des bénéfices sur le dos et la santé des malades.

 

Combien ont coûté les remboursements indus du Mediator ? Combien va coûter à l’état, et donc au contribuable l’indemnisation des victimes, puisque va être mis en place un fonds d'indemnisation ?

 

Dans ces conditions, pourquoi ne pas nationaliser le laboratoire SERVIER ? Sans indemnisation bien entendu ! Ce serait un éminent service rendu à la France, et dans le même temps, la Légion d’honneur de Jacques Servier devrait lui être retirée !

 


Partager cet article
Repost0
12 septembre 2011 1 12 /09 /septembre /2011 23:17

 

 


album photo créé par JCOREAGIR sur ComBoost site photo spécialiste du livre photo

Partager cet article
Repost0
9 septembre 2011 5 09 /09 /septembre /2011 08:16

Si la fête ce sont des débats, ce sont aussi des moments de convivialité. Les militants ont plaisir à s’y retrouver avec leurs amis, pour partager des moments festifs après les moments de luttes. Mais pour cela, il faut là encore des militants qui se retroussent les manches, que ce soit pour l’organisation, l’aménagement du site avec le montage, la cuisine, le service des repas, la buvette, la tenue des stands, et puis le déménagement quand tout est fini. Christian le chargé de l’organisation aura été un bon chef d’orchestre.

 

Christian.jpg

 

Et là, il n’est question que de bénévoles, de ceux qui font de la politique pour changer le monde au service des plus défavorisés et non pas se servir et favoriser les siens comme le fait le pouvoir Sarkozy.

 

Bravo à l’équipe (très féminine) qui nous aura régalé avec de délicieux repas. Et si celui du samedi soir fut copieusement arrosé par l’eau tombant du ciel, les quelques 150 convives du dimanche ont apprécié, en plus des mets servis dans l’assiette, le soleil qui était de retour.

 

P1160040.JPG  P1160036.JPG

 

P1160048.JPG

 

Parmi les stands invités sur la fête, l'AFPS (Association France-Palestine Solidarité), ATTAC, les Amis de la Commune, la Ligue des Droits de l’Homme, le Comité Chateaubriand Voves Rouillé, et bien entendu la Librairie des Halles.

 

P1160084.JPGGérard Mordillat et Jean Colombier présents pour la dédicace de leurs ouvrages

 

Cette fête aura été l’occasion de réentendre du Ferrat et du Reggiani, magnifiquement interprétés par Yvon Croze, originaire du pays de Ferrat et à la voix si ressemblante. Il aura su créer des instants d’émotion en reprenant des chansons du répertoire Ferrat.

 

P1160078.JPGYvon Croze

 

Le samedi soir, ceux qui ont su résister à la pluie de la fin d’après-midi se sont retrouvés après dîner sous le chapiteau pour entendre les groupes « Léopold d’Eliot » (désolé, je n’avais pas fini de dîner je n’ai pas eu le temps de les voir pour les prendre en photo), suivi du groupe « The Amateurs » avec des reprises de Lavilliers, Bashung etc. Et le chanteur des « Amateurs » a montré qu’il avait autant de détermination dans ce rôle que dans celui de 'débatteur' sur les questions ayant trait à la défense de l’hôpital public. Avant de terminer la soirée par quelques chants révolutionnaires, les quatre lycéennes du groupe Blacksheep ont donné toute la mesure de leur talent avec leurs créations et une fameuse « Charlotte ».

 

P1150989.JPGThe Amateurs

 

 

P1160007.JPGLes Blacksheep

 


A ceux qui avaient déjà enterré le parti communiste, les militants auront démontré ce week-end qu'il était plein de vitalité. A ce sujet, je vous invite à lire sur le blog des élus communistes niortais l'article "Météo locale" de Nicolas Marjault ainsi que le résumé de la fête "Une belle rentrée politique" et "Mordillat fait un tabac !".

 

 

Article précédent : Succès de la fête de rentrée 2011 du PCF à Niort (Les débats)

A suivre : Succès de la fête de rentrée 2011 du PCF à Niort (Le diaporama) 

 

 

Partager cet article
Repost0
8 septembre 2011 4 08 /09 /septembre /2011 21:27

P1150963Cela fait 3 ans que la fête de rentrée du PCF a établi ses quartiers sur l’îlot de Comporté en bordure de Sèvre. Si le temps du week-end n’a pas toujours été très clément, la pluie venant notamment arroser le dîner du samedi et la fin de matinée du dimanche, cela n’a pas empêché une très bonne fréquentation.

 

A la veille d’une année 2012 et des élections présidentielle et législatives, pour lesquelles les militants communistes mettront toute leur énergie pour qu’elles débouchent sur une véritable alternative politique, les débats ont été un moment important de cette fête.

 

 

Le samedi après-midi, le débat portait sur l’avenir du service public de santé. Une petite centaine de personnes ont participé à ce débat animé par le docteur Paul Cesbron, gynécologue obstétricien, ancien Chef de Service de la Maternité du Centre Hospitalier de Creil. Il était entouré du docteur Patrick Avarguez praticien hospitalier à l'hôpital de Niort, du Dr Ariane Zélinsky, pédiatre à l'hôpital de Niort, et de Jean Worms, représentant Poitou-Charentes de la coordination nationale Santé, tous membres des différents réseaux de défense des hôpitaux publics.

 

P1150974De gauche à droite : Patrick Avarguez, Paul Cesbron, Ariane Zélinsky, Jean Worms 

 

Avec la mise en cause du service public de santé, c’est une médecine à plusieurs vitesses qui est en train de se mettre en place. Sournoisement, la loi Bachelot ou plus exactement la loi « Hôpital, patients, santé et territoires » aboutit à la suppression de milliers de postes d’infirmières et de médecins. L'intitulé de cette loi est tout l'inverse de ses objectifs. "Territoires" alors que le résultat tend à la disparition des hôpitaux de certains territoires, éloignant davantage le "patient" des lieux de soins. "Santé" alors que tout concourt à la soumettre à la concurrence, comme si la santé était une marchandise. Efficience et rentabilité sont dorénavant les maîtres mots du management hospitalier. L’hôpital public est en danger, comme l’est tout notre système de santé. On le voit bien avec les attaques portées également contre le système de sécurité sociale dont Ambroise Croizat, ministre communiste, fut l’un des fondateurs. Le principe qui régissait notre système d'assurance maladie depuis 1945, « A chacun selon ses besoins; de chacun selon ses moyens » est mis à mal au profit des assureurs privés, la santé devenant pour eux un marché.

P1150973.JPG

Les 2 heures de débat auraient pu se poursuivre, il y a tant à dire. Une autre voie est possible, il faut revenir à un système basé sur la solidarité où coexisterait un secteur public et un secteur privé à but non lucratif (le véritable mutualisme). Le service public, qu’il soit de la Santé, de l’Education, de la Poste etc. est en danger.

 

P1160135.JPG

 

Le dimanche après-midi, ce sont 200 personnes qui se retrouvaient pour écouter et débattre avec Gérard Mordillat, romancier et cinéaste, auteur notamment de la fresque sociale « Les vivants et les morts ». Dans la lignée du débat du samedi sur le service public de santé, il a été aussi question de service public, pour dire là aussi que ce n’est pas lui qui est responsable de la dette, pas plus que les salaires. Gérard Mordillat dénonce, arguments à l’appui, ceux qui clament haut et fort qu’il n’y a pas d’alternative au capitalisme, au marché, à la mondialisation, à la déréglementation financière, aux baisses de salaires, aux délocalisations, à la disparition des protections sociales, etc. Certains sont même parait-il de gauche ??? 

 

P1160097.JPG 

Alors comment ça pas d’alternative ? Il n’est pas impossible de penser le monde autrement qu’en terme de concurrence et de profits. Il n’est pas illusoire de vouloir le transformer. Mais pour cela, ce n’est pas d’une alternance avec quelques petits aménagements sociaux-démocrates qui nous est nécessaire.

 P1160106.JPG

 

Comme le rappelle Gérard Mordillat dans son livre « Il n’y a pas d’alternative », l’article 35 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1793 affirme « Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs »

 

Il n’y a donc pas d’alternative à la Révolution. 

 

 

A suivre : Succès de la fête de rentrée 2011 du PCF à Niort (Le côté festif) 

 


Partager cet article
Repost0
7 septembre 2011 3 07 /09 /septembre /2011 23:00

Il y a une quinzaine de jours, j’avais eu le plaisir d’annoncer une bonne nouvelle avec la naissance d’un petit-fils, Titouan. A ce bonheur vient s’ajouter depuis hier celui de la naissance d’une petite-fille qui se prénomme Adèle. Voilà donc une petite sœur pour Pierrot et une cousine pour Titouan. Nous sommes des grands-parents ravis.

 

Mais ce qui est une très bonne nouvelle et un grand moment de bonheur pour les parents et grands-parents, est une mauvaise nouvelle pour Frédéric Lefebvre, secrétaire d’État chargé du commerce, de l’artisanat, des petites et moyennes entreprises, du tourisme, des services, des professions libérales et de la consommation… Il ne manquait plus que la connerie !

