Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • : Réagir : S'opposer activement à l'action de qqch, résister. La devise issue de la révolution française "Liberté, Egalité, Fraternité" étant de plus en plus mise à mal, ce blog est un moyen pour moi de faire partager mes réactions sur l'actualité politique, sociale, etc.
  • Contact

Rechercher

Tags

19 janvier 2016 2 19 /01 /janvier /2016 16:04
Propos recueillis par Clotilde Mathieu dans l'Humanité du mardi 19 Janvier 2016
 
Gérard Mordillat est romancier et cinéaste
 
«Danielle Simonnet [ NDLR - Conseillère de Paris, coordinatrice du PG ]  crie : “Salauds !” à l’adresse de ceux qui ont condamné les syndicalistes de Goodyear à vingt-quatre mois de prison, dont neuf ferme. Quand l’ignominie atteint un tel degré, quand il ne reste que ruines et décombres de justice, reste l’injure, et Danielle Simonnet frappe juste au cœur de la cible… Salauds !
 
Cependant, comme l’enseigne la sagesse des nations, “à toute chose malheur est bon”, la condamnation des syndicalistes de Goodyear règle d’une certaine manière la question de la primaire à gauche : messieurs Hollande, Valls et tous les membres du gouvernement – je dis bien tous ! – sont définitivement disqualifiés pour y participer. Aucun d’entre eux ne peut se revendiquer “de gauche” ; une gauche et ses valeurs qu’ils vilipendent, qu’ils déshonorent, qu’ils insultent par le verbe et par les faits. Si le cœur leur en dit, ils peuvent toujours se mêler à la primaire de droite, où ils retrouveront leurs amis, leurs complices et pourront célébrer en chœur l’entreprise, le Medef, la déchéance nationale, les racines chrétiennes de la France, la terre qui ne ment pas, l’État fort à la sauce mussolinienne, la persécution des syndicalistes, des étrangers et de tous les opposants à leur vision ultralibérale, voire néofasciste du monde. Inutile de tourner autour du pot, le gouvernement actuellement au pouvoir, ses soutiens, ses hérauts ne sont pas “de gauche”, c’est un gouvernement ultralibéral, défendant les intérêts patronaux, les actionnaires et les spéculateurs. Leurs ennemis ne sont pas “la finance” mais la classe ouvrière et ses représentants, le peuple tout simplement : salariés, chômeurs, précaires, intérimaires, bénéficiaires du RSA, etc., sans distinction d’origine, de statut ou de nationalité. C’est à se demander si monsieur François Le Pen (comme l’appelle le journal italien Il Manifesto) et son Manuel Lavalls ne veulent pas entrer dans le livre Guinness des records comme ayant conduit le gouvernement le plus réactionnaire depuis la fondation de la Ve République ? Les preuves sont accablantes, inutile d’en dresser la liste, elles sont connues de tous, même si les médias s’emploient à dissimuler les interpellations, les assignations à résidence de militants écologistes, antiracistes, syndicalistes, la persécution des Roms, des sans-papiers, des grévistes, qu’ils soient de Goodyear, d’Air France, de Continental ou d’ailleurs, la ruine des services publics, la destruction annoncée du Code du travail, etc.
 
La coupe est pleine. De deux choses l’une : ou les membres du Parti socialiste qui font la même analyse que nous (et il y en a, n’est-ce pas, Gérard Filoche ? N’est-ce pas, Emmanuel Maurel ?) ont le courage de quitter ce camion à ordures et refondent un Parti socialiste avec qui toutes les forces authentiquement de gauche pourront s’allier pour gouverner ou ils continuent – au nom de la discipline de parti – à soutenir les pendus du gouvernement et il n’y aura plus qu’à les renvoyer en bloc aux poubelles de l’histoire.
 
Il est urgent qu’à l’indignation succède l’insurrection, que “le goudron se soulève”, selon l’expression de Frédéric Lordon. La Commune n’est pas morte. Au plus tard, en 2017 (pour le centenaire de la Révolution russe), son cri doit nous réunir : vive la Sociale ! »
 
 
 
 
Partager cet article
Repost0
12 janvier 2016 2 12 /01 /janvier /2016 11:52

La légion d'honneur vient d’être attribuée par le gouvernement aux victimes des attentats de Charlie, il n'est pas certain qu'ils aient été d'accord pour recevoir ce genre de distinction.

 

Comme le dit Daniel Mermet sur le site de là-bas si j'y suis :

 

" BONNE ANNÉE EN FORME DE BRAS D’HONNEUR À LA LÉGION D’HONNEUR ".

