Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • : Réagir : S'opposer activement à l'action de qqch, résister. La devise issue de la révolution française "Liberté, Egalité, Fraternité" étant de plus en plus mise à mal, ce blog est un moyen pour moi de faire partager mes réactions sur l'actualité politique, sociale, etc.
  • Contact

Rechercher

Tags

17 avril 2008 4 17 /04 /avril /2008 17:00

« La prochaine fois, c’est la porte. Il n’y aura pas de nouvel exemple sans sanction, et celui qui manque à la solidarité gouvernementale devra sortir ». Pas content le président.

Un couac, il vient de s’en produire un nouveau avec Nadine Morano secrétaire d’état à la famille à propos de la réforme des allocations familiales. A l’issue du conseil des ministres, cette sarkozyste de choc, hostile à cette réforme, a demandé expressément à Luc Chatel, le porte-parole du gouvernement, de dire aux journalistes que «rien n'était prévu en la matière», alors même que le décret était sur le bureau de la ministre… Si ce n’est pas un couac ?

Elle n’est pas à une contradiction près, car depuis elle se fait l’ardente défenseuse de la mesure qui n’était pas prévue !!! Que ce soit au journal de France 2 hier soir ou à celui de France Inter aujourd’hui, quand il lui est demandé à plusieurs reprises si la décision du gouvernement va entraîner une baisse des allocations, Nadine Morano s’évertue à affirmer le contraire. «Non, le gouvernement ne souhaite pas diminuer les allocations familiales». « On rééquilibre en donnant un peu moins » demande le présentateur du journal ? «…en donnant plus, coupe Nadine Morano, car à l’âge de 14 ans, on donnera 60 euros alors qu’on ne les donnait qu’à l’âge de 16 ans ». Mais exit les 34 euros donnés à partir de 11 ans. Cela concerne pourtant 4,5 millions de familles. Economie chiffrée : 138 millions d’euros par an.

Sacré numéro d’équilibriste de la part de Morano, plutôt sacré numéro de mauvaise foi, comme son ami Sarko avec le pouvoir d'achat entre autres.

Mais puisqu’au prochain couac, c’était la porte, eh bien chiche Sarkozy ?

Partager cet article
Repost0
16 avril 2008 3 16 /04 /avril /2008 12:01

Franchises médicales, baisses continues de remboursement de médicaments, forfaits à la charge des assurés… Mais où vont-ils s’arrêter ? On n’y voit pas toujours très clair. A ce propos, dans l’émission le Grand Jury RTL du 13 avril  où Roselyne Bachelot était l’invitée, Pierre Luc Séguillon lui a posé la question suivante « Est-ce que certains secteurs de santé, comme l'optique, doivent passer uniquement à la complémentaire ? », et Roselyne Bachelot de répondre : « La question est posée d’autant plus  quand on regarde l’évolution du chiffre d’affaire et des marges bénéficiaires de ces organismes ». Et elle s’étend ensuite dans une suite de chiffres concernant l’augmentation des marges des mutuelles, précisant « il y a des marges de manœuvres dans ces organismes complémentaires ».

Hier, Roselyne Bachelot démentait avoir évoqué un déremboursement des frais d’optique par la sécurité sociale. J’évoquais il y deux jours la cacophonie de ce gouvernement, eh bien ça continue. Ils nous prennent pour des cons ! Pour rappel, Sarkozy affirmait en pleine campagne électorale, « les lunettes, ce n’est pas une question de mode, c’est une question de nécessité. J’ai proposé qu’on porte les remboursements à 50% ». Même genre de promesses que  pour le pouvoir d’achat …

Avec ce gouvernement, mieux vaut être riche que pauvre et myope.

 

Partager cet article
Repost0
13 avril 2008 7 13 /04 /avril /2008 23:04
Ce n'est pas le manque d'actualités qui fait que mon blog est resté muet, mais seulement une absence de quelques jours. Et pendant ce temps, les annonces du gouvernement Sarko se sont poursuivies dans une belle Sarkophonie, pardon cacophonie, mais n'est-ce pas la même chose ?

Difficile de savoir combien de chapeaux devra avaler Martin Hirsch avant de se rendre compte que le gouvernement auquel il participe juge trop coûteuse sa mesure concernant le RSA (revenu de solidarité active) estimée entre 1,5 et 3 milliards d'euros alors que ce même gouvernement ne s'est pas posé la question du coût du bouclier fiscal qui lui se monte à 15 milliards d'euros.

Jolie pagaille concernant le texte sur les OGM. Ne va t'on pas vers un reniement des engagements pris lors du Grenelle de l'environnement. En attendant,
Nathalie Kosciusko-Morizet est  entrée en disgrâce et privée de voyage au Japon !


