Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • : Réagir : S'opposer activement à l'action de qqch, résister. La devise issue de la révolution française "Liberté, Egalité, Fraternité" étant de plus en plus mise à mal, ce blog est un moyen pour moi de faire partager mes réactions sur l'actualité politique, sociale, etc.
  • Contact

Rechercher

Tags

5 août 2008 2 05 /08 /août /2008 19:25
Quand on sait la situation sociale de l'entreprise CAMIF Particuliers aujourd'hui, et que l'on voit cette banderole à l'entrée du magasin de Niort, cela prêterait à sourire si la situation de centaines de salariés n'était pas en jeu.

Mais ne doit-on pas craindre en effet que cela se termine par une liquidation pure et simple de ce qui fut une coopérative florissante dans les années 70. La CAMIF, la coopérative d’achat de la mutuelle des instituteurs de France, entreprise de l’économie sociale. Créée par des enseignants, elle revendiquait « un modèle de consommation différent, plus juste avec les autres, plus participatif, plus solidaire et plus humain ».

Mais ces dernières années, ces valeurs n’avaient plus cours, peu ou pas de différence avec les entreprises de la VPC  (vente par correspondance) type la Redoute ou les 3 Suisses.  Mais rien d’étonnant à tout cela quand on sait que les dernières directions en place étaient issues de ce monde là, celui de l’économie capitaliste. Et suite aux précédentes restructurations, avec plan social à la clé, c’est un fonds d’investissement, Osiris Partners, qui détient à présent la majorité du capital. Significatif !!!!!!

Mais si la situation en est là aujourd’hui, à qui la faute ? Les récents présidents et directeurs portent une grosse responsabilité, mais le conseil d’administration  également qui les a mis en place. Et les membres de ce conseil d’administration sont issus de l'éducation nationale, et majoritairement de sensibilité socialiste quand ils n’en sont pas membres.

Voilà où a mené ce reniement des valeurs fondamentales de l'économie sociale. La logique capitaliste dernièrement mise en oeuvre a déjà fait trop de dégâts humains. Les mutualistes qui sont encore dans les instances décisionnelles ne peuvent laisser dilapider "leur" coopérative par des fonds de pension, ces organismes qui partout imposent leur loi implacable et destructrice du profit maximum.


Partager cet article
Repost0
26 juillet 2008 6 26 /07 /juillet /2008 21:59
Comme je l'avais supposé, je n'ai pas été à même de publier d'articles sur mon blog durant quelques jours, faute de connexion wifi au coeur des étangs de la Brenne. Mais entre étangs, bois, landes, prairies, que c'est agréable de s'accorder quelques jours loin de la foule, à randonner au milieu d'une faune et d'une flore sauvage.

Et parmi cette faune, des cistudes d'Europe, une espèce protégée. Il était possible d'en voir à partir d'observatoires dans des étangs de la réserve de Chérine. Espèce protégée, mais pas partout semble t'il. En effet, le Canard enchaîné du 23 juillet nous révèle qu'un arrêté préfectoral (le préfet est le dépositaire de l’autorité de l’État dans les départements) autorise " la société A'liénor a détruire des sites de reproduction ... tels que décrits dans le dossier de demande." Et parmi ceux-ci , la cistude d'Europe. Au fait, la société A'liénor autorisée à ces destructions, c'est qui ? Tout simplement la société concessionnaire de l'autoroute A65 qui va construire l'autoroute reliant Pau et Langon. Et Borloo c'est qui ? Tout simplement le ministre qui présidait le Grenelle de l'environnement et qui ne devait plus augmenter les capacités autoroutières. Mais qu'importe, il en est de ce sujet commes des autres, ce gouvernement se moque éperdument de ses engagements, pourvu que ses amis puissent accroître leurs profits. Et qu'importe alors la protection des hommes et de l'environnement !!!

 

Cistude d'Europe, photo prise d'un observatoire dans la Brenne



Partager cet article
Repost0
16 juillet 2008 3 16 /07 /juillet /2008 15:42

La Légion d’Honneur est la plus élevée des distinctions nationales, elle est censée récompenser des mérites éminents au service de la Nation, soit à titre civil,  soit sous les armes.

 

 

On peut cependant s’interroger lorsqu'on voit à qui elle est parfois remise.  N’est-ce pas avant tout une récompense offerte à quelques amis du président en place ?

Dans la liste des récents bénéficiaires, je n’ai pas réussi à identifier les mérites de ces personnes au service de la nation :

 


Jean Réno, est-ce parce que Sarko a accepté d’être son témoin lors de son mariage ?

Christian Clavier, est-ce parce qu’il est grand pote à Sarko ?

André Glucksmann, est-ce pour être passé de soutien de Mao à Sarko ?

Nicole Choubrac, parce qu’elle a prononcé le dicorce de Sarko et Cécilia ?

Jacques Séguéla, parce qu’il a fait se rencontrer Sarko et Carla Bruni ?

Valérie-Anne Giscard d'Estaing, parce qu’elle est la fille de l'ancien président français ?

Bernadette Chirac, parce qu’elle s’est occupée des pièces jaunes ?

Et Isabelle Balkany, parce qu’elle est amie de trente ans avec son mari du couple Sarkozy, et condamnés à plusieurs reprises notamment pour avoir employé du personnel municipal dans leurs domiciles privés.... le dernier fait d’arme étant l’utilisation pour une réception des salons de l'Hôtel de ville de Levallois-Perret, où ils ont marié leur fille en grande pompe avec 450 invités…

A quand la légion d’honneur à Bigard ?


Vous avez dit distinction ? Probablement qu’on peut être plus admiratif pour ceux qui la refusent dans ce contexte. Dans l’histoire, parmi ceux qui l’ont refusé, on trouve Sartre et Simone de Beauvoir, mais aussi Aragon, Jacques Prévert, et plus loin de nous George Sand, Maupassant ou Maurice Ravel.


Respect.

 

 

Partager cet article
Repost0
14 juillet 2008 1 14 /07 /juillet /2008 19:13
Rachida Dati l'avait confirmé, « Il n'y aura pas de grâce présidentielle en 2008. On applique la jurisprudence du 14 juillet 2007. Le président de la République l'avait annoncé pendant sa campagne présidentielle. Il a mis en œuvre sa promesse l'an passé. Il n'y a aucune raison que ça change cette année. »

Et puis la ministre de la justice doute de l'efficacité de ces remises : "Les grâces collectives ne favorisent pas la réinsertion des personnes détenues. Une grâce collective, c'est en fait sortir des détenus sans projet de réinsertion, ce que nous ne souhaitons pas". Pourtant, parmi les détenus, combien sont en préventives en attente de jugement et présumés innocents ?

Sans doute que la surpopulation des prisons françaises favorise la réinsertion par esprit de groupe. Au 1er mai, on dénombrait 63.645 détenus dans les prisons françaises pour 50.746 places disponibles. Pourtant, la chancellerie prévoit que l'encellulement individuel est possible sur demande d'un détenu ...  En décembre 2007, un rapport du Comité européen pour la prévention de la torture, organe de contrôle indépendant rattaché au Conseil de l’Europe, faisait état de "traitements inhumains et dégradants" dans les prisons françaises. C'est probablement là encore pour favoriser la réinsertion ?

En attendant , pour ce 14 juillet 2008, les prisons françaises resteront toujours aussi surpeuplées.
Partager cet article
Repost0
12 juillet 2008 6 12 /07 /juillet /2008 22:19
Le patron d'Auchan et de Décathlon, Gérard Mulliez, prend la tête du classement annuel des grandes fortunes professionnelles en France. Un palmarès  publié dans le nouveau numéro de l'hebdomadaire Challenges. La fortune de cet homme de 77 ans, à la tête d'un véritable empire dans la grande distribution, est estimée à 21 milliards d'Euros.

Gérard Mulliez détrône donc Bernard Arnault, le président de LVMH, désormais deuxième avec 18 milliards. Sur la troisième marche du podium, on retrouve Liliane Bettencourt, la patronne de L'Oréal.

Les 10 premières fortunes professionnelles françaises
 :

1. Gérard Mulliez et sa famille : 21 milliards d'euros
2. Bernard Arnault : 18,3 milliards d'euros
3. Liliane Bettencourt et sa famille : 13, 6 milliards d'euros
4. Romain Zaleski : 11,3 milliards d'euros
5. Robert Louis-Dreyfus et sa famille : 10 milliards d'euros
6. Bertrand Puech et familles Hermès : 7,4 milliards d'euros
7. François Pinault et sa famille : 7,3 milliards d'euros
8. Serge Dassault et sa famille : 6 milliards d'euros
9. Familles Duval et Aubert : 5, 9 milliards d'euros
10. Alain Wertheimer et sa famille : 5 milliards d'euros

Source : Challenges.fr

Ces chiffres donnent le tournis jusqu’à l’écoeurement le plus complet : de restructurations en restructurations, de sacrifices des salariés en flexibilités toujours plus grandes, de salaires en bernes à l’explosion de la redistribution des bénéfices aux actionnaires, de la fin des investissements dans la recherche et le développement des entreprises... tout, absolument tout, est sacrifié aux logiques financières de court terme.

