Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • : Réagir : S'opposer activement à l'action de qqch, résister. La devise issue de la révolution française "Liberté, Egalité, Fraternité" étant de plus en plus mise à mal, ce blog est un moyen pour moi de faire partager mes réactions sur l'actualité politique, sociale, etc.
  • Contact

Rechercher

Tags

15 juin 2015 1 15 /06 /juin /2015 22:49

Le compte à rebours avant le défaut de paiement de la Grèce place la troïka face à ses ­responsabilités. Prendra-t-elle le risque d’un « Grexit », quitte à faire trembler l’Europe libérale sur ses bases ? Fébrile, la ­propagande grise sort l’artillerie lourde. « Athènes joue avec les nerfs des Européens », s’époumone notre confrère du Figaro, quand la secrétaire générale du Parti social-démocrate (SPD) allemand invective le ­gouvernement Tsipras « d’irresponsable ».

 

Ces remontrances sont prodiguées par de fieffés ­démocrates qui savent de quoi ils parlent : ils ont imposé des traités européens rejetés par le suffrage universel. Placez sur leur route un gouvernement qui respecte la souveraineté du peuple, et les voilà tous déstabilisés ! Quand il avait fallu moins de 24 heures à François Hollande pour aller capituler à Berlin, le gouvernement d’Alexis Tsipras tient bon pour sortir son pays du bourbier ­mémorandaire. Il faut dire que l’enjeu, politique, est de taille. Et la question, désormais, n’est pas tant de savoir si la Grèce peut parvenir à rétablir ses comptes mais bien comment elle compte s’y prendre. « Il tient maintenant uniquement à la partie grecque de répondre aux propositions généreuses des institutions », a osé hier le porte-parole du ministre allemand des Finances. La générosité des institutions ? Une avalanche de mesures aussi inefficaces qu’éculées : privatisations à tout-va et baisse des retraites et des salaires. Bref, de l’austérité en boîte dont on connaît le bilan à l’avance : dette qui ne cessera d’enfler, explosion de la grande pauvreté et des inégalités sociales, catastrophe sanitaire, croissance atone et envolée du chômage…

 

Pressions, basses manœuvres. Dans cet ultime rapport de forces, la France pourrait jouer un rôle décisif pour sortir l’Europe du cauchemar austéritaire. Au lieu de cela, François Hollande préfère chuchoter aux oreilles d’Angela Merkel et mêler sa voix aux assassins de l’espérance grecque.

 

Maud Vergnol dans l'Humanité

La raison est à Athènes
Partager cet article
Repost0
10 juin 2015 3 10 /06 /juin /2015 18:18

Ils viennent de faire voter la Loi Renseignement qui fera que chaque citoyen pourra être écouté sans le savoir. Comme le disait non sans humour un internaute, c'est le « Systeme de Traitement Automatisé des Systèmes d'Informations ». Eh oui, ça donne STASI, comme la police politique dans l'ex RDA. Souvenez-vous du film « La Vie des autres »

 

Les deux faits survenus en ce début de semaine que les journaux l'Humanité et Politis ont relaté sont-ils en lien avec cette nouvelle STASI ? Va t-il falloir penser comme ces ministres pour ne pas être soumis à des interpellations arbitraires ?Je vous livre les deux faits que les grands médias (au service de qui ?) n'ont bien sûr pas évoqués.

 

 

L'Humanité

 

Pierre Stambul, coprésident de l’Union Juive française 
pour la paix, a été violemment arrêté par le raid, 
tel un vulgaire 
terroriste.

