Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • : Réagir : S'opposer activement à l'action de qqch, résister. La devise issue de la révolution française "Liberté, Egalité, Fraternité" étant de plus en plus mise à mal, ce blog est un moyen pour moi de faire partager mes réactions sur l'actualité politique, sociale, etc.
  • Contact

Rechercher

Tags

6 février 2013 3 06 /02 /février /2013 16:47

Olafur Ragnar Grimsson, président de l’Islande est interviewé en marge de la conférence de Davos à propos du renouveau de l’économie Islandaise.


Son programme a été simple : laisser les banques faire faillite, investir dans l’innovation et la haute technologie.


Partager cet article
Repost0
23 décembre 2012 7 23 /12 /décembre /2012 17:05

 

Début novembre, j'avais relaté les conditions de l'extradition de la militante basque française Aurore Martin. On ne peut que se réjouir de la décision de la justice espagnole de la remettre en liberté, même si c'est sous caution. Elle est sortie samedi de la prison de Soto del Real, près de Madrid et a regagné la France.


Mais dans le même temps, dans un pays en révolte sociale, un jeune Espagnol est en prison, sous régime spécial, « pour l’exemple ». Il s’appelle Alfonso Fernandez Ortega. Et est surnommé affectueusement Alfon. Ce jeune Espagnol de vingt et un ans vit à Vallecas, berceau ouvrier et bastion de luttes dans le sud de Madrid. Depuis le 14 novembre, jour de la grève générale, il est en prison préventive, confiné à l’isolement. Ce jour-là, Alfon sort de chez lui, en compagnie de sa fiancée, pour se rendre sur son piquet de grève. À cent mètres de son domicile, la police l’arrête et il est « interrogé » deux heures durant par des agents aux visages cachés qui le menacent de « choses horribles contre (sa) famille » Le domicile de sa mère, militante de gauche du quartier, est passé au crible. Alfon est considéré comme un homme « dangereux », ravalé au rang de terroriste ou de narcotrafiquant. Le ministère de l’Intérieur (rien que ça) rétorque : Alfon est lié à des groupes de jeunes antifascistes, et notamment aux Bukaneros qui soutiennent le club de football populaire du Rayo Vallecano et dont le siège fera également l’objet d’une fouille en règle. Alfon vit depuis un cauchemar et est menacé d’être transféré à des milliers de kilomètres de sa famille. « C’est la criminalisation de la pression sociale et populaire, et particulièrement à l’encontre des jeunes des quartiers qui se battent, assure sa mère.


Cela se passe en Espagne, non pas durant les heures ténébreuses de la dictature, mais aujourd’hui, dans un État dit de droit et démocratique. Vraiment démocratique ?


 

 

Partager cet article
Repost0
22 novembre 2012 4 22 /11 /novembre /2012 23:22

A l'initiative de l'association France-Palestine Solidarité des Deux-Sèvres, un rassemblement s'est tenu mercredi soir en solidarité avec le peuple Palestinien.


Il faut enfin cesser de justifier cette escalade en renvoyant les deux parties dos-à-dos en instrumentalisant les peuples. Dans cette affaire, il y a bien un colonisateur et un colonisé. Il y a bien un peuple à Gaza qu’on humilie, qu’on méprise, qu’on étouffe, qu’on affame par un blocus d’un autre âge. 


La communauté internationale et l’Union européenne ont affaibli, voire humilié même l’autorité palestinienne et ont fait preuve pour le moins d’une impunité totale vis-à-vis de la direction israélienne qui a toujours violé le droit international.


Toutes les institutions européennes devrait adopter une attitude claire et forte pour soutenir le cessez-le-feu qui vient d’être décidé,  mais au-delà, pour obtenir une paix durable, mais surtout la justice qui passe par l’existence de deux états.

 

Quelques photos du rassemblement à Niort par AVG.