Et pendant ce temps,
nombreux parmi ceux qui devraient pouvoir prétendre à un repos bien mérité ne le peuvent pas. L'INSEE indiquait qu'en 2004, 21 millions de personnes n'étaient pas parties en vacances dont 8 millions pour des raisons financières. Pour le Secours populaire, 40% des Français ne partent pas en vacances, dont un enfant sur trois. Parmi ceux qui n'ont pas de projet de vacances d’été, on trouve les foyers ouvriers (43%), les personnes peu diplômées (43%) et les foyers ayant un niveau de revenus entre 800 et 1.500 € (45%).

On voit par qui sont accaparées les richesses.

Partager cet article
Repost0
10 juillet 2008 4 10 /07 /juillet /2008 19:18
Invitée de France Inter le mercredi 9 juillet, Carla Bruni a déclaré, "je ne suis plus italienne depuis quelques temps, j'ai été naturalisée française, j'attends mon passeport".

Je n'ose imaginer qu'elle ait eu quelques faveurs ... Car je pense à l'expérience vécue par certains, parmi les récents naturalisés dans le département des deux-sèvres.

André, européen de langue maternelle française, marié à une française : "J'ai beaucoup à dire sur mon expérience de 22 ans en France comme étranger et  des 12 ans où on m'a refusé la naturalisation, les difficultés et problèmes des permis de séjour même pour un européen de langue française."

Et d'autres, « Je réalise pas du tout », a d'abord réagi la fille aînée de Rosa, une mère d'origine portugaise et dont les deux autres enfants ont déjà été naturalisés, car nés pour leur part en France. Agée de 34 ans, l'aînée, qui travaille à l'aéroport de Roissy, attendait depuis longtemps sa naturalisation. « Je ne pouvais jusqu'à présent me présenter à des concours administratifs. Autant de portes qui s'ouvrent aujourd'hui à moi. Et puis j'ai dorénavant le droit de voter. »

De souche algérienne, Nadia, 49 ans, mariée, mère de jumelles, était gagnée par l'émotion. « Ça me fait chaud au cœur, pour moi qui suis née et qui ai grandi en France, mais qui ai dû, à la suite d'un quiproquo avec l'administration, attendre cette reconnaissance pendant quarante-neuf ans. » A ses côtés, Mona, 18 ans, partageait ce moment fort. « Ça me fait plaisir pour ma mère, qui a tant patienté. »

C'est probablement au nom de l'intérêt supérieur de la France que les choses sont allées vite pour Carla Sarkozy. C'est quoi notre devise républicaine, Liberté, Egalité, Fraternité ?

Partager cet article
Repost0
5 juillet 2008 6 05 /07 /juillet /2008 23:09
Au rythme où vont les choses, on pourra en effet bientôt dire, "y a pas marqué La Poste !" . Dans le cadre de la libéralisation du marché européen du courrier prévue pour 2011, la Poste envisage de changer son statut. Facile d'imaginer un parcours identique à celui de France Telecom, passé totalement du service public à celui d'opérateur privé.  On va droit vers une privatisation de l'entreprise avec les conséquences que cela entraînera.

Pour satisfaire à la concurrence libre et non faussée, toujours présente dans le traité de Lisbonne, c'est une machine implacable qui va se mettre en  route. D'une logique de mission (délivrer les lettres, offrir une épargne populaire, et cela d'une façon égale sur tout le territoire), La Poste va glisser vers une logique de marché (gagner des parts, vendre des produits, augmenter sa rentabilité). Ses priorités seront inversées, les entreprises avant les particuliers, la finance avant le courrier.


Ce gouvernement veut supprimer les services publics.
Ce ne sera bientôt plus la peine de chercher La Poste !



Partager cet article
Repost0
2 juillet 2008 3 02 /07 /juillet /2008 14:36
C'est Théophrasque, l'anonyme qui écrit un billet quotidien en page Niort de la Nouvelle République du Centre-Ouest qui me donne la matière pour mon sujet du jour. Oh, je ne veux pas rivaliser avec lui, il sait si bien épingler quelque élu ou dirigeant de la vie locale, voire être le poil-à-gratter sur des dysfonctionnements dans la cité. Mais on peut ne pas partager son point de vue, ce qui était mon cas ce jour-là.
Je vous livre le billet auquel j'ai réagi, ma réaction que j'ai adressée à la NR , et la suite...


