Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • : Réagir : S'opposer activement à l'action de qqch, résister. La devise issue de la révolution française "Liberté, Egalité, Fraternité" étant de plus en plus mise à mal, ce blog est un moyen pour moi de faire partager mes réactions sur l'actualité politique, sociale, etc.
  • Contact

Rechercher

Tags

15 mars 2013 5 15 /03 /mars /2013 22:48

En tant que membre du PCF, je ne partage pas la réaction de mon parti suite à l'élection du pape, et je ne pense pas être le seul. C'est pourquoi je publie ci-dessous le communiqué du PCF suivi du commentaire que j'ai posté sur le site.

Nouveau pape : réaction du PCF

Les cardinaux viennent de désigner un nouveau Pape, il s'agit d'un moment important pour les catholiques de toute la planète.

Ce choix inédit montre la place grandissante occupée par l'Amérique Latine dans le monde, même si l'immense volonté émancipatrice affirmée par les peuples s'y est heurtée dans le passé à l'hostilité de divers responsables catholiques. Mais sans préjuger de la suite, la priorité aux pauvres qui semble avoir marqué le parcours du nouveau pape soulève une espérance chez de nombreux catholiques et au-delà : celle d'un fil renoué avec l'ouverture au monde du Concile Vatican II, ouvert par Jean XXIII. Dans ses premiers mots, le pape François en a appelé à une "immense fraternité" dans le monde. Il s'agit d'un défi majeur de notre temps, d'une aspiration qui travaille toute l'humanité.

Quotidiennement, nous mesurons la profondeur de la crise de civilisation, qui frappe les peuples, soumise à la tempête perpétuelle du capitalisme, à ses désastres sociaux et à ses conflits meurtriers. D'urgence, il y a besoin que des forces et des consciences se dressent, afin que les hommes et les femmes de notre monde puissent ouvrir ensemble un avenir fraternel.

Les communistes sont décidés à le construire, avec tous ceux et toutes celles qui veulent faire grandir la justice et la paix, qui sont épris de dignité humaine et d'égalité des droits pour toutes et tous, dans toutes les dimensions de l'existence. C'est pourquoi, en toute laïcité, dans le rejet de tout "ordre moral", nous avons de l'intérêt pour la parole de l'Eglise et pour les actes des croyants. Parlons de fraternité.

 

Pierre Dharréville, responsable de la commission "République, démocratie et institutions" au PCF


 

La réaction du PCF engendre ma colère

 

C'est un sentiment de colère que j' ai ressenti à la lecture de la réaction du PCF sous la plume du camarade Dharréville, notamment quant à la conclusion. « C'est pourquoi, en toute laïcité, dans le rejet de tout "ordre moral", nous avons de l'intérêt pour la parole de l'Eglise et pour les actes des croyants. » Et dans ce communiqué, pas un mot, ne serait-ce que de réserve, sur ce qu'a été l'attitude de Jorge Mario Bergoglio sous la dictature de Videla.

 

Depuis quand en tant que communistes portons-nous de l'intérêt à la parole de l'Eglise ? Mais est-ce vraiment étonnant puisque dans le document du dernier congrès, Marx passe à la trappe. Il est vrai que c'était le même Pierre Dharréville qui avait en charge la rédaction du texte. C'est ça le communisme de nouvelle génération ?

 

Il serait bien de ne pas oublier ce qu'a écrit Marx au sujet de la religion. S'il disait que « chacun doit pouvoir satisfaire ses besoins religieux et corporels », il ajoutait aussitôt que le communisme entend bien lui « libérer les consciences de la fantasmagorie religieuse ». « Nier la religion, ce bonheur illusoire du peuple, c'est exiger son bonheur réel. La religion est le soupir de la créature opprimée, l'âme d'un monde sans coeur, comme elle est l'esprit des conditions sociales d'où l'esprit est exclu. Elle est l'opium du peuple. »

 

A lire ce communiqué, je me demande si le parti communiste entend toujours créer les conditions humaines pour une vie où on n'aurait plus besoin du divin.


Partager cet article
Repost0
13 mars 2013 3 13 /03 /mars /2013 15:48

 

Cela s'est passé dans une entreprise de plats préparés, « Gastronome », située à Moncoutant dans le nord du département, en plein bocage Deux-Sévrien. L'affaire s'est déroulée en octobre 2012 et c'est seulement il y a deux jours qu'elle est devenue publique. Ce silence est-il lié à l'histoire du bocage (bocage vendéen et nord deux-sèvres) qui a laissé son empreinte au niveau de la mentalité, de la culture locale comme de la politique.

 

Toujours est-il qu'une chef d’équipe imposait le bonnet d’âne aux employé(e)s coupables d’erreurs. Un bonnet d'âne en carton orange fluo. C'est un quinquagénaire au chômage assurant une mission d'intérim dans cette entreprise qui a été témoin en octobre 2012 d'une telle situation, apercevant une salariée coiffée de ce bonnet d'âne. Aux personnes qu'il questionne, il n'a pour réponse que haussement d'épaules ou sourires désolés. Son intervention a permis de mettre fin à cet état de fait, mais également à sa mission d'intérim.

 

La direction a reconnu les faits, mais les minimise. « C'est une boutade, une mauvaise blague qui a été imaginée par cette responsable, qui travaille chez nous depuis dix ans et qui est appréciée. Elle visait à motiver son équipe alors que nous venions de fixer des objectifs de productivité. Cela n'a d'ailleurs froissé personne »a expliqué le chargé de communication de la holding Terrena, principal actionnaire de Gastronome. Depuis un avertissement a été donné à l'agent de maîtrise.

 

Cette mesure vexatoire nie tout respect de la dignité humaine. C'est le « travaille et tais-toi ! » Mais ceux qui ne disent rien autour ne se rendent-ils pas complices de cette situation ?


Partager cet article
Repost0
18 février 2013 1 18 /02 /février /2013 22:34

 

 

 

Et si vous ne l'avez pas vu : Le Monde selon Monsanto

 

 

Partager cet article
Repost0
23 janvier 2013 3 23 /01 /janvier /2013 17:40

 

En septembre dernier, l'usine Peugeot de Sochaux (Doubs) fêtait son 100ème anniversaire. A cette occasion, le chanteur Bernard Lavilliers, qui toute sa vie s’est impliqué dans le monde ouvrier qu’il connait bien, devait s'y produire. Mais après l'annonce par le groupe de la fermeture du site d’Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), le chanteur avait décidé d'annuler le concert « en soutien à l’ensemble des salariés du groupe, refusant de cautionner la suppression de l'usine d'Aulnay-sous-Bois ».

 

Et ce mois-ci, c'est l'humoriste Didier Porte, chroniqueur à RTL et Médiapart, qui a refusé un juteux contrat publicitaire de 340 000 € proposé par Peugeot pour devenir la voix de sa prochaine campagne radio. Il s'en est expliqué dans une tribune parue dans le journal Le Monde. Pour lui, pas question de se «rendre complice d'une opération aussi douteuse que celle consistant à pousser [mes] contemporains à la consommation, en échange de l'opportunité d'accroître la mienne.» avant de se fendre d'une diatribe fustigeant l'entreprise tricolore en relatant la conversation qu'il a eu avec sa compagne à propos de cette offrande. «Tu te rends compte ! Peugeot licencie à tour de bras, ils vont supprimer 6 000 emplois et fermer l'usine d'Aulnay-sous-Bois rien que cette année et ils sont prêts à lâcher 400 000 boulards à un gauchiste pour une poignée de spots radio à la con ! Ah, elle est bien gérée, la boîte !»

 

Bravo à ces artistes pour leurs valeurs de solidarité, ça nous change de Depardieu !

