Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • : Réagir : S'opposer activement à l'action de qqch, résister. La devise issue de la révolution française "Liberté, Egalité, Fraternité" étant de plus en plus mise à mal, ce blog est un moyen pour moi de faire partager mes réactions sur l'actualité politique, sociale, etc.
  • Contact

Rechercher

Tags

22 mai 2011 7 22 /05 /mai /2011 23:53

Sur le site de Terra Nova, on trouve juste sous leur sigle l’information suivante : « La Fondation progressiste ». Terra Nova est un club de réflexion, un Think Tank ou laboratoire d’idées, qui s’est fixé pour but de produire et diffuser des solutions politiques innovantes, en France et en Europe, et notamment de favoriser la rénovation intellectuelle de la social-démocratie. Dans un rapport publié dernièrement, Olivier Ferrand, patron de ce cercle et soutien de DSK, dans un texte intitulé "Gauche : quelle majorité électorale pour 2012", suggère à la gauche de concentrer sa campagne sur les classes moyennes plutôt que sur les couches populaires.

 

 

Ces « progressistes » écartent d’emblée les classes populaires puisque O. Ferrand écrit dans ce rapport : « Il n’est pas possible aujourd’hui pour la gauche de chercher à restaurer sa coalition historique de classe : la classe ouvrière n’est plus le cœur du vote de gauche, elle n’est plus en phase avec l’ensemble de ses valeurs, elle ne peut plus être comme elle l’a été le moteur entraînant la constitution de la majorité électorale de la gauche. La volonté pour la gauche de mettre en œuvre une stratégie de classe autour de la classe ouvrière, et plus globalement des classes populaires, nécessiterait de renoncer à ses valeurs culturelles, c’est-à-dire de rompre avec la social-démocratie. » Ce rapport propose de se consacrer prioritairement aux classes moyennes, le « nouvel électorat de la gauche ».

 

Il ne suffit pas de se dire progressiste ou de gauche pour en être. Terra Nova apporte la preuve s’il en était besoin que ce ne sera pas avec la social-démocratie que l’on mettra fin aux méfaits du capitalisme.

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires