Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • : Réagir : S'opposer activement à l'action de qqch, résister. La devise issue de la révolution française "Liberté, Egalité, Fraternité" étant de plus en plus mise à mal, ce blog est un moyen pour moi de faire partager mes réactions sur l'actualité politique, sociale, etc.
  • Contact

Rechercher

Tags

20 mars 2012 2 20 /03 /mars /2012 23:46

 


album photo créé par JCOREAGIR sur ComBoost site photo spécialiste du livre photo

 

 

Partager cet article
Repost0
19 mars 2012 1 19 /03 /mars /2012 23:09

Qui aurait prédit un tel nombre ? 100 000 , 120 000 ? Toujours est-il que la place de la Bastille était pleine ainsi que les avenues adjacentes. La marche s’étirant de Nation à la Bastille était festive et colorée de rouge, on sentait qu’un mouvement d’ampleur était né. Il y avait des délégations des entreprises en lutte, d’ArcelorMittal à Petroplus en passant par Fralib, et tout un peuple de gauche constitué d’ouvriers, d’employés, de cadres, de chercheurs, d’étudiants, d’artistes, de précaires, de chômeurs, de retraités, venus dire, oui il faut en finir avec ce régime fait d’injustice et d’inégalités, il faut tourner la page.

 

C’est l’appel qu’a lancé Jean-Luc Mélenchon « Génie de la Bastille qui culmine sur cette place, nous voici de retour, le peuple des révolutions et des rébellions en France. Nous sommes le drapeau rouge ! … Nous allons faire de cette élection une insurrection civique, en se donnant rendez-vous dans les urnes ! »  Oui c’était hier le cri du peuple, « le peuple des oubliés, des méprisés, des abandonnés… Devant une France défigurée par les inégalités sociales, il faut tourner la page de cet ancien régime qui nous permettra de refonder la République.» La VIème République.

 

Le peuple du « non » à la Constitution européenne de 2005 s’est retrouvé. Le Front de Gauche est devenu un mouvement populaire, il l’a démontré hier. Reste à le confirmer dans les urnes lors des élections présidentielles et législatives. Le bulletin Front de Gauche est celui qui permettra de réaliser le mot d’ordre « Prenez le pouvoir ! ».

 

P1170768.JPG

 

DIAPORAMA A VENIR

Partager cet article
Repost0
18 mars 2012 7 18 /03 /mars /2012 05:00

18 mars 1871 - Soulèvement de la Commune de Paris

 

18 mars 2012 - Le peuple se met en marche pour la 6ème République

Prenons la Bastille

 

VITE LA 6e RÉPUBLIQUE ! 

 

Traité de Lisbonne, réforme des retraites … une petite oligarchie décide à la place du peuple dans le seul but de se goinfrer et de servir la fi nance. La monarchie présidentielle de la 5e République réduit le pouvoir du peuple à une élection tous les 5 ans. Les grands médias et les sondages étouffent le débat sur une véritable alternative.

 

Il faut en finir avec ce système ! C’est le sens de la Révolution citoyenne que propose le Front de Gauche et son candidat Jean-Luc Mélenchon.

 

Pour imposer le partage des richesses et la planification écologique, il faut rendre le pouvoir au peuple.

 

Pour cela, nous voulons notamment :

• convoquer une Assemblée constituante pour passer à la 6e République

• instaurer un régime parlementaire stable et légitime avec des députés élus à la proportionnelle

• donner des droits nouveaux aux salariés dans les entreprises pour faire vivre une véritable République sociale.

• garantir l’indépendance des médias à l’égard du pouvoir politique et des puissances d’argent

• donner la parole au peuple avec un référendum sur le traité SarkozyMerkel qui viole la souveraineté populaire en soumettant les futurs budgets de la France aux diktats de la commission Européenne 

 

Pour une assemblée constituante !

 

Dans l’histoire de la République Française, chaque fois qu’il a fallu rédiger une nouvelle Constitution, c’est une assemblée élue par le peuple qui en a été chargée. C’était le cas en 1789, en 1792, en 1848, en 1870-75, en 1946. La seule exception est la Constitution actuelle.

Elle a été rédigée en 1958 par seulement quelques «experts». Dès le départ, la 5e République a voulu limiter la souveraineté populaire. Il est grand temps de tourner la page !


Partager cet article
Repost0
16 mars 2012 5 16 /03 /mars /2012 11:09

Déjà que les candidats UMP et PS monopolisent 70% des temps d'antenne, il ne faudrait pas non plus tranformer les enquêtes d'opinion pour en confisquer les résultats.

 

C'est ainsi qu'une dépêche de l'agence Reuter's diffusée mercredi annonce : " Selon un sondage IFOP publié par l'Humanité, plus de 70% des personnes se disent favorables à cette mesure (la taxation des évadés fiscaux) annoncée lundi par Nicolas Sarkozy ..."

 

Sauf que le sondage portait explicitement sur "l'adhésion aux différentes mesures de Jean-Luc Mélenchon sur les exilés fiscaux". Voir tableau ci-dessous.

 

Parce que concernant Sarkozy, lui qui n'a rien fait pendant son quinquennat pour mettre un terme à ce scandale des exilés fiscaux, il faudrait être bien naïf pour croire à cette annonce de sa part. Mais en période électorale, tout est bon pour lui, des promesses des promesses, comme celles faites en 2007 et qu'il a oublié.

 

Alors si Reuter's est une agence de presse sérieuse, elle doit rendre à Mélenchon ce qui est au Front de Gauche.

 

taxation-exiles.jpg

 


Partager cet article
Repost0
15 mars 2012 4 15 /03 /mars /2012 23:14

Alors qu'un sondage CSA  pour 20 Minutes, BFMTV et RMC montre la progression de Jean-Luc Mélenchon dans les intentions de vote au premier tour (11%), le PS relance sa campagne en faveur du « vote utile ».

 

Le député socialiste Jérôme Cahuzac, présidence de la Commission des finances, de l'économie générale et du contrôle budgétaire de l’Assemblée nationale déclarait récemment, « J’appellerai toutes celles et tous ceux qui veulent l’alternance à se souvenir du 21 avril 2002. »

 

Cette petite phrase doit interpeller tout électeur foncièrement de gauche, car ce n’est pas d’alternance dont notre pays a besoin, mais d’une véritable alternative politique.

 

C’est justement dans ce domaine que la candidature de J.L Mélenchon marque la différence avec le programme « L’humain d’abord ». La progression des arguments du Front de Gauche dans l’opinion semble d’ailleurs entraîner de nouvelles promesses de la part d’autres candidats. Alors, ne nous y trompons pas, le chantage au vote utile n’est pas de mise, sinon pour favoriser le bipartisme qui mène à l’alternance.

 

Le risque d’un 21 avril 2002 est écarté, toutes les enquêtes d’opinion prévoient la gauche présente au second tour.

 

Alors un vote vraiment utile à gauche, c’est le vote Mélenchon qui contraindra le PS à s’inspirer du programme du Front de Gauche « L’humain d’abord » plutôt que de s’aligner sur une politique libérale.


Partager cet article
Repost0
13 mars 2012 2 13 /03 /mars /2012 16:45

Après une première réunion publique sur le thème de la transition écologique , les candidats du Front de Gauche pour la première circonscription des Deux-Sèvres vous invite à une réunion publique sur le thème "Abolir l'insécurité sociale".

 

RÉUNION PUBLIQUE

 

Centre socioculturel du Parc, rue de la Tour-Chabot 

NIORT

 

MERCREDI 21 MARS A 20H15

 

La France est plus riche que jamais. Mais jamais non plus cette richesse n’a été aussi peu partagée. Les réformes libérales qui se sont encore accélérées sous le pouvoir actuel ont permis à une petite minorité d’accumuler des fortunes considérables. La pauvreté et la précarité se sont étendues, touchant des secteurs jusqu’ici préservés. L’égoïsme social des possédants viole l’intérêt général. En partageant les richesses et en garantissant le droit de chacun à une vie stable et digne, nous permettrons à tous de vivre mieux. C’est le premier chantier de notre programme. Pour créer des millions d’emplois il propose une véritable réduction du temps de travail, une sécurisation de l’emploi et de la formation tout au long de la vie, la création d’un nouveau crédit bancaire sélectif et des pouvoirs nouveaux pour les salarié(e)s dans les entreprises. Il veut abolir la précarité et prône une augmentation des salaires et des retraites, le droit au logement pour tous, la défense d’une vraie protection sociale, des services publics consolidés et étendus.