 


Partager cet article
Repost0
1 janvier 2013 2 01 /01 /janvier /2013 00:01

 

 

meilleurs voeuxJ'adresse à tous les visiteurs de mon blog, à tous mes amis et camarades, mes meilleurs voeux révolutionnaires pour l'année 2013.

 

Oui cette affichette placardée résume bien l'état de notre société, malheureusement, les orientations prises par le gouvernement socialiste ne répondent pas aux attentes et au besoin de changement des Français; adoption du traité budgétaire européen, cadeau de 20 milliards aux grands patrons sans contrepartie, augmentation de la TVA, propositions sur la flexibilité, un véritable programme libéral mis en oeuvre par des socialistes. 

 

C'est bien d'un changement profond de société dont nous avons besoin. Il faut en finir avec ce système capitaliste.

 

Les injustices, les inégalités chaque jour plus criantes, ne peuvent que conduire à la révolte. Un jour viendra ...

 

Comme le disait la militante révolutionnaire Louise Michel, très active pendant la commune de Paris, « La révolution sera la floraison de l'humanité comme l'amour est la floraison du coeur. »

 

Alors, chers visiteurs, amis et camarades, j'espère que nos rencontres se poursuivront et que nous partagerons encore de nombreux combats pour aboutir à cette révolution. 

 

Meilleurs voeux révolutionnaires pour 2013. 

 


 

Partager cet article
Repost0
10 décembre 2012 1 10 /12 /décembre /2012 18:46

 

Aujourd'hui s'est ouvert à Paris la conférence nationale de lutte contre la pauvreté. « Plus de 8,5 millions de Français vivent avec moins de 964 euros par mois », « un Français sur cinq déclare avoir renoncé aux soins » pour raisons financières, « 3,5 millions de personnes sont mal logées », « 800.000 personnes ont recours à l'aide alimentaire », voilà le constat fait par la ministre des Affaires sociales Marisol Touraine en ouverture de cette conférence.

 

Et parallèlement, on avait confirmation ce même jour que Gérard Depardieu, un des acteurs les mieux payés du cinéma français s'exilait en Belgique pour échapper à la fiscalité française. Il habite désormais à Néchin, un village distant de 1km de Roubaix qui compte 27% de français. Parmi eux la famille Mulliez, qui contrôle le groupe de distribution Auchan. Et pas très loin il y également Bernard Arnault patron de LVMH, Hugues Taittinger l'héritier de la famille du champagne de même nom, Alain Lefebvre, ancien patron de presse etc.

 

Après Astérix à Londres (exil de Clavier) voici Obélix en Belgique. Et nous les gaulois continuerons de payer nos impôts, et même la TVA pour tous, cet impôt injuste car inégalitaire et que le gouvernement a pourtant décidé d'augmenter. Mais comme de plus en plus de gens sont dans le besoin, on fera appel à la générosité du bon peuple pour aider les plus démunis puisque les riches ne veulent pas participer à la solidarité. 

 

Au fait, Obélix est propriétaire de quelques châteaux, peut-être que la ministre Duflot pourrait réquisitionner pour loger des sans-abris ? Puisqu'il est parti, réquisitionnons.

 


Partager cet article
Repost0
25 octobre 2012 4 25 /10 /octobre /2012 23:50

Trois ans après avoir 
encaissé 308 millions 
d’euros de la part de l’État 
à la suite de l’arbitrage 
très favorable rendu 
dans l’affaire du Crédit lyonnais - merci M Sarkozy et Mme Lagarde -, Bernard Tapie 
est toujours considéré comme « insolvable » 
en France.

 

Cette situation abracadabrantesque 
est rendue possible par d’autres affaires de dettes, notamment auprès 
de l’Urssaf des Bouches-
du-Rhône, qui bloquent 
la procédure de rétablissement de l’homme d’affaires dans son statut de contribuable ordinaire. Et pour se prévenir de toute poursuite de la part du fisc, l’insolvable le plus riche s'est mis à l’abri de Bercy, car il aurait domicilié l’essentiel de son patrimoine… en Belgique. Est-ce Bernard Arnault qui lui a donné des idées ?

