Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • : Réagir : S'opposer activement à l'action de qqch, résister. La devise issue de la révolution française "Liberté, Egalité, Fraternité" étant de plus en plus mise à mal, ce blog est un moyen pour moi de faire partager mes réactions sur l'actualité politique, sociale, etc.
  • Contact

Rechercher

Tags

28 mai 2012 1 28 /05 /mai /2012 23:42

Dans un article de février, je parlais de l'humiliation subie par le peuple grec de la part des marchés financiers et de la troika (FMI, BCE, Commission Européenne).

 

Alors que les grecs subissent une véritable purge sociale, sans que cela solutionne le problème de la dette, la directrice du FMI en rajoute dans l'humiliation. Elle vient de déclarer que pour solutionner leurs problèmes, les Grecs,, devraient «commencer par s'entraider collectivement» en «payant tous leurs impôts». «Je pense plus à ces jeunes enfants dans un petit village du Niger qui vont deux heures par jour à l'école, partageant une chaise pour trois, et qui rêvent d'avoir une bonne éducation. Je pense à eux tout le temps. Car j'estime qu'ils ont encore plus besoin d'aide que les gens à Athènes», a poursuivi la patronne du FMI, réaffirmant que le Fonds n'avait pas l'intention d'adoucir les termes du plan de rigueur imposé à la Grèce.

 

Mais le peuple grec paye ses simpôts, ce qui n'est pas le cas des riches armateurs ou de l'église orthodoxe. Et là-dessus elle ne dit rien.

 

Les propos de Christine Lagarde sont indignes et ce n'est surtout pas à elle de donner des leçons.

 

Alors que des familles en Grèce ne survivent qu'avec 400 euros par mois, la directrice du Fonds monétaire international (FMI) gagne 380 939 euros à l'année. Et Christine Lagarde est exonérée d'impôts bénéficiant des articles de la Convention diplomatique de Vienne établie en 1961 et stipulant que les agents diplomatiques sont exempts d'impôts et de taxes, exception faite des biens immeubles.

 

Le 17 juin, les Grecs répondront dans les urnes à Christine Lagarde et à tous les usuriers qui les pillent. Le solde du budget de l’Etat grec avant paiement des intérêts de la dette est très peu en déficit. A peine 1%. Oui, sans le paiement des intérêts de la dette, le budget grec est à l'équilibre !

Partager cet article
Repost0
13 avril 2012 5 13 /04 /avril /2012 18:32

L’Association France-Palestine Solidarité Deux-Sèvres accueillait hier à Niort Salah Hamouri, jeune franco-palestinien qui aura passé 7 ans dans les geôles israéliennes.

 

Accompagné de Jean-Claude Lefort, député honoraire communiste, président du comité de soutien de Salah Hamouri et de l'association France-Palestine, Salah Hamouri consacre quelques jours de sa liberté retrouvée à la France afin de remercier ceux qui l’ont soutenu et se sont mobilisés pour sa libération.

 

Plus d’une centaine de personnes s’est déplacée pour l’accueillir à l’hôtel de la vie associative à Niort. Avec beaucoup d’émotion, on a écouté son message sur les prisonniers toujours détenus en Israël. Les enfants de 5, 8 et 10 ans qui se trouvent dans les geôles israéliennes. Les prisonniers malades, atteints de cancers, qui peuvent mourir à tout moment. Israël refuse de les libérer en prétextant la raison sécuritaire. Des prisonniers ont dépassé maintenant les 25, 28 et 30 ans en prison. Il promet de continuer le combat jusqu’à leur libération, ses frères, ses camarades qu’il connaît mieux que sa famille pour avoir passé 7 années emprisonné avec eux.  « Aucun peuple n’a eu sa liberté gratuitement. Je leur promets que ma priorité soit leur liberté. »

 

Il reste aujourd’hui encore 4 500 détenus dans les prisons israéliennes, dont 200 parlementaires palestiniens. Jean-Claude Lefort et son association vont commencer à récolter les noms, prénoms et adresses de chaque détenu pour lancer une grande campagne dans quelques mois en France. L’objectif est de permettre que chaque citoyen français qui le souhaite parraine un prisonnier palestinien. L’intérêt est de le soutenir et surtout de ne pas oublier.

 

Il ne faut pas oublier de combattre la colonisation d’Israël qui poursuit l’occupation des territoires palestiniens et la confiscation des maisons palestiniennes. Les nombreuses résolutions de l’ONU favorables au peuple palestinien sont bafouées par Israël sans que les autorités occidentales et notamment la France s’en émeuvent. L’histoire du monde a montré qu’il fallait parfois beaucoup de temps pour mettre fin à une occupation, alors notre solidarité continuera et la Palestine vivra.

