Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • : Réagir : S'opposer activement à l'action de qqch, résister. La devise issue de la révolution française "Liberté, Egalité, Fraternité" étant de plus en plus mise à mal, ce blog est un moyen pour moi de faire partager mes réactions sur l'actualité politique, sociale, etc.
  • Contact

Rechercher

Tags

26 août 2014 2 26 /08 /août /2014 23:48

 

La décision de changer de gouvernement rassurait le patronat. Le Medef a émis l’espoir « que la politique économique en faveur de la compétitivité des entreprises, annoncée en début d’année et dont les premières mesures viennent d’être votées en juillet pour application en 2015, sera confirmée » par le « nouveau gouvernement Valls » et que ce dernier « agira rapidement »

 

« Le gouvernement fait ce qu’il faut et va dans la bonne direction. Pour une fois, reconnaissons-le ! », concédait Pierre Gattaz fustigeant l’idée d’aides à la consommation dans une France très importatrice. Le numéro deux du Medef, Geoffroy Roux de Bézieux confirmait : « Le cap politique qu’a choisi François Hollande est le bon, et nous on pense qu’il faut aller plus vite et plus fort »

 

Eh bien l'annonce de la composition du gouvernement Valls 2 va certainement au-delà de leurs espoirs. Et si la ligne jaune a été franchie c'est par Hollande et Valls qui viennent de nommer ministre de l'économie Emmanuel Macron, ancien banquier d’affaires chez Rothschild. Les milieux d'affaires et les marchés financiers vont bien se porter!

 

Partager cet article
Repost0
25 août 2014 1 25 /08 /août /2014 18:23

En juillet, le secrétaire national du PCF a répondu favorablement à l'invitation lancée par la direction socialiste pour participer à une table ronde dans le cadre de l'université d'été du PS. Le sénateur PS chargé de l'édition 2014, David Assouline, a invité "ceux qui continuent à dialoguer". Y participeraient Emmanuelle Cosse (EELV), Jean-Michel Baylet (PRG), Robert Hue (MUP) et Jean-Luc Laurent (MRC), mais pas d'invitation pour Jean-Luc Mélenchon.

 

En tant que militant communiste, je réprouve cette participation de P Laurent. Que va t'il faire dans cette galère ? Se retrouver dans une table ronde avec Cambadelis le patron du PS qui soutient la politique gouvernementale, avec un Robert Hue qui a trahi l'idéal communiste et créé son mouvement fantoche, ou avec des présidents de groupe (PRG ou MRC) qui se situent dans la gauche réformiste et de compromission, quel mauvais signal donner à ceux qui en 2012 espéraient dans la gauche.

 

Valls a présenté aujourd'hui la démission de son gouvernement et Hollande lui a demandé aussitôt « de constituer une équipe en cohérence avec les orientations qu'il a lui-même définies pour notre pays ». Autant dire aggraver la politique d'austérité menée par ce gouvernement, politique qui se confond totalement avec celle menée du temps de Sarkozy. Et qu'en dit le PS, rien, il soutient majoritairement cette politique.

 

Alors, est-ce que la place d'un dirigeant communiste, c'est d'être le samedi 30 août à la table ronde organisée par le PS à la Rochelle ? Il est encore temps de changer d'avis. S'il vient à la Rochelle, sa place est d'être à la « Vraie conférence sociale » organisée à l'appel de la CGT pour interpeller les nombreux élus et ministres qui seront présents à cette université du PS. Comme le dit l'appel, Manuel Valls fait sa “rentrée politique” à l’université d’été du MEDEF, nous allons faire notre “rentrée sociale” face à l’université d’été du PS. Voir l'appel.

 

C'est là en effet que doit être la place d'un dirigeant communiste ! Les militants eux y seront.

Mais que va aller faire Pierre Laurent à l'université d'été du PS à la Rochelle ?
Partager cet article
Repost0
15 août 2014 5 15 /08 /août /2014 16:32

Emprisonné, il voulait poursuivre ses études : Moustapha Meziani, 31 ans, militant de l’Union Nationale des Etudiants du Maroc, est mort dans la nuit de mercredi à jeudi à l'hôpital de Fès, après avoir avoir cessé de se nourrir depuis plus de deux mois.