Des excuses et des explications, c’est le moins que l’on puisse attendre du ministre de l’Intérieur. Bernard Cazeneuve doit clarifier les événements ahurissants survenus dans la nuit de lundi au domicile marseillais de Pierre Stambul. Le coprésident de l’Union juive française pour la paix (UJFP) a en effet été frappé à la mâchoire, puis plaqué au sol et menotté par des agents du… Raid ! Pourquoi cette intervention musclée de l’antiterrorisme à l’encontre de ce fils de déporté et survivant du groupe Manouchian, reconnu pour son engagement pacifiste en faveur de la résolution du conflit israélo-palestinien ? En attendant la réponse officielle, Pierre Stambul, que nous avons joint par téléphone, fustige  « l’incompétence » du Raid et de la police, en rappelant que c’est « la quatrième agression du même genre » subie par des militants et élus pacifistes, dont l’autre coprésident de l’UJPF, Jean-Guy Greilsamer. Le coupable présumé serait Ulcan, un hacker franco-israélien de l’extrême droite sioniste et de la LDJ, ce groupuscule violent, interdit en Israël, mais toujours actif en France, en dépit de l’annonce officielle de sa dissolution par Bernard Cazeneuve, l’été dernier ! Pierre Stambul raconte que le Raid a fait irruption avec force au prétexte qu’il serait en train de tuer sa femme ! Depuis quand l’antiterrorisme intervient-il dans ce genre de cas ? Pierre Stambul est donc violenté alors que son épouse, Sarah, se trouve pourtant à ses côtés ! La police prend le relais. Il attendra trois heures avant d’être entendu, puis trois autres longues heures pour être enfin relâché ! Pierre Stambul déclare que l’agression dont il a été victime est liée à la « campagne hystérique de l’extrême droite sioniste contre l’appel au BDS » (boycott, désinvestissement, sanctions) contre l’État d’Israël. La LDH et l’AFPS ont aussitôt dénoncé la « criminalisation d’un militant » et « un aveuglement sécuritaire ». Pierre Stambul a décidé de porter plainte. Des excuses et des explications, donc, au nom du respect des droits et des libertés de la République française !

 

Politis

 

Vingt-quatre heures après l’irruption nocturne et violente du Raid au domicile de Pierre Stambul, co-président de l’Union juive française pour la paix, c’est chez Jean-Claude Lefort, ex-président de l’association France-Palestine Solidarité, que les policiers ont débarqué.

 

Selon l’ancien député communiste du Val-de-Marne, il était 2 h 30 du matin quand une vingtaine de policiers de la Brigade anti-criminalité sont intervenus à son domicile, à Ivry-sur-Seine (94). C’est un voisin qui a averti Jean-Claude Lefort, qui se trouvait en province. Constatant son absence, les policiers n’ont pas défoncé la porte, contrairement à ce qui s’était passé la veille au domicile marseillais de Pierre Stambul.

 

Il est difficile cette fois de croire à une « bavure policière ». Beaucoup de questions se posent. De qui viennent les ordres ? Pourquoi ces interventions nocturnes chez des personnalités connues, responsables associatifs ou ancien élu de la République ? Pour l’heure, Pierre Stambul n’a toujours reçu aucune explication ni aucune excuse. Et le préfet est aux « abonnés absents » lorsque Jean-Claude Lefort tente de le joindre au téléphone. Il est grand temps que le ministre de l’Intérieur s’explique.

 

 

Partager cet article
Repost0
9 juin 2015 2 09 /06 /juin /2015 16:56

Ce mardi à l'Assemblée nationale, le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, est revenu sur la situation des migrants présents sur le territoire français. "Nous essayons de les mettre à l'abri lorsqu’ils occupent des terrains illégaux", a-t-il déclaré, avant d'ajouter : "Le gouvernement agit avec humanité et responsabilité" et il a dénoncé en même temps la démagogie et l'irresponsabilité de ceux qui critiquent sa politique. Ben voyons !

 

Il est bon de rappeler ce que disait François Hollande dans une situation relativement identique en 1996. Elle faisait suite à la décision du gouvernement de droite, de faire procéder à l'évacuation brutale de sans-papiers de l'église St Bernard le 23 août 1996; François Hollande réagissant pour le PS déclarait : « On a l'impression que le gouvernement a manqué là d'un évident savoir-vivre, qui aurait été la marque d'un savoir faire sur un dossier difficile. Et dans ces conditions, on est submergé par une vraie émotion et en même temps on se dit que cette intervention des forces ne règle rien. Que va t-il se passer maintenant, comment vont se régler les situations de ces familles ? Le gouvernement en prenant une décision choquante n'a en plus rien réglé ».  Vidéo de cette déclaration.