Concernant la suppression de la carte réduction SNCF famille nombreuse, on a entendu le tout et son contraire parmi les membres du même gouvernement. Cela a engendré un tel tollé que l'Etat vient d'y renoncer. De là à faire passer Sarko comme le sauveur de la carte réduction famille nombreuse comme l'ont fait certaines radios ou chaînes télés, c'est oublier un peu vite que cela faisait partie de ses mesures chocs d'économie, au même titre que d'autres à venir.

Il ne faut pas oublier le plan de rigueur, pardon, de réformes qui engendre là aussi les annonces les plus diverses. 5 milliards, 7 milliards, 10 milliards ?  Toujours est-il que ce seront les actions sociales qui seront touchées en premier. L'accès au logement social restreint, de nouvelles contraintes sur les dépenses de santé,  moins de services publics, moins de moyens pour l'école ...

Saurons nous nous opposer à cette dérive insupportable ou préférons nous rester spectateurs ?
Partager cet article
Repost0
9 avril 2008 3 09 /04 /avril /2008 09:39
C'est le titre de la banderole derrière laquelle défilaient hier des lycéens de la région francilienne se rendant aux abords du ministère de l'éducation nationale.

Les suppressions de postes à venir sont insupportables (voir carte ci-dessous).
Dans certains établissements on supprime un poste d’enseignant pour 3 élèves en moins ! Ces attaques sans précédents contre l’école de la République s’ajoutent à une situation déjà délicate puisque tous les remplacements ne sont actuellement pas assurés, y compris pour de longues durées. Et  le comble dans tout ça, c'est qu'il est fait appel à des retraités pour assurer certains cours !!! Il est également programmée la suppression de certaines filières.

Il faut REAGIR, parents, lycéens, enseignants et donner un coup d’arrêt à cette politique qui prévoit de supprimer 80 000 postes supplémentaires dans les 4 prochaines années dans l’Education nationale. Il faut un service public d’éducation de qualité permettant le même droit à l'éducation pour tous, partout.


Partager cet article
Repost0
8 avril 2008 2 08 /04 /avril /2008 18:24
Une fois de plus, il s'est foutu de la gueule du monde, et du monde ouvrier en plus, un monde qui mérite du respect. C'était au mois de février, "Gandangre, y a pas mieux comme voyage de noce" disait-il, ajoutant  "l'État mettra de l’argent pour faire les investissements qui n’ont pas été faits jusqu’ici en partenariat avec Mittal ou un repreneur" et concluant "Je viendrai moi-même dans l'usine, je reviendrai pour annoncer les solutions qu'on a trouvées".

Et qu'en est-il de tout ça ? Le petit président grande gueule n'a pas eu le courage de retourner annoncer devant les mêmes ouvriers que ses promesses, ça ne tenait pas. La suppression de 575 postes sur le site est entérinée, sans compter les intérimaires ou salariés de sous-traitants qui travaillaient sur Gandrange. La fermeture partielle du site est confirmée, seuls 124 nouveaux emplois seront créés.

"Le Président a tenu parole», s’est empressé de déclarer Luc Chatel, secrétaire d’Etat à l’Industrie et porte-parole du gouvernement.

Il faut arrêter de prendre les gens pour des imbéciles.
Partager cet article
Repost0
7 avril 2008 1 07 /04 /avril /2008 16:46
- Sur le site d'ArcelorMittal à Gandrange : "Je viendrai moi-même dans l'usine, je reviendrai pour annoncer les solutions qu'on a trouvées".

- "S'agissant des personnes pauvres, je mettrai en place la réforme proposée par Martin Hirsch, président d'Emmaüs France : la création d'un revenu de solidarité active au profit de ceux qui reprennent un emploi".

- "Je considère, d'abord, que l'allocation adulte handicapé ne permet pas de vivre décemment, elle n'atteint même pas  le seuil de pauvreté, et, au nom de la solidarité la plus élémentaire, je propose d'en revaloriser le montant de 25 %".

- "J'augmenterai de 25 % le minimum vieillesse, je revaloriserai les petites retraites et les pensions de réversion pour que ces retraités vivent mieux".

- "Je veux être le président du pouvoir d'achat".

- A propos de l'Afghanistan : "La présence à long terme des troupes françaises à cet endroit du monde ne me semble pas décisive".

Un indice : Quand on connait le résultat, on peut penser que c'est quelqu'un qui manque à sa parole.


Partager cet article
Repost0
4 avril 2008 5 04 /04 /avril /2008 23:29
Des milliers de lycéens ont manifesté jeudi en France contre les quelque 11.200 suppressions de postes prévues cette année dans l’Education Nationale.

Comment le ministre Xavier Darcos
peut-il dire  "il faut que nous préparions mieux les lycéens à la compétition d’aujourd’hui" et participer à la suppression de postes dans l'Education Nationale. Pourtant il insiste  en annonçant de nouveaux volumes horaires pour l’apprentissage du français, des mathématiques et pour la pratique du sport à l’école primaire. Des nouveaux volumes horaires qui devront se traduire, a-t-il prévenu, par "une amélioration significative des résultats". Et avec quels moyens ?