 

Meziani avait été arrêté dans le cadre de l'enquête sur les affrontements entre étudiants marxistes et islamistes ayant fait un mort parmi ces derniers en avril dernier sur un campus de l'université de Fès. L' étudiant d'extrême gauche était emprisonné à la prison Aîn Kadous de Fès, dans le centre du Maroc.

 

La Délégation générale de l'administration pénitentiaire (DGAP) l'a confirmé dans un communiqué: Mustapha Meziani est mort hier mercredi au CHU Hassan II de Fès des suites de sa grève de la faim.

 

Il avait commencé une grève de la faim pour protester contre sa détention et –surtout- contre son exclusion de l’université: il réclamait que "son droit à poursuivre ses études" soit respecté.

 

L’Association marocaine des droits humains (AMDH) avait adressé une lettre ouverte au Chef de gouvernement, Abdelilah Benkirane demandant notamment que les autorités entament un dialogue avec l'étudiant pour "préserver son droit sacré à la vie" et qu'il soit réinscrit à l'université. En vain.

 

Mustapha Meziani est mort après plus de 72 jours de grève de la faim. L'administration pénitentiaire assure qu'il avait été transféré à plusieurs reprises à l'hôpital avant d'être admis, le 4 août dernier, en réanimation au CHU Hassan II de Fès.

 

Mais le réseau arabe des droits de l'homme dénonçait le 5 août dernier l’insuffisance des soins reçus par le jeune homme avant son admission en réanimation. Le réseau dénonce aussi la détention –provisoire- de son père et d'un de ses amis qui voulaient entamer une grève de la faim en solidarité avec Mustapha.

 

Et pendant ce temps, les Chirac sont les invités du roi Moha­med VI pour les vacances, hébergés dans un de ses palais situé dans la région d'Agadir. Ils n'ont pas honte !

Partager cet article
Repost0
12 août 2014 2 12 /08 /août /2014 16:25

Quelle est la réalité aujourd'hui ?

 

5 043 200, le nombre d'inscrits à Pôle emploi en catégories A, B, C en juin. Soit 422 200 personnes de plus qu'à l'arribvée de Hollande au pouvoir.

 

2 140 800, le nombre de demandeurs d'emploi de longue durée, inscrits depuis un an ou plus, soit 42,4% du chiffre total.

 

539 800, le nombre de chômeurs de plus de 50 ans, en augmentation de 11,3% sur un an.

 

Ces chiffres devraient inciter le gouvernement à une réorientation de sa politique, mais persuadé que la patronat détient les clés de la reprise, il continue de l'abreuver de cadeaux. 41 milliards de crédits d'impôts, casse du Code du travail, simplification administrative ...

 

On voit pour quel résultat !

Hollande voulait inverser la courbe du chômage ...
Partager cet article
Repost0
11 août 2014 1 11 /08 /août /2014 22:54

De retour après quelques jours d'absence, j'ai machinalement allumé le poste radio ce matin. De constater que l'invité dans le 7/9 de France Inter était Michèle Alliot-Marie m'agaçait déjà. Quand je pense que Fillon déclarait il y a quelque temps que les médias français sont, à une majorité écrasante, de gauche.

 

Toujours est-il que solliciter Alliot-Marie sur les problèmes en Irak où les djihadistes menacent le Kurdistan autonome et des milliers de civils, c'est assez étrange. Mais là où ça devient cocasse, c'est sur les propos qu'elle tient sur la diplomatie française par rapport au voyage éclair de Laurent Fabius dans ce pays.

 

Pour elle, l’action de l’actuel chef de la diplomatie française, c'est de « l'agitation médiatique ». Elle dira même qu' « on a toujours un temps de retard dans la diplomatie française ces derniers temps ».