Le mot adressé à la rédaction de la NR

Pas un jour je ne manque la rubrique de Théophrasque, que je trouve souvent judicieuse, et qui interpelle parfois nos édiles ou d’autres, fort à propos. Mais en lisant la rubrique du mercredi 25 juin, j'ai trouvé qu'elle s'apparentait à une forme de lobbying pour le compte du Groupe CGR. Si je dis cela, c'est parce que je ne partage pas du tout le point de vue de Théo. Je m'explique.

Dire que le Mega CGR se trouve quelque peu isolé du centre ville, il me semble que lors de sa construction, tout le monde vantait justement cette réalisation dans le centre, contrairement à ce qui se fait dans la plupart des villes où l'on retrouve ces Mega cinés dans les zones commerciales. Concernant la programmation, l’alignement de panneaux est peut-être riquiqui, mais suffisant de mon point de vue. Je n’ose imaginer 12 affiches grands formats, et quant à ajouter une communication similaire sur l’esplanade, non merci. Dans ce cas, pourquoi ne pas ajouter des panneaux pour la programmation ciné du Moulin du Roc ? Je considère qu’il y a suffisamment de supports permettant de connaître la programmation cinématographique  (presse locale, internet, les gratuits, etc.) sans en mettre partout. Et là où je trouve que Théo en rajoute, c’est quand il dit que « cette communication supplémentaire aurait le double avantage de faire la promo du cinéma et d’informer sa clientèle en lui évitant une fastidieuse traversée de place. Un long-métrage, pour l’heure, bien peu palpitant. » Un long-métrage ? Que diable, en partant de l’esplanade, ça fait bien 250 mètres. C’est vrai que pour faire 50 mètres, certains prennent leur voiture.

 

Communication oui, Pub, non ! Nous sommes d'accord là-dessus Théophrasque.


Partager cet article
Repost0
30 juin 2008 1 30 /06 /juin /2008 21:40
"Trois mois de pratique et nous sommes toujours inquiets, comme bon nombre de Niortais, sur le devenir de la Ville", c'est la remarque de Marc Thébault, chef de file de l'opposition UMP, à l'issue des 100 jours de la nouvelle équipe municipale (toujours union de la gauche PS, PC, Verts). Mais en lisant dans la presse locale le compte-rendu des déclarations des cinq élus de cette opposition (majorité gouvernementale avec même un élu divers "gauche" parmi eux) j'étais indigné en découvrant le propos défendu par Jacqueline Lefebvre sur le logement social.
"Ne touchez pas l'ORU (Opération de Renouvellement Urbain), notre gouvernement vient sauver le logement social à Niort. Si le maire veut économiser sur le projet, nous devrons rendre les subventions."
Si l'Opération de Renouvellement Urbain fait débat actuellement à Niort, c'est par rapport aux démolitions, sachant que les subventions accordées par l' État en sont une contrepartie. Mais déclarer comme ose le faire Jacqueline Lefebvre (élue UMP) que "notre gouvernement vient sauver le logement social à Niort", cela tient de la malhonnêteté intellectuelle. Il ne sauve rien du tout, mais accorde des subventions sur des projets de renouvellement urbain décidés par la municipalité.
Le taux de logements sociaux à Niort est de 23% (chiffre 2006) et largement supérieur à bien des villes; il ne souffre aucune comparaison avec les quelques villes du tableau ci-dessous, toutes à majorité présidentielle. Etonnant pour les sauveurs du logement social !

Source du tableau
Fondation Abbé Pierre, palmarès 2008 des communes - année des données : 2006



Partager cet article
Repost0
29 juin 2008 7 29 /06 /juin /2008 18:48
Heureusement qu'il ne s'agit pas d'un rapport, mais d'un simple communiqué. Pourquoi ? Vu le nombre de fautes en à peine 12 lignes, on pourrait imaginer le pire dans un document de plusieurs pages.

Ce communiqué de presse est signé par Dominique Paillé (un député sortant des Deux-Sèvres battu dès le 1er tour des dernières législatives) et Frédéric Lefebvre, député des Hauts de Seine,  tous deux porte-parole de l'UMP. Peut-être auraient-ils dû mettre à contribution le troisième porte-parole, Chantal Brunel, pour éviter ces bourdes puisque à deux ça n'a pas fonctionné. Enormes fautes, je les ai surlignées.

Je concluerai, à l'attention de X. Darcos, qu'il ne faut pas supprimer de postes d'enseignants, il est même nécessaire d'augmenter le nombre de profs de français. A moins que Dominique Paillé et Frédéric Lefebvre ne soient de très mauvais élèves.

Ils sont sur la mauvaise voie, les dés sont jetés, alors salut !




Partager cet article
Repost0