 

Le gouvernement Hollande-Valls en prenant cette décision choquante n'a en plus rien réglé !

 

Des élus du Front de Gauche, du PCF et d’EELV, faisait un cordon pour protéger les migrants des CRS. Les CRS ont tapé dans le tas, indistinctement.

Partager cet article
Repost0
2 juin 2015 2 02 /06 /juin /2015 18:47

Traité transatlantique : Le Pen complice de l’« UMPS » européen

 

La commission du commerce international du Parlement européen a voté le 28 mai en faveur du Traité de commerce transatlantique (TAFTA).

 

Loin de résister comme ils l'avaient fait croire, les députés PS, sous la houlette du rapporteur allemand Bernd Lange (SPD) ont voté en faveur des tribunaux d'arbitrage entre les Etats et les entreprises. Loin de préconiser des solutions alternatives dont ils avaient pourtant beaucoup parlé, ils se sont purement ralliés à la position de la Commission européenne.


Je dénonce cette nouvelle capitulation des sociaux-démocrates qui précipitent le désastre écologique et social dans lequel ce traité entraîne l'Europe.

 

Je salue la résistance des députés GUE (Gauche Unitaire Européennes - communisme et écosocialisme), Verts et du socialiste français Emmanuel Maurel qui ont voté contre ce projet dangereux, comme je l'avais fait moi-même le 31 mars en Commission des affaires étrangères.

 

Je constate à l'inverse qu'en parfaite opposante de pacotille Marine Le Pen était absente lors de ce vote décisif. La volonté du FN de "laisser passer" est aussi avérée par l'absence de son suppléant Aymeric Chauprade.

 

Cela confirme le refus de Marine Le Pen de s'opposer à l'alignement transatlantique de l'Europe comme l'avaient déjà montré plusieurs de ses votes changeants sur l'OTAN.

 

Communiqué J-L Mélenchon

Partager cet article
Repost0
31 mai 2015 7 31 /05 /mai /2015 06:00

L’organisation de la Coupe du monde 2022 au Qatar a révélé au grand public le véritable « visage » du pays. En plus des accusations de corruption en vue d’avoir l’organisation de la compétition, un autre problème grave concerne les conditions de travail sur les chantiers des futurs stades prévus pour l’événement. Les travailleurs sont pour la plupart des immigrés d’origine asiatique. Ils viennent notamment de pays comme l’Inde, le Pakistan, le 
Bangladesh, le Népal ou les Philippines, et sont sous le joug d’employeurs 
tyranniques.

 

Mais pire encore, après les deux séismes qu'a subi le Népal, les autorités du Qatar ont interdit aux ouvriers népalais de quitter le Qatar, même pour assister aux enterrements dans leur pays. 400 000 ouvriers népalais sont présents sur le sol qatari. Le gouvernement népalais a demandé aux entreprises du Golfe d’accorder un congé exceptionnel à ces ouvriers népalais pour l’enterrement des victimes, mais cette demande a essuyé un refus catégorique selon le ministre népalais du Travail, Tek Bahadur Gurung : Ils ont perdu des proches, leurs maisons et sont en train de subir des conditions très difficiles au Qatar. Cela ajoute à leur souffrance.

 

Le gouvernement de Katmandu a essayé de contacter la Fifa afin d’être plus ferme avec le Qatar. Malheureusement, cette tentative a échoué. Quoi d'étonnant lorsqu'on sait la corruption qui touche la FIFA. Alors, pensez donc ce que représente le poids du Népal, pays pauvre, face aux pétrodollars de cette monarchie qatarienne.

 

Une véritable honte, mais le brave monde du football s'en moque. Comme la France qui refuse de livrer les mistral à la Russie mais n'a pas de scrupule à vendre des Rafales au Qatar, sans doute une belle démocratie pour Hollande.