 

 

PS – La venue de Salah Hamouri et le témoignage qu’il nous a apporté, n’ont semble t’il pas été jugé important par la presse locale puisque aujourd’hui, aucun des quotidiens locaux (Nouvelle République du Centre-Ouest et Courrier de l’Ouest) n’a relaté l’événement. Les lecteurs n’attendent pas seulement des infos sur les chiens écrasés.

 

PPS - samedi 14 avril -  Complément à mon Post-Scriptum d'hier, la Nouvelle République du Centre-Ouest publie ce samedi un article sur la venue de Salah Hamouri. Lien vers l'article

 

repertoire-5 0012 1

 

P1170971_1.JPG

 

Son arrivée en gare de Niort

 

P1170976_1.JPGSalah Hamouri (à gauche) et Jean-Claude Lefort

 

P1170979_1.JPG

 Réunion publique à l'hôtel de la vie associative


Partager cet article
Repost0
10 avril 2012 2 10 /04 /avril /2012 22:39

Salah Hamouri, le jeune franco-palestinien qui aura passé 7 ans dans les geôles israéliennes pour délit d'opinion sera à Niort jeudi 12 avril à l'invitation de l'Association France Palestine Solidarité.

 

Une réunion publique régionale se tiendra

JEUDI 12 AVRIL à 20h30

Hôtel de la Vie Associative 12 rue Joseph Cugnot

cité du Clou-Bouchet à NIORT

 

salah-hamouri-bd1-2-d787e.jpg

 

Concernant Salah Hamouri, vous pouvez retrouver plusieurs articles le concernant sur mon blog.

 

Salah hamouri, emprisonné illégalement en israël (1)  (2)  (3)  (4) (5)

Salah hamouri inconnu sur france 2 et de j.F copé, entre autres

Dimanche 22 novembre, le cas salah hamouri sur france 2

Ma rencontre avec salah hamouri par jean-claude lefort

Un franco-palestinien vaut-il moins qu’un franco-israélien ?

28 novembre 2011, salah hamouri aurait dû être libéré

Liberté pour salah hamouri, rassemblement à niort le 10 décembre 2011

Partager cet article
Repost0
9 avril 2012 1 09 /04 /avril /2012 23:00

Dimitris Chrisoula, un ancien pharmacien de 77 ans, s'est tiré une balle dans la tête mercredi dernier sous les yeux des passants sur la place Syntagma, à quelques mètres du Parlement Grec. Cette place est le théâtre de la contestation qui secoue le pays depuis le début de la crise en 2010. Il a laissé une lettre manuscrite accusant le gouvernement de l'avoir privé de ressources par les coupes imposées aux pensions de retraites, l'assimilant à l'exécutif mis en place par les occupants nazis en 1941. « Le gouvernement d’occupation… a littéralement anéanti ma capacité à survivre grâce à une pension pour laquelle j’ai cotisé pendant plus de 35 ans. Je ne trouve pas d’autre solution pour en finir dignement avant de devoir commencer à faire les poubelles pour me nourrir », a-t-il écrit.

 

« Peuple en avant, ne baisse pas la tête, la seule réponse est la résistance », a crié la foule lors des obsèques. Dans son discours d'adieu, la fille du défunt a notamment qualifié son suicide « d'acte profondément politique » Un message du compositeur et chantre de la résistance à la dictature des Colonels (1967-1974), Mikis Thédorakis, devenu un pourfendeur de la cure d'austérité infligée au pays surendetté par l'UE et le FMI, a également été lu. Conformément aux vœux du défunt, engagé à gauche, la cérémonie a été civile, ce qui est exceptionnel en Grèce.

 

Le taux de mort par suicide a explosé en Grèce. D'après le ministère de la Santé, le nombre de suicides aurait augmenté de 40% entre les cinq premiers mois de 2010 et de 2011. Voilà le résultat de ceux qui prétendent avoir sauvé la Grèce.

 

Non, les vautours de la finance assassinent les peuples. Résistance !

Partager cet article
Repost0
4 mars 2012 7 04 /03 /mars /2012 07:29

Au bal des hypocrites, la palme revient à Nicolas et Carla Sarkozy, devisant tout sourire avec le couple présidentiel syrien, Asma et Bachar Al Assad, le 9 décembre 2010, sous l'oeil ravi et complice d'un Claude Guéant plutôt à l'aise en telle compagnie.

 

 

« Nous n’accepterons pas qu’un dictateur puisse massacrer son peuple » clame depuis à qui veut l’entendre le président français… Mais nous serons toujours disposés à partager un bon repas avec lui, ou à l’inviter au défilé du 14 juillet pourrait-il ajouter.


 

el assad - élysée-copie-1


 

Sarko-Bachar-El-Assad.jpg


Partager cet article
Repost0
14 février 2012 2 14 /02 /février /2012 15:43

A l'initiative du journal L'Humanité signez la pétition de solidarité avec la résistance grecque.