 

 

 

 

JLM-NS--reunion-.jpg

 

 

Partager cet article
Repost0
12 mars 2012 1 12 /03 /mars /2012 23:06

C’est par pure négligence que Liliane Bettencourt avait omis de révéler au fisc l’existence du magnifique bijou qu’est l’île d’Arros, aux Seychelles, dont on a beaucoup parlé voici quelques mois. C’est la mémoire défaillante de ses conseillers sans doute qui leur avait fait oublier les 80 millions de ses comptes en Suisse dont s’inquiétait l’un d’eux en déclarant : « Je suis en train de m’en occuper et de mettre un compte à Singapour, parce qu’à Singapour ils n’en peuvent rien demander. »

 

C’est par ces lignes que débutait l’éditorial de l’Humanité du vendredi 9 mars.

 

Ah ils sont drôles ces politiques de droite et ces « experts » qui dans les médias polémiquent sur l’exil fiscal des grandes fortunes qu’entraîneraient les mesures de la gauche pour les taxer davantage. Mais pour certaines, elles y sont déjà. L’évasion fiscale aujourd’hui, c’est 40 milliards par an, soit presque autant que les intérêts de la dette qui eux sont à 50 milliards.

 

Lors de son meeting à Rouen, le candidat du Front de Gauche J-L Mélenchon la dénoncé ces grandes fortunes installées à l’étranger. « Rappelez-vous, disait-il alors, que c’est la liste de prédateurs, de grands fraudeurs fiscaux, de gens qui n’hésitent pas à martyriser des pauvres gens qui n’ont que leur salaire pour vivre. Rappelez vous que c’est de cette classe-là que je vous parle. »

 

Parmi les 300 plus grosses fortunes de Suisse, 44 Français sont exilés fiscaux. les Wertheimer (Chanel...), les Castel (Thonon, Saint-Yorre, Vichy Célestin...), Primat (Schlumberger Limited), dont la fortune est estimée entre 3 et 4 milliards d’euros. Juste en dessous (entre 1,6 milliard et 2,5 milliards d’euros on trouve Benjamin de Rothschild (Groupe financier Edmond de Rothschild), les familles Peugeot, Lescure (Seb, Tefal, etc.), la famille Bich (Groupe Bic), les héritiers Louis-Dreyfus (Groupe Louis-Dreyfus, Olympique de Marseille), le producteur Claude Berda (AB Prod), Paul-Georges Despature (Damart), Nicolas Puech (Hermès). Exil fiscal aussi pour les propriétaires de Carrefour (familles Defforey et Fournier), Pierre et Vacances, Buffalo Grill... De Jean-Louis David en passant par Lancel, Kenzo, Kookaï, Ducros Oxbow, Chipie, Lacoste, Taittinger, Cochonou, Justin Bridou... Et à cette liste peuvent s'ajouter les exilés en Belgique ou au Royaume-Uni.

 

On comprend mieux pourquoi le milliardaire américain Warren Buffet, 1ère fortune des Etats-Unis déclarait : «  Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner. »

 

Décourager la fraude fiscale, taxer à cent pour cent les revenus au-dessus de 360 000 euros par an, et pas seulement à 75 % au-dessus d’un million, comme le propose François Hollande, taxer fortement tous les revenus du capital, c’est attaquer à la racine, à la source, le cancer de la financiarisation de l’économie. Voilà ce que propose le programme du Front de Gauche.


Partager cet article
Repost0
10 mars 2012 6 10 /03 /mars /2012 22:01

De la visite de Sarkozy au pays basque, si les huées qui l’ont accueilli du côté de Bayonne ont été largement montrées, il y avait eu auparavant une visite dans une ferme à Itxassou. Organisée par ses soutiens locaux, notamment Michèle Alliot-Marie, cette visite n’a pas trop retenu l’attention des médias. Probablement parce qu’elle n’est pas glorieuse pour l’image du président-candidat. Pour quelqu’un qui prétend être près du peuple, qui ferait même partie des gens modestes (voir précédent article), c’est tout l’inverse. Il fait preuve de mépris au regard de sa situation.