Partager cet article
Repost0
29 mai 2015 5 29 /05 /mai /2015 07:26

Réunis le 27 mai, les ministres européens chargés du développement ont adopté une position commune sur le financement des futurs Objectifs du Développement Durable (ODD), en amont de la conférence d’Addis-Abeba de juillet sur le financement du développement. Malheureusement,celle-ci ne va pas dans le bon sens.

Christian Reboul, responsable du « Financement du développement » à Oxfam France, association qui agit pour un monde solidaire, revient sur les conclusions de ce Conseil européen.

« En ne se fixant aucun calendrier pour parvenir à l’objectif de consacrer 0,7% de leur revenu national brut à l’aide au développement, les Etats européens cèdent au diktat de la France et signifient leur refus de s’engager plus massivement dans la lutte contre la pauvreté au niveau mondial. »

« La France, historiquement promotrice d’une Union européenne exemplaire et ouverte sur le monde, a aujourd’hui poussé le consensus européen vers le plus petit dénominateur commun, au détriment des populations les plus vulnérables. D’autres Etats européens, tels que le Royaume-Uni, encourageaient pourtant une aide au développement ambitieuse, de vrais moyens pour relever les défis que sont la lutte contre les inégalités, le changement climatique ou les conflits armés. »

« L’aide au développement est essentielle pour des pays fragiles ou en crise, tels que la République centrafricaine. Pourtant les Etats membres de l’UE, sous l’impulsion de la France, ont décidé de repousser à 2025 l’allocation de 0,20% de leur revenu national brut aux pays les moins avancés. Or, c’est bien aujourd’hui que ces pays ont besoin d’être soutenus. »

« Il appartient désormais à François Hollande de se saisir du dossier, en participant en personne à la conférence d’Addis-Abeba de juillet et en y exposant une feuille de route précise amenant la France à consacrer 0,7% de son revenu national brut à l’aide au développement en 2020, dont la moitié à destination des pays les plus pauvres. C’est à cette condition seulement que la France pourra rester un interlocuteur crédible dans ces négociations internationales. »

 

 

 

Partager cet article
Repost0
25 mai 2015 1 25 /05 /mai /2015 00:44
Des pays de l’Union européenne achètent du pétrole aux barbares

 

Les barbares qui sèment la terreur en Irak et en Syrie sous le sigle EIIL ne sont pas si barbares que cela pour plusieurs pays membres de l’Union européenne. Les bandes EIIL sont riches à milliards de dollars, fruit des pillages, notamment la réserve irakienne, de financements «  privés » en provenance des monarchies régionales et… de la vente à bas prix de pétrole. 
 
L’ambassadrice de l’Union européenne en Irak, Mme Jana Hyboskova, a déclaré devant une commission que «  plusieurs membres de l’UE ont acheté du pétrole non-raffiné à l’EIIL.» Elle a refusé de nommer les noms des pays incriminés. Depuis, le silence total est observé sur ce scandale à Bruxelles et dans toutes les capitales européennes, notamment à Paris.
 
On ne peut à la fois vouloir combattre la barbarie et financer les monstres. Voilà pourquoi, alors que la France s’engage dans un conflit aux prolongements longs et dangereux, la clarté doit être faite et une réponse nette et rapide doit être exigée à la Commission de Bruxelles : qui sont les pays membres de l’Union européenne acheteurs du pétrole à l’EIIL ?
 
Par José Fort, dans l'Humanité
Partager cet article
Repost0
15 mai 2015 5 15 /05 /mai /2015 11:50

Toujours sur le blog Chroniques Latines, cet excellent billet de Jean Ortiz que je partage totalement.

 

Cuba. Le géant et «l’autre»

Qu’il est petit sur la photo à côté de ce géant du 20ième siècle, de cet irréductible révolutionnaire, de ce communiste qui a fait de sa petite île une « grande puissance », un pays qui « exporte » des milliers de médecins, d’enseignants, un pays aimé par des millions d’hommes dans le monde pour sa générosité, son internationalisme, son anti-impérialisme, toujours aux côtés des peuples, des plus faibles.

