Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • : Réagir : S'opposer activement à l'action de qqch, résister. La devise issue de la révolution française "Liberté, Egalité, Fraternité" étant de plus en plus mise à mal, ce blog est un moyen pour moi de faire partager mes réactions sur l'actualité politique, sociale, etc.
  • Contact

Rechercher

Tags

19 avril 2011 2 19 /04 /avril /2011 22:30

En décembre 2006, Sarkozy lançait sa campagne électorale et s'affichait comme le candidat du pouvoir d'achat et du « travailler plus pour gagner plus », cela dans un département touché par le chômage. Il ne lésinait pas sur les promesses, « Je sais que vous vous êtes souvent sentis trahis. Je ne vous trahirai pas, je ne vous abandonnerai pas. »

 

Depuis, les plans sociaux, les fermetures d’usines ou délocalisations n’ont pas cessé. Depuis 2007 la casse industrielle s’est poursuivie, Lenoir et Mernier où les salariés ont été victimes des malversations d’un patron-voyou, Thomé-Genot, Porcher, Raguet, Nexans, Thyssen Krupp, Electrolux qui délocalise vers la Pologne, etc. En 2009, il y avait eu pas moins de 1050 emplois de rayés de la carte. Ces derniers mois, ce sont 800 emplois supprimés dans les Ardennes.

 

Pour son retour dans les Ardennes, il ne sera pas allé à la rencontre des salariés « dans la merde » comme le dit le délégué CGT de la Fonte Ardennaise. Et qui pourrait le croire lorsqu’il loue le « travail fantastique » des ouvriers et sa passion pour les usines, « là où on ne peut pas tricher (...) et où on est solidaire ». Tout l’inverse de Sarkozy qui a oublié les promesses faites en 2006.

 

Et concernant le pouvoir d’achat, il déclare que « dans les grandes entreprises, s'il y a une forte augmentation des dividendes, il faudra que les salariés en aient une partie et il faut obliger ces entreprises à négocier (...) Et dans les petites entreprises où il n'y a pas de distribution de dividende, si ça va mieux, si le carnet de commandes se remplit, l'entreprise pourra faire une prime aux salariés qui sera exonérée de cotisations. » Cela a amené la réflexion suivante de la part de Nicolas Grosdidier, patron de la Fonte ardennaise, « il y a quand même une différence entre Total et nous »,  « on verra ».

 

Ça semble tout vu avec la cacophonie qui règne sur le sujet entre Sarkozy, Lagarde, Baroin. Ce sont des promesses qui n’engagent que ceux qui y croient, comme celles faites en 2006.

 

A méditer cette citation de Pierre Corneille « Un menteur est toujours prodigue de serments »

 


Photos : Des salariés parqués ?

 

sarkozy_ardennes_vrigne_aux_bois_web.jpg

 

 

Ardennes-Sarko-19042011.jpg

Partager cet article
Repost0

commentaires