 

« ... Est-il légitime d’imposer une telle distinction sans le consentement de celui qui la reçoit ? Sans doute a-t-il fallu que l’Etat obtiennent des ayants droit qu’ils ne fassent pas obstruction. Mais Charb, par exemple, vous êtes bien sûr que Charb aurait accepté ? Et Cabu ? Vous en êtes certain ? ....   C’est un principe au Canard depuis toujours, surtout pas de Légion d’honneur ! .... Mais les communicants élyséens s’en foutent, ils peuvent utiliser tout ça à leur guise selon leur stratégie , leurs échéances, leur cote de popularité et toute leur petite popote. »

 

Un dessin de Charb illustre bien ce qu'il pensait de cette Légion d'honneur.

 

Légion d'honneur pour Charlie, est-ce vraiment leur rendre hommage ?

Et le dessin de Babouse dans l'Humanité d'aujourd'hui est aussi une réponse dans l'esprit de Charlie Hebdo.

Légion d'honneur pour Charlie, est-ce vraiment leur rendre hommage ?
Partager cet article
Repost0
4 janvier 2016 1 04 /01 /janvier /2016 08:51
2016, les fêtes passées, n'oubliez pas vos voeux
Partager cet article
Repost0
4 janvier 2016 1 04 /01 /janvier /2016 08:04

A la création de mon blog il y a huit ans, j'écrivais ceci à propos de l'intitulé choisi :

 

RÉAGIR : Un titre que m’a inspiré le recul social en cours. Car si nous ne réagissons pas, la devise « Liberté, Égalité, Fraternité » inscrite dans notre constitution n’aura jamais autant perdu de sa signification. Des faits le démontrent presque chaque jour et j’aurai l’occasion d’en reparler.

 

Huit ans plus tard, la situation s'est encore dégradée, et on est en droit de s'interroger sur la signification de la devise de la République aujourd'hui ? 

 

LIBERTÉ : Elle est bafouée un peu plus chaque jour, notamment face au pouvoir économique et financier dont on peut constater chaque jour les ravages, et tout dernièrement avec l'état d'urgence qui a été décrété.

 

 

ÉGALITÉ : Ce mot est devenu aujourd’hui un non-sens ! Cela devrait être l’égalité devant la loi, mais aussi l’égalité et la justice des conditions sociales.

 

FRATERNITÉ : Ce mot ne me parait pas davantage être mis en avant par les gouvernants, que ce soit sur le plan social ou politique. C'est la règle de l'argent qui passe avant celle de l'humain.

 

Je ne sais pas combien de temps encore je continuerai à RÉAGIR, mais en ce début du mois de janvier 2016, j'adresse à tous les lecteurs de mon blog mes meilleurs voeux pour 2016, voeux de santé et d'espoir dans la construction d'une société plus humaine.

 

L'Humain d'abord !

Partager cet article
Repost0
24 décembre 2015 4 24 /12 /décembre /2015 07:04
Bonnes fêtes de fin d'année
Partager cet article
Repost0
20 novembre 2015 5 20 /11 /novembre /2015 15:57

Par Eric Bocquet, Sénateur communiste du Nord

 

C’est Verlaine qui est convoqué cette semaine pour exprimer ce que le peuple de France ressent depuis une semaine après les attentats barbares inqualifiables du 13 novembre dernier, le climat était déjà lourd depuis quelque temps ; difficultés économiques, sociales, une forme de désespérance, de dégoût ; la colère aussi qui s’exprime parfois de la pire des manières dans les urnes. Je n’aurai surtout pas la prétention de proposer ici une analyse scientifique, exhaustive, incontestable de la situation ; d’autres le font beaucoup mieux que moi ; je veux modestement vous faire part des idées et réactions qui ont pu me traverser la tête depuis 8 jours, comme celle de chacun d’entre nous sans doute...

 

Il ne faut pas le cacher, cette fois ce n’est plus « l’esprit Charlie » qui règne, on sent bien l’inquiétude monter, il s’agit de rassurer vite, mais sans excès, sans calcul, cela serait trop grave, on ne joue pas avec les peurs ! Et puis au fil des jours malgré tout, la peine toujours, mais aussi chez l’être humain la volonté de comprendre comment notre pays a pu en arriver là, non surtout pas de recherche de circonstances atténuantes, pas de faiblesse face à la violence aveugle, au fanatisme, à l’obscurantisme, la République, la France des Lumières et de la Résistance veut comprendre !

 

Notre pays est présent militairement dans une dizaine de pays dans le monde à l’heure qu’il est. On repense à ce magnifique discours de Dominique de Villepin à l’ONU le 14 février 2003 qui expliquait pourquoi la France ne prendrait pas part à la guerre en Irak, oui j’assume, quelle clairvoyance sur ce dossier ! Les États-Unis de Bush y sont allés apporter la liberté et la démocratie... non je blague... Ils ont tout cassé ils ont tué, et tout reconstruit...