 

Un pays pauvre qui a aidé de son sang l’Afrique du Sud à en finir avec l’apartheid, le Nicaragua à s’alphabétiser, qui a opéré et opère gratuitement de la cataracte des dizaines de milliers de latino-américains. L’opération « Milagro », « Miracle », pas des opérations militaires néo-colonialistes à forte odeur de pétrole. et de « Françafrique ».


Le petit Poucet cubain a tenu tête, dans les pires conditions, les plus grands sacrifices, au « monstre » 50 ans durant, alors que « l’autre » a les genoux élimés de tant de génuflexions devant les Ricains, devant « l’empire ».



Mais il est content « Normal ». Il l’a eu sa photo. Il a fait son coup. Vous voyez bien qu’il est de gauche ! En France, il assimile les cocos aux fascistes, il crache son anticommunisme, il oublie les plus de vingt millions de morts de l’Union Soviétique (pour nous libérer du fascisme)  Ce faisant il  insulte la mémoire de tous les antifascistes...Qu’importe ! Obama et Merkel ont donné la ligne. En toute indépendance, il ne lui reste plus qu’à obtempérer.

 

Alors non, Normal, tu ne me la fais pas !!!.

 

Le géant n’a pas reçu le président apostat, proaméricain, néolibéral. Il a reçu la France des Communards, de Louise Michel, de la Révolution française, des Lumières, de Victor Hugo, de Jaurès , de De Gaulle, des Résistants, de Guy Moquet, d’Aragon, de Picasso, de « L’Humanité », depuis toujours solidaire, la France des amis de Cuba. Où étais-tu, Normal, lorsque les vents soufflaient fort ?


Merci à Fidel de ce geste envers « ma France », et merci d’avoir donné à beaucoup plus petit que lui cette leçon de dignité.

 

Jean Ortiz

AFP

AFP

Partager cet article
Repost0
15 mai 2015 5 15 /05 /mai /2015 11:28

Sur le blog "Chroniques latines" que Jean Ortiz (maître de conférences, spécialiste des littératures des Amériques et des littératures de langue espagnoles, journaliste) tient dans L'Humanité, il a imaginé un courrier adressé depuis Cuba par François Hollande aux Français et à Manuel Valls:

 

Me voici enfin à La Havane, capitale du goulag tropical, avec danseuses de cabarets, mulâtresses révolutionnairement plantureuses, plages communistes, mais de rêve. Les réalités géopolitiques et l’entêtement de cette île,  pourtant si petite, m’ont obligé à reconnaître qu’elle existe, souveraine, à 150 kms des côtes de nos amis Ricains.

 

Mes chers compatriotes
Caros compagneros
Amis, camarades, concubins, maris sages, femmes savantes...
 
Me voici enfin à La Havane, capitale du goulag tropical, avec danseuses de cabarets, mulâtresses révolutionnairement plantureuses, plages communistes, mais de rêve.
Les réalités géopolitiques et l’entêtement de cette île,  pourtant si petite, m’ont obligé à reconnaître qu’elle existe, souveraine, à 150 kms des côtes de nos amis Ricains.
 
Je vais donc en profiter pour m’encanailler quelques heures avec ce peuple si coloré, si joyeux, si insouciant... Je me suis essayé à la « salsaaa», mais Manuel m’a vite découragé. Il paraît que la salsa, c’est le mélange...
 
Cette dictature ensoleillée doit sûrement emprisonner les nécessiteux pour les empêcher de demander l’aumône dans la rue. On n’en voit pas... Et elle pousse même le culot jusqu’à soigner gratuitement tout le monde, même ceux qui n’ont pas accès au dollar, alors qu’il est si facile de mettre en place une médecine à deux ou trois vitesses. Quel gaspillage ! On dit même que ce bagne exotique consacre 60% du PIB à la dépense publique ! Tu vois bien que ce n’est pas possible Manuel. Ici les parachutes sont depuis longtemps rouillés.
 
Je n’ai jamais aimé cet enfer moîteux. Je préfère l’autre rive de l’océan. A chacun ses côtes Manuel.
 
