Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • : Réagir : S'opposer activement à l'action de qqch, résister. La devise issue de la révolution française "Liberté, Egalité, Fraternité" étant de plus en plus mise à mal, ce blog est un moyen pour moi de faire partager mes réactions sur l'actualité politique, sociale, etc.
  • Contact

Rechercher

Tags

25 juin 2013 2 25 /06 /juin /2013 23:21
L'hommage au militant Paul Poiraudeau

La semaine passée, une allée du quartier en pleine rénovation du Clou-Bouchet a été inaugurée en l'honneur de Paul Poiraudeau, militant décédé en 1991. C'est à la demande des habitants du quartier que son nom a été donné à une des allées qui traverse ce quartier, une cité dans laquelle il était arrivé alors qu'elle était juste sortie de terre, et qu'il n'avait jamais quittée. Ci-après l'intervention qu'a faite Julie Biret, secrétaire de la section de Niort du Parti Communiste en hommage au camarade Paul Poiraudeau.

« Nous sommes ici ce soir afin d’inaugurer une allée au nom de Paul Poiraudeau, mais nous sommes surtout ici pour parler d’un homme, d’un grand homme. Et en ce qui concerne les communistes que je représente ce soir, il s’agit pour nous de rendre hommage à un grand militant.

J’ai connu Paul toute jeune militante communiste. Il était déjà âgé mais dégageait une grande énergie dans la lutte et la défense des autres. Cette espèce de force tranquille m’a impressionné d’emblée. Sans cesse, il nous rappelait qu’il fallait se préoccuper des plus défavorisés d’entre nous, de ceux qui souffrent à cause de ce système broyeur des individus. Jusqu’au bout, il a participé à nos assemblées générales, à nos luttes.

Paul jeune homme a vécu le front populaire, la période nazie et la libération. Cela l’a profondément marqué et lui a forgé la conviction de résister à ce système dans lequel des hommes s’imposent à d’autres au nom du seul droit de possession. Résister, c’est ce qu’il fit d’ailleurs en Vendée, département où il résidait alors.

Il souhaite ensuite continuer sa vie de paysan mais la ferme où il travaille comme métayer est rachetée par le gendre Rougier qui lui propose alors une embauche dans l’entreprise Rougier. C’est donc dans les années 70 qu’il devient niortais et emménage au Clou Bouchet.

Très vite il adhère à la CGT et crée avec ses camarades une section syndicale. Dans la foulée, il adhère au parti communiste français et se mobilise au sein de la section pc de Rougier. Cela fut naturel pour lui et dans la continuité de sa lutte.

Il milite également au sein de la CNL dont il fût le président fédéral. Combien de locataires défendus ? Des centaines sans doute inlassablement et jusqu’au bout de sa vie. Son implication dans son quartier il le fit dès son arrivée il y a plus de 40 ans. Ce quartier qu’il aimait tant.

Infatigable, sa grande silhouette a arpenté ces rues, ces allées afin d’échanger, défendre ses idées, convaincre.

C’est une consécration pour cet homme et ses luttes que nous honorons aujourd’hui en inaugurant cette allée voisine de la rue où il a vécu, rue Jules Siegfried et dans ce quartier où il a résidé si longtemps.

Nous voulions remercier le conseil de quartier et a fortiori les habitants du quartier qui ont pensé à Paul et à sa mémoire en proposant son nom pour cette allée.

Je pense à ses enfants : Josiane, Gérard, Mireille, Gervais et Gael qui sont présents ce soir et à ses petits enfants dont Valérie, infatigable militante elle aussi. Vous pouvez être fiers de lui comme les communistes le sont de lui. Merci Paul, nous sommes honorés d’avoir croisé ton regard bienveillant et d’avoir accompagné tes combats.»

Partager cet article

Repost 0
Published by jco - dans PCF
commenter cet article

commentaires