 

Commentant les derniers chiffres du chômage, le sieur Lefebvre n’a rien trouvé de mieux que de déclarer «Pourquoi est-ce si difficile pour la France de faire baisser le chômage ? Il faut dire la réalité : parce qu’on a un taux de natalité beaucoup plus important que beaucoup d’autres pays, parce qu’on a beaucoup de Françaises et de Français qui entrent sur le marché du travail ». C’est le même qui en 2009 préconisait de faire travailler les femmes enceintes pendant leur congé natal, avec cet argument massue : « Dans un congé maladie, vous pouvez parfaitement être handicapé et maintenu à votre domicile sans pour autant avoir perdu ni vos facultés intellectuelles ni votre énergie. »

 

On voit combien la réflexion est profonde avec un tel personnage ! Sait-il que plus d'enfants, cela découle sur plus de consommation, plus de formation, plus de services et donc plus d'emplois. Sait-il que ces nouveaux-nés ne rentreront pas sur le marché du travail avant 16 ans au moins. Par contre, pas un mot sur la réforme des retraites qui maintient au travail des personnes de plus de 60 ans, pas un mot sur les attaques portées contre les 35 heures avec l’allongement de la durée du travail pour ceux qui en ont un, pas un mot sur l’inepte défiscalisation des heures supplémentaires...

 

Dans l’actuelle faillite économique et sociale, Lefebvre ferait bien mieux de réfléchir à la responsabilité criante de la politique menée par le gouvernement auquel il appartient.

 

natalite-chomage.jpg


Partager cet article
Repost0
4 septembre 2011 7 04 /09 /septembre /2011 09:09

 

Le lien vers le programme.

 

En attendant un retour sur ces deux journées, quelques images insolites de la fête.

 

 

Tout d'abord l'affiche avec une statue de la liberté revisitée. Merci Marx ...

 

P1150963.JPG

 

 

Non Jésus-Christ n'est pas descendu de la croix. D'abord ce n'est pas une croix, mais simplement le mât du chapiteau sur lequel sont fixés des spots d'éclairage. Et c'était le tour des chants révolutionnaires et libertaires.

 

P1160018.JPG

 

Pour venir à la fête, tous les moyens sont bons ... y compris en scoot avec les béquilles.

 

P1150982.JPG

 

Pas d'ambiguïté dans les mots d'ordre pour les communistes.

 

P1150965.JPG


Partager cet article
Repost0
1 septembre 2011 4 01 /09 /septembre /2011 14:58

Une idée sortie pour les 3 et 4 septembre, sur les berges de la Sèvre à l'îlot de Comporté, direction quai Métayer, fête de rentrée du PCF des Deux-Sèvres, ouverte à tous, l'entrée est gratuite.

 

Marx_Liberte.jpg 

 

 

 

Débats, Concerts, Jeux, Stands, Librairie, sont au programme de la Fête de la Liberté.

 

 

 

Il s'agira d'une fête fortement impactée par les élections de 2012, la présidentielle bien sûr, mais également les législatives.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LE PROGRAMME :

 

Samedi 3 septembre

 

15h30 - Ouverture  de la fête. Stands (ATTAC, Amis de la Commune, Association France-Palestine Solidarité, etc. ) buvette.

 

16h00 - 18h00 - Débat "A votre santé"

    

Le débat sera animé par le Docteur Paul Cesbron, gynécologue obstétricien, ancien chef de service de la maternité du Centre hospitalier de Creil. Participeront également le Dr Patrick Avarguez, praticien hospitalier à l'hôpital de Niort, le Dr Ariane Zélinsky, pédiatre à l'hôpital de Niort, Jean Worms, représentant Poitou-Charentes de la coordination nationale Santé.

 

Dr-Cesbron.jpgDr Cesbron

 

A partir de 18 heures : Concerts

 

18h00 - 20h00 - Yvon CROZE chante le répertoire de Jean Ferrat

20h30 - Léopold d'Eliot formation jazz-blues-rock

21h00 - 22h00 The Amateurs formation niortaise qui effectue des reprises engagées de Lavilliers, Bashung ...

22h00 - Blacksheep  Quatre lycéennes de Jean Macé à Niort, une voix, une présence, leurs créations impertinentes accrochent le passant.

 

A partir de 22h30 : Concert participatif

Chants révolutionnaires et libertaires (d'hier et d'aujourd'hui)

Chacun pourra entonner son chant révolutionnaire et/ou libertaire, du "Temps des cerises" aux "Béruriers noirs".

 

 

Dimanche 4 septembre

 

Convivialité

 

 

12h30 "A table" Repas révolutionnaire, sur réservation auprès de la Fédération. Le prix est libres, en fonction des possibilités de chacun.

Vers 14h00 Yvon CROZE chante Ferrat 

 

15h00 Débat de société avec le romancier et cinéaste Gérard Mordillat

 

P1130402.JPG

Photo JCO fête de l'Huma 2010


Vers 17h00 - Clôture avec chants révolutionnaires 



Partager cet article
Repost0