 

repertoire-5-0005_redimensionner.JPG

 

repertoire-5-0014_redimensionner.JPG

 

repertoire-5-0007_redimensionner-copie-1.JPG

 

 

Un nouveau rassemblement se tiendra :

 

SAMEDI 24 NOVEMBRE A 11 HEURES

PARVIS DES HALLES DE NIORT

 

La mobilisation doit se poursuivre tant que la stratégie guerrière du gouvernement israélien et surtout les questions politiques ne sont pas réglées :


·        Levée du blocus

·        L’admission d’un Etat palestinien à l’ONU

·        La suppression des colonies israéliennes en Cisjordanie.


Partager cet article
Repost0
20 novembre 2012 2 20 /11 /novembre /2012 22:00

L’Association France-Palestine Solidarité des Deux-Sèvres  appelle à un ras­sem­blement de soutien à la popu­lation de Gaza et pour pro­tester contre les bom­bar­de­ments de l’armée israélienne


MERCREDI 21 NOVEMBRE A 17H.30
PARVIS DES HALLES DE NIORT


Nous dénonçons cette nou­velle agression contre le peuple pales­tinien qui une nou­velle fois cause la mort de civils dont des enfants, plus de 100 palestiniens tués.
 

 

L’heure n’est cer­tai­nement pas à l’expectative, elle est à la mobi­li­sation dans l’union la plus large pour dénoncer l’escalade israé­lienne et la stopper ; pour demander à la France une inter­vention tran­chant avec les piteux « appels à la retenue »; pour que notre pays sanc­tionne Israël res­pon­sable du blocus et de l’aventure guer­rière contre la popu­lation de Gaza.

 

Rassemblons-​​nous partout et agissons sans attendre autour des 4 mots d’ordre adaptés et ras­sem­bleurs du Col­lectif national :


- Arrêt des bombardements sur Gaza

- Levée immédiate du blocus de Gaza

- Un Etat palestinien admis à l’ONU

- Halte à l’impunité d’Israël : des sanctions immédiates


Partager cet article
Repost0
28 octobre 2012 7 28 /10 /octobre /2012 22:47

 

La police grecque a arrêté dimanche Kostas Vaxevanis,l’éditeur du magazine Hot Doc. Ce magazine d’investigation a publié une liste de près de 2000 noms de détenteurs grecs de comptes bancaires suisses, sans en indiquer les comptes ni les sommes. A l'origine, cette liste avait été transmise au gouvernement grec par Christine Lagarde alors qu'elle était ministre des Finances. Dans cette liste se trouvent des entrepreneurs ayant obtenu des subventions de l’Etat grec, des armateurs, des journalistes et trois personnalités politiques.

 

Au moment où la Grèce sombre dans une crise sans précédent, son gouvernement, qui institutionnalise l'austérité pour son peuple pour satisfaire la troïka (FMI, Banque Centrale Européenne et Commission Européenne), préfère s'en prendre à celui qui communique sur les très nombreux fraudeurs et évadés fiscaux plutôt qu'aux corrompus eux-mêmes.

 

En s'en prenant ainsi à ceux qui révèlent la corruption plutôt qu'aux coupables, le pouvoir Grec montre sa complicité.

 


Partager cet article
Repost0
26 octobre 2012 5 26 /10 /octobre /2012 22:35

 

Après avoir dirigé la Grèce du 6 octobre 2009 jusqu'à sa démission en novembre 2011, en imposant à son peuple des plans d'austérité pour satisfaire la troïka (FMI, Banque Centrale Européenne et Commission Européenne) Georges Papandréou a laissé la Grèce dans une situation économique, financière et sociale catastrophique.

 

Un jeune Grec sur deux est au chômage, 25 000 SDF errent dans les rues d’Athènes, 30% de la population est tombée sous le seuil de pauvreté, des milliers de familles sont obligées de placer leurs enfants pour qu’ils ne crèvent pas de faim et de froid, de nouveaux pauvres et réfugiés se disputent les poubelles dans les décharges publiques.