 

On nous explique aujourd’hui que de nombreux anciens soldats de Saddam Hussein sont au cœur de DAECH, la guerre en Irak a enfanté l’état islamique. La France commerce avec le Qatar, lui vend des rafales, gloire à l’industrie de l’armement, le sénateur Dassault très reconnaissant au sein de la commission des finances du Sénat où il vote les budgets qui permettront au pays d’acheter... ses avions. Conflit d’intérêts ?

 

L’Arabie Saoudite finance l’islamisme radical, j’ai entendu quelqu’un dire cette semaine qu’ils étaient économiquement des libéraux.

 

On se décide enfin à envisager une force internationale avec les Russes, les Américains, oui c’est vrai Assad n’est pas un démocrate, mais c’est lui en ce moment en Syrie contre l’état islamique.

 

Dans notre pays les tenants de l’ordre et de la division s’en donnent à cœur joie dans certaines surenchères sécuritaires, sois prudent Président, cette société malade ne doit être pas verrouillée davantage encore, plus que jamais on a besoin de respirer. Après les attentats en Norvège en 2011 le Premier ministre Stoltenberg appelait à davantage de démocratie, cette semaine dans l’Humanité je lisais une déclaration de M Bernard Eynaud, Président de la Ligue des Droits de l’Homme qui disait :" Le climat peut tendre vers une demande d’ordre, mais on n’a pas besoin d’ordre, on a besoin de sens". Je souscris pleinement à ces propos !

 

Au fond l’urgence est de changer ce monde qui marche sur la tête où l’argent s’est accaparé de tout, on peut y acheter des armes, de la drogue, de la prostitution, des Jeux olympiques, on peut même acheter les agences anti dopage, la Coupe du Monde de football (par le Qatar) ; la FIFA, la fédération d’athlétisme... Il nous faut du sens effectivement autour d’un projet commun, peut-on dire « collectif » ?

 

Qui respecterait chacun et chacune. Oui nous sommes tristes, mais debout !

Partager cet article
Repost0
17 novembre 2015 2 17 /11 /novembre /2015 23:06

Par Mouloud Akkouche, écrivain, dans L'Humanité

 

«Si Dieu existe, j’espère qu’il a une excuse valable ! » Woody Allen. Bien sûr, la majorité des musulmans n’est pas responsable du carnage parisien. Ni des autres crimes barbares sur toute la planète. Même si certains vont amalgamer et « faciesiser » pour tirer des bénéfices du sang coulé. Cependant, force est de constater que Dieu est encore aux premières loges des horreurs. Jamais très loin dans les mauvais coups. Son nom souvent scandé entre deux tirs de kalachnikov. Simple témoin ou complice ?
 
 
La religion a toujours été un problème. En ce moment, l’islam fait couler plus de sang que les autres. Crimes alimentés par notamment certains gros clients d’armes de nos démocraties. Une problématique ne datant pas d’aujourd’hui. De tout temps, les religions ont plus plombé la planète qu’elles ne l’ont bonifiée. Combien de morts et de tragédies en leur nom ? Sans oublier les guerres du croisé Bush qui ont largement « contribué » à la folie meurtrière actuelle. Les bureaux de recrutement de Dieu ouverts aux quatre coins du monde. Pas besoin de diplômes. Juste une bonne expérience en haine et frustration.
 
 
Parfois, l’athée que je suis essaye le plus objectivement possible (difficile) de lister ce que les religions ont apporté de concret et de positif pour le terrien lambda. À part des monuments et des œuvres d’art, certes, pas négligeables, et de magnifiques créations agréables à admirer ou visiter. Mais le reste, tout le reste, n’est nullement le fruit de ce fameux créateur tout-puissant. 
 
 
A-t-il créé un seul vaccin, soigné un cancer, inventé la roue, appris à lire à un gosse, réparer un moteur, planter des pommes de terre, jouer de la musique… La liste est longue de ce que certains individus et groupes d’individus ont apporté et continuent de nous apporter au quotidien. Dieu n’a pas usiné le smartphone, les jeux vidéo et la kalachnikov servant de cerveau à ces barbares de l’ère numérique. Allah est peut-être grand, comme ils le scandent, mais incapable d’opérer à cœur ouvert la mère d’un de ces fous furieux. Ni, telle une sage-femme, d’aider à venir au monde l’un de ses petits frères ou l’une de ses sœurs. En cas d’urgence vitale, je préfère pousser la porte d’un hôpital que celle d’un lieu de culte. Plus de chance de rester en vie.
 