Je fais un voyage historique, si historique qu’il en restera « historique ». Vu qu’il y a belle lurette que Cuba s’est ouverte au monde -le savais tu, Manuel ?- il ne me reste plus qu’à ouvrir notre cher occident à ce « cauchemar politique ». Au port, j’ai même vu des coches près de la mer...
Encore un verre de « mojito », Manuel. A la santé de feu la révolution. A notre société médefiée ! J’ai toujours cru, môi, à une troisième voie entre capitalisme et capitalisme. Entre « daïquiri » et « quiridaï ».
 
C’est vrai, je suis le premier, mais en fidèle porteur de valises, j’ai eu la patience d’attendre le feu vert du patron. Les affaires sont les affaires.
 
J’ai trouvé le temps de conseiller à nos amis Cubains de respecter les droits de l’homme, de promouvoir le chômage massif, la précarité généralisée, le flicage macronique, l’amour des sans papiers, des Gitans, la haine du CAC40, de cet anachronisme : « l’égalité ». Je leur ai demandé de ramener les dépenses publiques à des niveaux nivelés, et les acquis sociaux à de lointains souvenirs.
 
A nos opportunismes fidèles, Manuel!
Ah !, ce front de mer... ! Le « Malecón », qui a le front de regarder en face, sans ciller, les Ricains !
 
Normal. Normal.
 
 
Partager cet article
Repost0
17 mars 2015 2 17 /03 /mars /2015 14:50
Pour toute demande d'information :    aveclesgrecs@gmail.com

Pour toute demande d'information : aveclesgrecs@gmail.com

Appel unitaire en soutien au peuple grec

La victoire électorale de Syriza en Grèce le 25 janvier 2015 a suscité un grand espoir parmi les peuples européens, et toutes les forces sociales et politiques qui luttent contre l’austérité et pour la démocratie. Les engagements et premières mesures du gouvernement grec contre la pauvreté, la fraude fiscale et la corruption, pour la justice sociale et la défense de l’environnement, le droit des travailleurs et des migrants, ont suscité un soutien massif du peuple grec, et rejoignent et renforcent les combats de la gauche et de tous les peuples européens.

Aujourd’hui, le gouvernement grec est confronté à des pressions des institutions européennes qui contraignent la mise en œuvre de son programme pour lequel il a été démocratiquement élu. Nous nous opposons fermement à cette logique selon laquelle « il ne peut y avoir de choix démocratique contre les traités européens. », comme l’a affirmé Jean-Claude Juncker, le président de la Commission européenne. Les prochains mois seront décisifs pour que des politiques permettant de sortir enfin la Grèce de la crise économique et sociale dans laquelle cinq ans de cure d’austérité l’ont plongé, pour que le choix du peuple grec soit respecté, pour construire les bases d’une autre Europe : solidaire, écologique, juste et démocratique.

Nous, associations, syndicats et partis politiques, appelons toutes les forces progressistes en France à participer activement à la mobilisation internationale en faveur du peuple grec dans le bras de fer engagé avec les institutions européennes. Nous appelons à participer aux actions de solidarité avec la Grèce, comme celles qui ont eu lieu depuis janvier et qui s’organisent en France et en Europe, les 14 et 18 mars, le 9 avril, le 1er Mai, et à d’autres initiatives à construire… Nous soutenons la mise en place dans toute la France de collectifs unitaires et d’initiatives locales d’information, de mobilisation et de solidarité concrète en soutien au peuple grec.

 

Signataires :

ATTAC, CADTM, Collectif Roosevelt, Compagnie Erinna / Grèce Résistante, Club des socialistes affligés, Economistes Atterrés, EELV, Ensemble, Femmes Egalité, Fondation Copernic, Grèce-France Résistance, GU, Jeunes écologistes, Les effronté-e-s, Nouvelle Donne, NPA, PCF, PCOF, PG, Marches européennes, Mémoire des luttes, République et socialisme, Solidarité France-Grèce Santé, Syriza Paris, Transform! 

Partager cet article
Repost0