 

Pour situer le contexte de l’échange, l’agricultrice est en train de lui dire « on travaille énormément et on n'arrive pas à dégager un SMIC pour deux ... » Cela donne lieu à l’échange suivant :

 

L’agricultrice: « Ecoutez, on n’est pas aux 35 heures, hein. »

 

Nicolas Sarkozy: « Moi non plus. »

 

L’agriculteur: « Oui, mais on n’a pas le même salaire. »

 

L’agricultrice: « Nous, on n’a rien. On vivote. »

 

Nicolas Sarkozy: « Moi, je ne suis pas propriétaire de 40 hectares, hein, ok ? »

 

L’agricultrice: « Mais vous avez autre chose en banque peut être. »

 

Toujours est-il qu’en octobre 2007, Nicolas Sarkozy s'était accordé une augmentation de salaire de 170%, le traitement du chef de l'Etat ayant été porté d'environ 7.000 euros à quelque 18 700 euros de revenus nets mensuels. Interrogé par L'Express récemment, Nicolas Sarkozy avait déclaré un patrimoine de 2,3 millions d'euros.

 

Sarkozy a dû oublier que les 40 hectares, c’était un outil de travail !

 

 

 

 


 
Partager cet article
Repost0
8 mars 2012 4 08 /03 /mars /2012 22:59

Propos d’Alain Bocquet, député communiste du Nord, le 6 mars à l’Assemblée Nationale :

 

« C’est la dernière séance des questions au gouvernement. Je m’adresse donc à tous les ministres. Vous allez bientôt préparer vos cartons d’archives. (Exclamations sur les bancs du groupe UMP.) L’heure du bilan a sonné. Cinq ans après votre arrivée au gouvernement, on compte un million de chômeurs en plus. Vrai ou faux ? L’industrie a encore perdu 350 000 emplois. Vrai ou faux ? La pauvreté touche 9 millions de nos concitoyens, et vous avez offert 75 milliards de cadeaux fiscaux aux plus riches. Vrai ou faux ? (…)

 

Quand vous aurez  rempli et ficelé vos cartons, n’oubliez pas de les déposer dans la grande salle des archives de l’Etat, sur les étagères réservées aux fossoyeurs de la France ! »

 

 Désastre industrie

Argent public bilan


Partager cet article
Repost0
5 mars 2012 1 05 /03 /mars /2012 18:26

A l’occasion de l’anniversaire du début de la Commune (18 mars 1871) et au lendemain du dépôt officiel des candidatures à la présidentielle, le Front de Gauche appelle le peuple à reprendre la Bastille; le peuple se met en marche pour la 6ème République, quoi qu’en dise Betrand Delanoë : « Je ne suis pas du tout certain, pas du tout, que Jean-Luc Mélenchon puisse organiser son meeting place de la Bastille le 18 mars ! Il ne faudrait tout de même pas que chaque candidat, en particulier les petits, le réclament après pour ne pas avoir à payer la location d’une salle… »

 

Diantre, qu’arrive-t-il au maire socialiste de Paris, Bertrand Delanoë ? Sûrement un peu de fébrilité entachée de beaucoup de condescendance de la part d’un des animateurs nationaux de la campagne de François Hollande. Le Front de gauche devient un acteur majeur de la campagne et cela a le don d’irriter fortement Bertrand Delanoë. Il faut informer d’urgence le Maire de Paris que jusqu’à nouvel ordre le droit de manifester existe encore en France et qu’il va falloir qu’il s’y fasse. Bertrand Delanoë semble avoir quelques problèmes avec des symboles révolutionnaires. (voir Robespierre) Reste que la petite phrase de Bertrand Delanoë a quelques conséquences. La Préfecture de police en a profité pour demander au Front de gauche d’assurer le 18 mars « un important dispositif de sécurité » et d’assumer « les coûts » éventuels comme la pose de barrières de protection. Une tâche de plus pour les militants qui auront, à n’en pas douter, une petite pensée pour le maire de Paris le 18 mars prochain…

 

 

 

Prenons-la-Bastille.jpg

Partager cet article
Repost0