 

Alliot-Marie a la mémoire courte ou bien très sélective. Elle oublie que lorsqu'elle était aux commandes au Quai d'Orsay et qu'avait éclaté les révolutions arabes, elle proposait le savoir faire français en matière de maintien de l'ordre à la police tunisienne de Ben Ali. C'est vrai que dans le même temps, Fillon avait profité des largesses du gouvernement égyptien de Moubarak.(Voir billet du 8 février 2011). La diplomatie française avait mis longtemps a prendre la mesure de ces révolutions.

 

Mais France Inter a aussi un temps de retard. Comment peut-on donner la parole à une ancienne ministre qui s'est fourvoyée avec des états totalitaires pour des besoins personnels ?

Partager cet article
Repost0
6 août 2014 3 06 /08 /août /2014 10:54
durant l'offensive d'Israël sur Gaza,

Durant l'offensive d'Israël sur Gaza, l'Humanité publie chaque jour une série d'images envoyées par des graphistes palestiniens, israéliens, libanais, canadiens, français...

 

Ci-dessous l'affiche envoyée par Alain Le Quernec, le silence des idiots (1), 2014, France.


Depuis son « ermitage marin », le graphiste installé à Quimper a tenu à faire passer un « petit truc » qui, glisse-t-il, « pourrait faire partie d'une série intitulée le silence des idiots ».

BHL aurait-il disparu ? Sinon, pourquoi ce silence ?
Partager cet article
Repost0
4 août 2014 1 04 /08 /août /2014 22:00

Suite au crash du vol MH117, l'Union Européenne et les 28 ont décidé d‘étendre les sanctions contre la Russie et de s’attaquer aux secteurs clés de son économie. Aucune preuve n'a pourtant été établie à ce jour sur la responsabilité directe de l'état russe.

 

Par contre, aucune sanction contre Israël et Netanyahou qui annoncent encore la poursuite des opérations militaires. La responsabilité israélienne est sans équivoque avec un nombre de victimes palestiniennes qui s'élève à plus de 1 800 (80% de civils) dont plus de 300 enfants.

 

Hollande va t-il enfin se démarquer du gouvernement israélien ? L'ONU va t'elle enfin s'interposer ? 

 

 

A quand des sanctions contre les criminels israéliens ?
Partager cet article
Repost0
28 juillet 2014 1 28 /07 /juillet /2014 23:07

A l'appel du Collectif local de Niort pour une paix juste et durable entre Israéliens et Palestiniens, nous étions plus de 200 à Niort le mercredi 23 juillet à manifester notre solidarité au peuple palestinien gravement agressé par les forces armées israéliennes. Une semaine plus tard, l'agression continue. On dépasse maintenant le nombre de 1000 civils tués. Jeudi, l'armée israélienne a bombardé une école de l'UNRWA (agence des Nations Unies) où s'étaient réfugiés 800 personnes. Bilan : 17 morts et 200 blessés. Nous apprenons aujourd'hui le bombardement  d'un hôpital et d'un terrain de jeu à Gaza.


Il est temps que la France fasse entendre sa voix pour imposer le droit. Elle doit assumer son rôle de pro­tection de ce peuple d’autant plus qu’elle est signa­taire de la IVe Convention de Genève. Nous attendons des auto­rités fran­çaises qu’elles fassent pression sur Israël pour le retrait immédiat des troupes, l’arrêt des bom­bar­de­ments et la levée du blocus illégal sur Gaza, l’arrêt de la répression et de la colo­ni­sation en Cis­jor­danie et l’application du droit inter­na­tional et des réso­lu­tions de l’ONU jusqu’ici ignorées par Israël en toute impunité.


Le collectif appelle à venir se rassembler à nouveau de façon pacifique et non-violente

 

mercredi 30 juillet 2014 à 18h devant les halles de Niort

 

Une lettre ouverte à transmettre au Président de la République sera ensuite portée à la Préfecture .