 

 

Le Peuple grec est en situation de légitime défense. On tente de lui imposer des politiques d'austérité insupportables. Les plans successifs échafaudés à Bruxelles ou par le conseil européen et présentés à intervalles de plus en plus réguliers comme le seul moyen de le « sauver » du surendettement et de « sauver » l'euro, sont à chaque fois en échec. En se soumettant toujours davantage au diktat des marchés financiers on ne traite pas le malade. On le tue. Poursuivre dans cette voie est aussi insensé que dangereux. L'austérité, fait mal aux peuples européens, elle frappe aussi l'Europe de plein fouet.

 

Il faut un véritable plan de solidarité avec la Grèce. C'est aussi la seule voie du salut pour l'euro et les partenaires européens d'Athènes. La Banque Centrale Européenne (BCE) doit aider à relancer la croissance et l'emploi en Grèce et partout ailleurs, en finançant - au taux auquel elle prête aux banques à 1% voire moins -, les Etats et leurs services publics, en leur permettant ainsi de sortir de leurs dépendances des marchés financiers et de leurs taux d'intérêt usuraires.

 

Partout aujourd'hui la croissance décline. Une nouvelle récession menace la zone euro. La démocratie est piétinée. Des gouvernements non élus, comme celui d'Athènes, sont désignés, des aréopages bureaucratiques dictent leur loi aux assemblées élues. Des décisions autoritaires sont prises pour forcer les résistances populaires contre l'écrasement des salaires et des protections sociales.

 

La construction européenne ne survivra pas à cette fuite en avant. Les peuples en lutte contre l'austérité ont raison. Ils ont besoin de toute notre solidarité.

 

Nous appuyons l'idée avancée par des économistes, des acteurs du mouvement social et des forces de gauche pour que, par le rachat de titres de dette publique à l'émission, la BCE finance directement les Etats et leurs services publics. Ce serait là le seul moyen de casser les ressorts de la spéculation contre les dettes publiques.

 

Les différents partenaires de la zone euro doivent pouvoir user du pouvoir de la BCE de créer de l'argent pour financer les immenses besoins de notre temps (sociaux, écologiques, énergétiques, sanitaires etc) et répondre enfin présent à la nécessaire solidarité européenne.

 

Elles ne sont pas inflationnistes puisqu'elles impulsent une productivité supérieure et écologique et des créations de richesses nouvelles dans toute la zone euro.

 

Le Fonds Européen de Stabilité Financière mis en place par l'UE doit être transformé en un fonds européen de développement social et écologique et dévoué à cette optique. Et la recapitalisation des banques ou leur nationalisation doit être conditionnée à une autre politique du crédit au service de ces objectifs.

 

L'Europe est à un tournant. Elle ne peut sortir de la crise que si elle s'émancipe de la dictature des marchés financiers et se rend capable d'une promotion sociale, démocratique et écologique partagée.


SIGNEZ

Partager cet article
Repost0
13 février 2012 1 13 /02 /février /2012 22:51

Le peuple se soulève en Grèce, mais comment pourrait-il en être autrement ? Quelque 100.000 personnes ont manifesté contre le nouveau plan de rigueur voté pour satisfaire le FMI, la BCE, la Commission Européenne et le couple Sakozy/Merkel. C’est le 7ème plan d’austérité qui sera mis en œuvre. C’est une véritable purge sociale qui leur est imposée, dont voici les principales sanctions :

 

Salaires et retraites amputés de 50 %, dans certains cas de 70%,

Baisse de 22% du salaire minimum (650 euros soit 480 nets par mois)

Abolition des conventions collectives,

Suppression de 15 000 emplois dans la fonction publique en 2012,

Réduction de 20% des retraites de plus de 1.000 euros par mois,

Réduction de 20 à 30% dans les retraites complémentaires de plus de 150 euros par mois,

Licenciements dans les forces armées, la santé et l’éducation pour les employés sans-statut permanent,

Diminution de la sécurité sociale,

Privatisation de quatre nouvelles entreprises dont la compagnie des eaux,

Etc.

 

L’Europe des marchés est en train d’humilier le peuple grec. Par contre, cette véritable saignée  épargne les armateurs, la riche Eglise orthodoxe, les banquiers et les  spéculateurs. Les milieux financiers, les fonds de pensions, les banques, se paient sur le peuple grec avec des taux d’intérêts usuraires. Et demain, ce sera le tour de l’Italie, puis de l’Espagne, du Portugal, mais aussi de la France.

 

Comme le réclame le Front de Gauche, la Banque centrale européenne doit prendre en charge la dette grecque et avancer à ce pays directement les 130 milliards dont il a besoin, au même taux qu’elle le fait pour les banques privées, c’est-à-dire à 1%.