 
Interdire les religions comme certaines sectes ? Parfois, on en rêve pour le bien de l’humanité. Mais la démocratie n’est pas sectaire et ne demande pas aux religieux de renoncer à leurs croyances. Si ça leur chante de croire en Dieu, c’est leur problème. Mais juste aussi d’essayer de faire un peu moins de bruit et surtout de dégâts avec leurs histoires divines. Qu’ils gardent leurs dieux bien au chaud au ciel, dans leur tête ou leurs lieux de culte. Aucune utilité dans l’espace public. Dieu est-il déjà venu visiter notre planète ? Paraît qu’il l’aurait créée… Peut-être pas indiquée sur son GPS. En tout cas, on ne voit jamais Dieu épauler le Raid ou le GIGN, ni les pompiers, ni les urgentistes, quand le sang coule. Incapable de placer une perfusion ? 
 
 
Que dire après ce carnage ? La colère, l’ironie provocante pour ne pas chialer, le désir de vengeance, la sidération, la volonté de résister… Les mêmes mots répétés à chaque massacre au nom de Dieu. Rien, ni personne ne remplacera ces jeunes et moins jeunes décimés à cause d’un Dieu aveugle et sourd aux cris et aux rafales d’armes lourdes. La liberté massacrée par des tueurs de beauté et de joie. Que de sourires et regards amputés au nom du néant. 
 
 
On continuera d’écouter de la musique, regarder des matchs de foot, afficher nos décolletés sensuels et nos jambes si on le désire, s’aimer, s’engueuler, baiser, boire, se réconcilier, se marrer, etc. Pas une minute de silence ou de manif récupérable : allons tous boire des coups en terrasse en leur mémoire. Et à celle de la bande à Charb. Une fête de la joie chaque 13 novembre comme épitaphe sonore et festive pour tous ces jeunes partis trop tôt. Des millions de citoyens au bistrot et dans d’autres lieux publics. Levons nos verres d’alcool ou de thé à la menthe !
 
 

Pour conclure, chers croyants de toutes les religions, essayer l’athéisme ou l’agnosticisme, c’est l’adopter. Pas besoin de prier, aucune obligation alimentaire ou vestimentaire, personne pour vérifier vos jeux sous la couette… Ce sera tout bénef pour nous tous. Débarrassés de vos fictions mortifères qui ont tué et continuent de tuer. Pourquoi chercher le paradis dans le ciel ou dans vos livres saints ? Alors qu’il vous tend les mains sur terre. Ici et maintenant. Au Bataclan, au Stade de France, dans les bars du XIe à Paris et ailleurs… Le paradis à domicile.

 

 

Partager cet article
Repost0
16 novembre 2015 1 16 /11 /novembre /2015 08:26

Pierre Barbancey, Grand reporter, correspondant de l'Humanité en Irak, lance cet appel à l'intelligence humaine face à tous ceux qui voudraient nous dresser les uns contre les autres.

En souvenir des morts du 13 novembre, un appel à l'intelligence humaine
Partager cet article
Repost0
15 novembre 2015 7 15 /11 /novembre /2015 22:26

 

Ces fanatiques qui ont commis des actes terroristes et se réclament de l'islam ne sont que des barbares.

 

" Ne tuez pas la personne humaine, car Allah l'a déclarée sacrée." [ Coran, Sourate 6, Verset 151 ]
 

 

" Parce qu'ils n'aiment personne, ils croient qu'ils aiment Dieu. " Charles Péguy (1873-1914)

 

 

Partager cet article
Repost0
4 novembre 2015 3 04 /11 /novembre /2015 23:24

Il y avait déjà les cadeaux du gouvernement aux entreprises accordés sans contrepartie pour relancer l'emploi. Dans un billet de janvier 2014, j'évoquais le cas de PSA qui avait reçu 64 millions d’euros au titre du CICE tout en supprimant 8 000 emplois… mais qui avait provisionné 71 millions d’euros de retraite chapeau pour ses dirigeants.

 

Mais ils leur en faut toujours plus. La CGT du groupe PSA vient de dénoncer la nouvelle arnaque du groupe. Une arnaque à l'UNEDIC. Le constructeur automobile a mis à l'arrêt toutes ses usines, sauf celle de Mulhouse qui a fonctionné normalement, et celle de Sochaux qui a tourné au ralenti. C'est donc 23 000 salariés de ses usines et une partie chez les sous-traitants qui se retrouvent au chômage technique. Ceci permet à PSA de dégonfler le stock à l'approche de la fin d'année afin de réduite le montant de ses impôts, le niveau des stocks servant à déterminer la base d'imposition. Quant aux salariés en chômage technique, ils perçoivent une allocation partielle de chômage qui ne représente que 70% environ de leur salaire plein. Et ces indemnités sont en partie supportées par la collectivité. La facture pour l'UNEDIC sera de 6 millions d'euros.

 

Voilà une arnaque dont ne nous parlent pas les médias. Ils préfèrent gloser sur les chômeurs qui abuseraient des indemnités.

Partager cet article
Repost0