 

Par contre son nouveau yacht, le « Reborn » acheté avec l'argent de nos impôts, mouillait encore récemment au large de la station balnéaire de Juan-les-Pins (Alpes-Maritimes). Mais pas de taxes possibles pour la France, celui-ci est immatriculé à l'île de Man, un paradis fiscal ! On n'est pas très solidaires chez les riches !

 

bateau-tapie.jpg

Partager cet article
Repost0
27 septembre 2012 4 27 /09 /septembre /2012 05:17

Dans les Pyrénées-Orientales, l’assureur a retiré un droit de passage sur un domaine de 2000 hectares.

 

«Il réalise ce que la noblesse n’a pas osé faire », s’insurge Henri Sentenac, le maire du petit village de Mosset (Pyrénées-Orientales). « Il », c’est Amaury Cornut-Chauvinc, le président de Groupama Sud-Méditerranée, qui a décidé, au grand dam de tous les promeneurs, de fermer l’accès à 2 000 hectares de forêt lovés au cœur du massif de Madres pour en réserver l’accès exclusif à des chasses privées...

 

Le groupe d’assurances a pris cette décision cet été, mettant fin ainsi à une entente séculaire sur l’utilisation de ce terrain privé qu’il détient depuis les années cinquante. « Selon les us et coutumes, il y a toujours eu un droit de passage sur le domaine », affirme François Milhe, membre du collectif Libérez le Madres qui s’est monté pour l’occasion. Henri Sentenac renchérit en souriant : « En plus, je suis assuré chez Groupama, le domaine m’appartient donc un peu aussi, et pourtant je ne peux pas y accéder ! »

 

L’affaire a débuté, en fait, quand le Parc naturel régional (PNR) des Pyrénées catalanes a souhaité réhabiliter un refuge qui se trouve sur la parcelle appartenant à Groupama. Amaury Cornut-Chauvinc a refusé tout net ce projet, prétextant l’arrivée d’un « tourisme de masse ». « Cela n’a aucun sens, souligne Henri Sentenac. Le projet ne prévoit que 2 000 nuitées par an, soit 20 personnes par jour... »

 

Les motivations du président de Groupama semblent tout autre. Notre fine gâchette souhaite, en effet, faire de la propriété une vitrine de la chasse en France. « Il propose un forfait annuel de chasse à l’approche (sans chien) pour 3 750 euros par personne, ou alors un forfait de chasse à la battue, qui est moins cher pour les assurés de Groupama », explique le maire de Mosset. Le patron de Groupama n’a pas hésité, pour faciliter l’accès aux clients fortunés, à creuser une large piste sur le domaine, pourtant dans un site classé Natura 2000.

 

Les usagers habituels ne décolèrent pas. « Les éleveurs qui utilisaient ce domaine avaient un bail de trois ans, ils ne signent plus maintenant que des conventions d’un an », déplore François Milhe. Le PNR a déjà tenté de raisonner le président de Groupama, en vain. Le maire de Mosset a aussi envoyé en août au siège parisien du groupe et à Amaury Cornut-Chauvinc en personne un courrier recommandé. Il n’a toujours pas eu de réponse. Mutisme confirmé hier : malgré nos efforts, aucun responsable n’a pu être joint.

 

Le maire de la commune ne compte pas se laisser faire. « Nous allons vérifier la légalité de tous les actes effectués sur le domaine, on fouillera partout, assure l’élu. Aujourd’hui nous n’avons rien, nous n’avons donc rien à perdre. » Avec le collectif Libérez le Madres, il participera à la manifestation organisée samedi prochain (29 septembre) sur le domaine.