 

Voilà le résultat de cet ancien premier ministre grec, toujours député du Parti socialiste (PASOK) à Athènes, mais qui préside également l'internationale socialiste !

 

Mais sans honte et sans complexe, M. Papandréou va désormais donner des cours à la prestigieuse université de Harvard (Massachusetts, États-Unis d’Amérique) qui l'a recruté. Et que peut donner comme cours celui qui a contribué à la débâcle de son pays ? Eh bien, il est là pour expliquer la crise de la zone euro et les solutions pour en sortir aux étudiants américains. Il assure un séminaire en 6 étapes entre fin septembre et novembre, rémunéré, tenez-vous bien, 46.000 € par mois.

 

C'est vraiment honteux !

 

Partager cet article
Repost0
11 octobre 2012 4 11 /10 /octobre /2012 23:26

 

Un jeune loup de la droite décomplexée, Guillaume Peltier pour ne pas le nommer, trouve que ça manque de journalistes de droite dans l'audiovisuel public. Fait-il référence à une droite qu'il a fréquenté il n'y a pas si longtemps puisqu'il a pataugé avec le FN et chez De Villiers ? Pour lui, « Les penseurs et journalistes de droite comme Eric Brunet, Eric Zemmour ou Elisabeth Levy sont très peu représentés dans l'audiovisuel français. »

 

Je trouve pour ce qui me concerne qu'ils sont trop représentés. Il y a non seulement les représentants de journaux ou magazines de droite qui y font des chroniques régulières (NB - Je n'ai par contre jamais entendu une chronique d'un journaliste de l'Humanité), mais également les journalistes ou chroniqueurs attitrés qui véhiculent les idées de ce « beau monde libéral ». Le dernier exemple en date concerne le Vénézuela et sa période pré et post-électorale.

 

« Après treize ans de pouvoir le pays compte de nombreux déçus du chavisme », on a affaire à « un président sortant autoritaire » dont le régime est « un anti-modèle ». Quant à « la corruption endémique et l’inflation qui s’envole », elles sont « de plus en plus mal ressenties ».

Un système qui est une illustration « du conservatisme le plus rance qui se maintient au pouvoir » Pour le Monde, Libération, France Inter, France 2, TF1, France 24 dont est extrait ce florilège, la chose était entendue, le régime vénézuélien d'Hugo Chavez était condamné. Élément à charge au 20 heures du 3 octobre de France 2 avec l'annonce d'un nombre de personnes vivant en dessous du seuil de pauvreté de 80% au Vénézuela. La réalité est pourtant toute autre puisque selon la Banque mondiale elle est passée de 49,4% à l'arrivée de Chavez au pouvoir à 28,5%.

 

Ainsi va la pratique d’un certain journalisme qui ne serait pas de droite (?) mais qui ressemble étrangement à une pensée unique. Par contre, le lecteur, l’auditeur ou le téléspectateur ne saura rien sur les raisons de fond de la formidable popularité du président vénézuélien qui aura été réélu avec plus de 54% des voix et une participation de 80%. Manifestement, le peuple vénézuélien n’a pas eu un comportement électoral digne des commentateurs qui s’étaient penchés sur son sort.

 

Dès le début, la promesse électorale de Chavez était claire : travailler au profit de ceux, majoritaires dans son pays, qui vivaient dans la pauvreté.

 

Peut-être que sa réélection est due à la parole tenue, n'en déplaise aux antichavistes primaires !


Partager cet article
Repost0
31 août 2012 5 31 /08 /août /2012 05:34

 

Personne n'a oublié le drame survenu le 16 août lors d'une grève de mineurs de Marikana (province du Nord-Ouest). La police sud-africaine a tiré sur les manifestants faisant 34 morts et 78 blessés. Un drame horrible qui s’apparente à un massacre.