 

Comme l’écrivait ce jour Patrick le Hyaric, directeur de L’Humanité, la « danse macabre des vautours de la finance qui dépècent la Grèce doit cesser. Il faut leur couper les ailes sinon ils s'attaqueront à d'autres proies en Europe. Leur austérité mène à la ruine. »

 

 

acropole.jpg A bas la dictature de l’Union Européenne des monopoles clament les banderoles

Partager cet article
Repost0
2 février 2012 4 02 /02 /février /2012 22:48
Mario Monti désigné “Européen de l’année”: le choix qui ridiculise l’Assemblée nationale (PCF)

L’Assemblée nationale a remis hier le Prix de l’Européen de l’année à Mario Monti, chef du gouvernement “technique” de l’Italie.

 

N’y avait-il pas d’autres personnalités européennes à féliciter pour leurs actions ? Un indigné espagnol ou grec ? Une démocrate hongroise qui combat le populisme d’Orban ? Un syndicaliste de la Fiom-CGIL qui se bat pour les droits des salariés chez Fiat en ce moment même ?

 

Le PCF rappelle que Mario Monti n’a pas été élu. Il a été nommé par les marchés, avec l’aval de Nicolas Sarkozy et Angela Merkel, sans expression démocratique des italiens. Monti a appliqué servilement les injonctions des marchés en appliquant des plans d’austérité brutaux et injustes au peuple italien. Il ne manque pas d’air pour venir parler de son “ambition de mettre l’Italie comme solution et non pas comme source des problèmes de l’Union européenne”.

 

En politique, les symboles sont importants. Ce choix couvre de ridicule l’ensemble des représentants de la Nation et en dit long sur la conception de la démocratie de la majorité UMP.

 

Parti communiste français
Paris, le 1er février 2012.

 

 

Source L'Humanité

Partager cet article
Repost0
9 décembre 2011 5 09 /12 /décembre /2011 07:45

Liberte-pour-salah-HamouriJ’ai déjà eu l’occasion de parler à plusieurs reprises du cas de  Salah Hamouri, cet étudiant franco-palestinien de 27 ans, enfermé depuis 2005 dans les geôles israéliennes, prisonnier politique.

 

Notre compatriote Salah Hamouri n’a tué personne, il n’a commis aucun délit (l’accusation lui attribue seulement des « intentions »). Pourtant il a été condamné à une peine de 6 ans, 8 mois et 15 jours de prison – ainsi qu’en atteste formellement un document officiel du Comité International de la Croix Rouge remis à sa famille. Il était donc libérable le 28 novembre dernier.

 

Or, comme je le soulignais dans un précédent article, la porte-parole de l’administration pénitentière israélienne, madame Sivan Weizman, indiquait que Salah Hamouri ne sortirait pas avant le 12 mars 2012. La « raison » invoquée est proprement incroyable : les prisons israéliennes ne seraient plus, du fait de la libération de 1027 prisonniers palestiniens, en situation de surpopulation carcérale !

 

Cette annonce, totalement injuste et arbitraire, soulève une profonde indignation en France.

 

L’Association France-Palestine Solidarité des Deux-Sèvres organise une manifestation soutenue par le NPA, le PCF, la FSU, SUD Education 79, la CIMADE, la Libre Pensée des Deux-Sèvres et la LDH face au parvis des Halles de Niort samedi 10 décembre 2011 à 11 heures. La manifestation ira ensuite en cortège jusqu'à la préfecture.

Partager cet article
Repost0
28 novembre 2011 1 28 /11 /novembre /2011 23:12

C'est aujourd'hui 28 novembre 2011 que Salah Hamouri, étudiant franco-palestinien de 26 ans, enfermé, depuis maintenant sept ans dans les geôles israéliennes pour un délit d'intention aurait dû être libéré. C’était écrit noir sur blanc dans une note officielle du CICR, au terme de 6 ans, 8 mois et 15 jours après son arrestation.

 

De manière totalement arbitraire, l’administration pénitentiaire israélienne en a décidé autrement. Estimant que désormais les prisons n’étaient plus « surpeuplées », du fait de la libération de 1.027 prisonniers palestiniens en échange de Guilad Shalit –, les prisonniers restants pouvaient demeurer en prison au-delà des peines décidées et annoncées en années administratives (345 jours). Ils pouvaient donc purger des peines en années civiles (365 jours), ce qui équivaut pour Salah Hamouri à une prolongation annoncée de son incarcération jusqu’au 12 mars 2012  !

 

Avec l'arbitraire pour loi, c'est ainsi qu'agit Israël.

 

salah-prison2-300-4.jpg

 

Libérez Salah Hamouri !

 


 


Partager cet article
Repost0