 

Maxence Kagni dans L'Humanité

 

 

Partager cet article
Repost0
25 septembre 2012 2 25 /09 /septembre /2012 07:38

Le capital et 
le profit n’ont pas de patrie, il en est de même pour les grands patrons comme Bernard Arnault, entre autres. Première fortune de France et d’Europe, quatrième mondiale, avec une fortune personnelle évaluée à 32 milliards d’euros, celui-ci vient de faire la demande de nationalité belge, sans arrière pensée fiscale assure-t-il. Bien sûr qu'on va le croire.

 

Bernard Arnault est un récidiviste. En 1981, après la victoire de François Mitterrand, il s’était déjà enfui aux États-Unis durant trois ans pour contester « l’orientation » et dénoncer la présence de « dangereux ministres communistes », eh oui, le couteau entre les dents et qui mangent les enfants !!! Il était revenu trois ans plus tard quand le gouvernement avait découvert les vertus de la rigueur, les communistes ayant alors quitté le gouvernement. Le 1er ministre d'alors, un certain Laurent Fabius l'avait choisi comme repreneur de l'empire textile Boussac en déconfiture, c'est par là qu'il a commencé à construire son empire.

 

Il remet ça aujourd'hui, lui qui durant cinq ans a bien profité des régimes de faveur octroyés aux grandes fortunes sous Sarkozy. Bernard Arnault était l’une des stars du Fouquet’s en 2007, mais cet accroc des privilèges a aujourd’hui peur d’une réforme fiscale touchant les hauts revenus. 

 

Sa demande de nationalité belge n'a rien de fortuite puisqu'il est déjà domicilié à Uccle, partie privilégiée de Bruxelles appartenant aux 19 communes de la capitale belge et jumelée, comme par hasard, avec Neuilly-sur-Seine. On aime bien se retrouver entre riches. L'homme d'affaires serait inscrit au registre de la ville depuis fin 2011 affirme le bourgmestre de la commune belge. Prévoyant ces gens-là, ils anticipent.


Dans cette ville se concentrent de nombreux Français expatriés. Ils seraient aujourd'hui 9.000 expatriés venant de l'Hexagone à Uccle. Ils s'y regroupent notamment à proximité du prestigieux Collège Saint-Pierre, établissement scolaire de la Communauté Française en Belgique. Cette ville abrite également le siège de la section belge de l'Union des Français de l'étranger (UFE), dont plusieurs membres sont élus dans les rangs de l'UMP. On a appris que l'héritier de la prestigieuse maison de vin de Champagne, Hugues Taittinger, réside à Uccle depuis 2002 et vient récemment d'obtenir la nationalité belge.

 

Quelles sont les raisons de cet amour pour la Belgique ? Leurs histoires ? Non, plus certainement leur fiscalité qui a tout pour séduire les gros patrimoines : outre l'absence d'ISF, les plus-values sont exonérées d'impôts, tandis que les donations, intérêts de placements et dividendes sont taxés bien plus légèrement qu'en France.

 

Et dire que parmi ces gens-là, certains ont reçu la légion d'honneur. Quelle honte ! Ils n'aiment pas leur pays, ils aiment le pays qui protège leur trésor.

 

Immeuble d'habitation à UCCLE

immeuble-habitation-uccle.jpg

 

 

taittinger.jpg

Partager cet article
Repost0
29 août 2012 3 29 /08 /août /2012 11:28

La pause estivale sur internet va s'arrêter, et je vais reprendre les publications sur mon blog. J'espère que vous aurez pu profiter, si ce n'est de vacances, au moins de bons moments de repos.

 

C'est à l'occasion d'un de ces moments que j'avais eu le plaisir de voir cet oiseau solitaire qu'est le martin-pêcheur. Voilà la réponse à la question soulevée dans mon précédent article. Très menacé, il est devenu une espèce protégée et est un bon indicateur naturel de la qualité du milieu aquatique. C'est donc un signe positif que de le voir encore dans notre marais poitevin.

 

martin-pecheur.jpg

 

Durant cette période de repos, l'actualité n'a pas manqué. Rendez-vous dès demain sur Réagir pour des sujets moins poétiques. En attendant, bon courage à tous.



Partager cet article
Repost0