Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • : Réagir : S'opposer activement à l'action de qqch, résister. La devise issue de la révolution française "Liberté, Egalité, Fraternité" étant de plus en plus mise à mal, ce blog est un moyen pour moi de faire partager mes réactions sur l'actualité politique, sociale, etc.
  • Contact

Rechercher

Tags

31 mars 2011 4 31 /03 /mars /2011 15:19

L'Elysée vient de faire l'acquisition d'un nouveau parapluie de sécurité. Un parapluie blindé contre les agressions. C’est un parapluie d’apparence normale à ceci près qu’il a une toile en kevlar épaisse, un mât en carbone d’un mètre, une armature renforcée et une poignée en charme tourné du Jura avec bague en argent. ParaPactum (Prépare la paix), c'est le nom du gadget, a été testé en soufflerie par l’Institut Aérotechnique de Saint-Cyr-l’Ecole, avant de l’être ensuite par le Groupe de Sécurité du Président de la République (GSPR), qui l’a validé et adopté comme "dispositif déployable de protection". Il parait qu'il protège de la pluie mais se veut aussi incassable et résiste sans une éraflure aux jets de projectiles les plus divers. Coût de l'objet, entre 7.000 et 11.000 euros. Et comme un seul exemplaire ne suffit pas, ce n'est pas moins de dix exemplaires qui ont été commandés.

 

On se demande pourquoi lorsqu'on voit le service d'ordre déployé à chaque déplacement de Sarkozy. Lors de son déplacement dans la Drôme début mars, 1265 gendarmes avaient été réquisitionnés.

 

Par contre, la cote de popularité de Sarkozy n'arrêtant pas de chuter dans les sondages, c'est d'un parachute dont il aurait eu besoin pour essayer de la ralentir.

 

Son impopularité fait-il qu'il se sent menacé ? Je n'ai pas l'impression que la menace qui pèse sur Sarkozy soit physique, mais avec l'argent du contribuable, ce petit président ne se refuse rien.

 

Un parapluie qu'il n'a même pas l'humilité de tenir. A ce sujet, je vous mets une chronique très sympa de François Morel.

 

Une chose rassurante en conclusion, ce parapluie ne garantit pas contre les pépins électoraux, mais ça dépend de chacun de nous.

 

 


Partager cet article
Repost0

commentaires