Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • : Réagir : S'opposer activement à l'action de qqch, résister. La devise issue de la révolution française "Liberté, Egalité, Fraternité" étant de plus en plus mise à mal, ce blog est un moyen pour moi de faire partager mes réactions sur l'actualité politique, sociale, etc.
  • Contact

Rechercher

Tags

3 juillet 2013 3 03 /07 /juillet /2013 18:58

La France du président (normal?) François Hollande vient de commettre une première en interdisant de survol du territoire français l'avion du président bolivien Evo Morales. Le Portugal et l'Italie ayant agi de même, l'avion a été contraint à une escale imprévue en Autriche.

 

Qu'avions nous à craindre pour qu'une telle décision soit prise ?

 

Rien, sinon de déplaire à Big Brother. En effet, une rumeur a couru pendant quelques heures voulant qu’Edward Snowden, l'ex-consultant de la National Security Agency (NSA) à l'origine des révélations sur les pratiques de surveillance et d'écoutes du renseignement américain, soit à bord de l’avion présidentiel. Et alors ?

 

Non seulement notre pays fait partie des victimes de l'espionnage au niveau mondial des Etats-Unis, ( ce grand beau pays démocratique !!! ) mais en plus la France de Hollande ne veut pas contrarier son gouvernement qui recherche celui qui a permis de faire éclater la vérité au grand jour.

 

Edward Snowden, recherché par Washington, a en effet demandé l'asile à une vingtaine de pays, dont la Bolivie, d'où la fouille de l'avion présidentiel bolivien en Autriche, mais toutes les portes semblent se refermer devant lui.

 

La France, qui a été le pays des droits de l'homme, pourrait se grandir en accordant l'asile politique à Edward Snowden, mais elle fait tout l'inverse en portant une atteinte grave au droit international avec l'interdiction de survol de l'avion du président bolivien pour satisfaire les Etats-Unis. Honteux !

 

Mais où est notre indépendance ? Nous sommes les vassaux des Etats-Unis !

Partager cet article

Repost 0

commentaires