Partager cet article
Repost0
28 juillet 2014 1 28 /07 /juillet /2014 07:45

La même qui en avril considérait que la non revalorisation des retraites, la non revalorisation du point d'indice pour les fonctionnaires, la non revalorisation des salaires dans le privé, la non revalorisation du RSA, ce n'était pas de l'austérité (voir cet article), en a remis une couche à propos du budget rectificatif de la Sécurité sociale. Pour Marisol Touraine, le budget de la Sécu est "progressiste et de gauche".

 

Après l’adoption du budget rectificatif de l’État et ses 4 milliards d’économies par l’Assemblée nationale, le budget rectificatif de la Sécurité sociale  a été à son tour voté le 8 juillet : c'est une première étape de la mise en musique du Pacte de responsabilité et une offensive majeure contre la protection sociale. La conséquence immédiate de ce budget rectificatif va être un « trou » supplémentaire dans les caisses de la Sécu de près de 10 milliards d’euros qui iront directement dans la poche du patronat : une attaque contre l’ensemble du monde du travail, retraités, privés d’emploi, salariés... Mais, promet sans rire le gouvernement qui n’en est plus à une provocation près, c’est pour « gagner un demi-point de croissance et 200 000 emplois » !

 

Après avoir diminué de 6,5 milliards d’euros dès 2015, les prélèvements sur les entreprises seront réduits de 8 milliards en 2016 et d’environ 5,5 milliards en 2017. Sans oublier la montée en charge du crédit d’impôt compétitivité emploi à hauteur de 20 milliards d’euros. Jamais de tels engagements n’ont été pris à ce niveau ! » Ce que Marisol Touraine appelle « un texte progressiste et de gauche »...

 

À elle seule, la baisse des cotisations sociales représente un manque à gagner de 8 milliards d’euros pour les caisses de la Sécu (dont 5,5 milliards pour la seule part dite « patronale » et 2,5 milliards pour la part salariale). Les entreprises ne paieront plus aucune cotisation de Sécurité sociale pour les salaires au niveau du Smic et elles seront fortement réduites pour tous les salaires inférieurs à 1,6 fois le Smic (véritable incitation à ne pas payer plus !). De plus, les cotisations d’allocations familiales payées par les employeurs vont être réduites de 1,8 %.

 

Côté salariés, le gouvernement a le culot de présenter comme une avancée, un geste social ( !) : la baisse des cotisations sociales « salariales » pour celles et ceux gagnant moins de 1,5 SMIC, soit autour de 40 euros par mois. Mais combien vont coûter à chaque foyer la baisse des prestations sociales, le gel pendant au moins 18 mois de toutes les pensions supérieures à 1 200 euros, la non-revalorisation de l’allocation de logement familial ?

 

C'est vrai que lorsqu'on est millionnaire et imposable à l'ISF comme Marisol Touraine, on ne doit pas avoir les mêmes notions sur ce qu'est le progrès social. Avec le PS, on n'en finit jamais avec les mauvaises surprises !

 

Voir aussi :

Retraites : La ministre Marisol Touraine voit un progrès là où il y a recul

Quand Valls défend son plan d'austérité entouré par des imposables à l'ISF

 

Partager cet article
Repost0
25 juillet 2014 5 25 /07 /juillet /2014 12:51

Lorsque Michel Sapin, le ministre des Finances et des Comptes publics déclarait que la finance était «l'amie» du gouvernement et de l'économie (voir billet du 7 juillet), ce n'était pas un vain mot.

 

Pour les 63 millions de détenteurs du fameux livret A, le taux actuellement de 1,25% va passer à 1% au 1er août. Autant dire que les banques vont se frotter les mains. L'énorme épargne (encours total de plus de 200 milliards d'euros) qui à l'origine était gérée par la Caisse des dépôts et consignations et devait servir à financer le logement social est récupéré à présent pour près de 40% par les banques, suite à une décision européenne datant de 2008.

 

Et grâce à la baisse à 1% du taux d'intérêt, elles vont pouvoir garder 400 millions d'euros qui ne viendront plus rémunérer votre épargne.

 

Alors on dit merci qui ? Au ministre PS et son gouvernement amis de la finance.

Partager cet article
Repost0