Preuve à l'appui, le français n'est pas encore totalement maîtrisé par tous. Ce n'est certainement pas en supprimant des postes que les résultats s'amélioreront.
Mobilisons nous.

Banderole accrochée par des élèves suite à l'annonce de la possible suppression de postes d'enseignants.


Partager cet article
Repost0
2 avril 2008 3 02 /04 /avril /2008 16:16
26 avril 2007, entre les deux tours de l'élection présidentielle, dans l'émission "A vous de juger" sur France 2, un certain Nicolas Sarkozy se prononce pour le retrait des soldats français d'Afghanistan :
"
Il était certainement utile qu'on les envoie dans la mesure où il y avait un combat contre le terrorisme. Mais la présence à long terme des troupes françaises à cet endroit du monde ne me semble pas décisive".

26 mars 2008, devant le Parlement britannique, le Sarkozy président de la République annonce l'envoi de troupes supplémentaires en Afghanistan "parce que se joue une partie de la lutte contre le terrorisme mondial, donc on doit gagner".
La France va annoncer le renforcement significatif de sa présence militaire en Afghanistan lors du prochain sommet de l'Otan, du 2 au 4 avril à Bucarest, pour la plus grande satisfaction de l'Alliance atlantique et de Washington.

Pourquoi le chef de l’État français fait-il entendre ses détestables bruits de bottes, au lieu de se dégager de cette guerre qui court à l’impasse, à l’instar de l’expédition soviétique en son temps ?

Il nous mentait une fois de plus le 26 avril 2007, le "caniche de Bush".





Partager cet article
Repost0
31 mars 2008 1 31 /03 /mars /2008 14:56

Au moment où se termine la 23ème campagne des restos du cœur et que ceux-ci se disent inquiets pour la prochaine campagne avec les hausses de prix sur les produits de base, au moment où on dit aux salariés que les augmentations ce n’est pas possible, au moment où on nous rabâche que les caisses de l’état sont vides, alors que les magistrats se plaignent régulièrement du manque de moyens de la justice, qu’apprend-t-on ?

Que le budget des frais de réception de la Garde des Sceaux explose. Le budget prévisionnel 2007 géré par la Direction de l’administration générale s’élevait à 210 000 euros. Selon Mediapart, "moins d’un quart de cette somme avait été dépensé entre janvier et mai par Pascal Clément, le prédécesseur de Rachida Dati". Dès l'arrivée de la ministre Place Vendôme, les dépenses de réception ont  littéralement explosé pour atteindre la somme record de 270 000 euros à la fin de l'année, soit 60 000 euros de plus que le budget prévisionnel. Et l'année 2008 a commencé sur le même rythme : selon plusieurs sources, sur les trois premiers mois de l'année, le ministère de la Justice aurait déjà dépensé plus de 110 000 euros en frais de réception alors que le budget prévisionnel pour toute l'année 2008 s'élève à 180 000 euros. Pour tenir jusqu'à la fin de l'année, une rallonge de près de 100 000 euros aurait été décidée.

Réceptions, restaurants, voyages, haute couture et bijoux, la Garde des Sceaux ne se refuse rien. Oubliées ses origines modestes. Ce gouvernement est UMPudent (pardon pour la faute) vis à vis des pauvres et des classes moyennes.

Rachida Dati agit de la même manière que son maître à (dé)penser.


Partager cet article
Repost0
29 mars 2008 6 29 /03 /mars /2008 00:36

Que ce soit à la radio ou à la télé, le propos de Xavier Bertrand sur les retraites est rodé.

« Vous avez trois leviers sur les retraites : soit vous acceptez de toucher moins de pension de retraite, et personne n’en veut. Soit vous acceptez de cotiser plus, et ça, ça ne fait pas de bien au pouvoir d’achat. Soit si on vit plus longtemps il faut accepter de cotiser un peu plus longtemps ». Et sa conclusion, il n’y a que le 3ème levier de possible.

Mais puisqu’ils n’invitent que lui sur ce sujet sur les radios et chaînes télévisées, pourquoi les présentateurs ne lui posent pas la question d’un 4ème levier préconisé par plusieurs organisations syndicales ?

La CGT et FO notamment , avancent d’autres pistes de financement : Elargissement de l’assiette des cotisations à une série de niches actuellement exonérées, telles les stock-options, l’intéressement et la participation. Un rapport de la cour des comptes a évalué à 25 milliards d’euros le bénéfice d’une taxe qui s’appliquerait à l’ensemble des éléments de rémunération exonérés. Le déficit du régime général de retraite avoisine les 5 milliards …

Samedi, mobilisons nous !
Partager cet article
Repost0