 

Les 270 mineurs arrêtés le 16 août lors de la fusillade policière à la mine de Marikana, ont été inculpés jeudi du meurtre de leurs 34 camarades en vertu d’une clause technique de la loi, a indiqué jeudi le porte-parole du parquet Frank Lesenyego. Cette clause légale prévoit que soient inculpées de meurtre toutes les personnes arrêtées sur le site d’une fusillade impliquant la police, que les victimes soient policiers ou non.

 

Cette inculpation concerne 270 mineurs, les 259 arrêtés le 16 août plus les blessés qui ont été placés en état d’arrestation à leur sortie de l’hôpital. Le juge qui les a entendus jeudi a fixé la prochaine audience au jeudi 6 septembre et a ordonné leur maintien en détention.

 

Par contre, pas un seul des policiers ayant tué ces mineurs n'est en prison.

 

Drôle de justice !!!

 

 

Partager cet article
Repost0
24 juillet 2012 2 24 /07 /juillet /2012 17:26

 

Duke Energy est une société par actions américaine du secteur énergétique. Depuis sa fusion avec Progress Energy, le groupe est devenu le plus grand fournisseur d'électricité aux Etats-Unis. (14,5 milliards de dollars de chiffre d'affaires en 2011).

 

Les deux entreprises se sont mises d'accord sur le futur management : le président exécutif de Progress Energy, Bill Johnson, serait le directeur exécutif de la nouvelle entité. Le 27 juin, Bill Johnson signe donc un contrat de trois ans à la tête de Duke Energy.

 

La fusion entrant en vigueur le 2 juillet 2012, Bill Johnson devient le nouveau président-directeur général de Duke Energy. Mais surprise, le 3 juillet 2012 à minuit, Bill Johnson "démissionne". Et, surprise encore, le tout juste nouvel ex-PDG de Duke Energy repart avec un joli pactole. Le conseil d'administration de l'entreprise a décidé de lui accorder un parachute doré de près 44,4 millions de dollars (36 millions d'euros) pour... "son travail et ses efforts". Cela inclus, entre autre, 7,4 millions de dollars d'indemnités, un bonus de près de 1,4 millions dollars, 1,5 millions de dollars de "sommes forfaitaires".


Si on considère que Bill Johnson a travaillé huit heures en tant que PDG de Duke Energy, alors son salaire horaire serait de 5,5 millions de dollars (4.5 millions d'euros). Soit 765 000 fois le salaire minimum en cours au Etats-Unis.


Beaucoup de journalistes américains doutent de la « démission » de Bill Johnson et parlent de... licenciement.


C'est une nouvelle preuve que le système capitaliste marche vraiment sur la tête !

 


Partager cet article
Repost0
7 juillet 2012 6 07 /07 /juillet /2012 21:05

 

Depuis cette semaine, le foie gras est interdit de séjour en Californie suite à l'entrée en vigueur d'une loi votée en 2004 alors que le gouverneur était Arnold Schwarzenegger. Pourquoi cette loi ? Pas pour des questions d'équilibre alimentaire, au pays de la mal bouffe, mais parce que des associations et des politiciens ont considéré que le gavage des animaux engraissés était une torture. Cette loi donnait sept ans aux producteurs pour trouver une alternative au gavage.

 

Même si le gouverneur ne s'appelle plus Schwarzenegger mais Jerry Brown, la loi vient d'entrer en application. Mais paradoxalement, ce côté « âmes sensibles » par rapport aux animaux l'est moins par rapport aux êtres humains. En effet, la peine de mort est toujours en application dans cet état, et sept cent vingt-cinq – près d'un quart – des condamnés américains se trouvent dans les prisons californiennes ; treize exécutions y ont eu lieu depuis le rétablissement de la peine capitale, en 1976.

Si la Californie prononce de moins en moins de condamnations à mort, comme les autres États, le comté de Los Angeles requiert à lui seul plus de condamnations à mort que l’État du Texas, même si aucune exécution n'y a eu lieu depuis 2006.

 

Si le gavage des animaux est une torture, la peine de mort toujours appliquée dans cet État n'est-elle pas un acte encore plus barbare ?


 

Partager cet article
Repost0