Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • : Réagir : S'opposer activement à l'action de qqch, résister. La devise issue de la révolution française "Liberté, Egalité, Fraternité" étant de plus en plus mise à mal, ce blog est un moyen pour moi de faire partager mes réactions sur l'actualité politique, sociale, etc.
  • Contact

Rechercher

Tags

12 mars 2012 1 12 /03 /mars /2012 23:06

C’est par pure négligence que Liliane Bettencourt avait omis de révéler au fisc l’existence du magnifique bijou qu’est l’île d’Arros, aux Seychelles, dont on a beaucoup parlé voici quelques mois. C’est la mémoire défaillante de ses conseillers sans doute qui leur avait fait oublier les 80 millions de ses comptes en Suisse dont s’inquiétait l’un d’eux en déclarant : « Je suis en train de m’en occuper et de mettre un compte à Singapour, parce qu’à Singapour ils n’en peuvent rien demander. »

 

C’est par ces lignes que débutait l’éditorial de l’Humanité du vendredi 9 mars.

 

Ah ils sont drôles ces politiques de droite et ces « experts » qui dans les médias polémiquent sur l’exil fiscal des grandes fortunes qu’entraîneraient les mesures de la gauche pour les taxer davantage. Mais pour certaines, elles y sont déjà. L’évasion fiscale aujourd’hui, c’est 40 milliards par an, soit presque autant que les intérêts de la dette qui eux sont à 50 milliards.

 

Lors de son meeting à Rouen, le candidat du Front de Gauche J-L Mélenchon la dénoncé ces grandes fortunes installées à l’étranger. « Rappelez-vous, disait-il alors, que c’est la liste de prédateurs, de grands fraudeurs fiscaux, de gens qui n’hésitent pas à martyriser des pauvres gens qui n’ont que leur salaire pour vivre. Rappelez vous que c’est de cette classe-là que je vous parle. »

 

Parmi les 300 plus grosses fortunes de Suisse, 44 Français sont exilés fiscaux. les Wertheimer (Chanel...), les Castel (Thonon, Saint-Yorre, Vichy Célestin...), Primat (Schlumberger Limited), dont la fortune est estimée entre 3 et 4 milliards d’euros. Juste en dessous (entre 1,6 milliard et 2,5 milliards d’euros on trouve Benjamin de Rothschild (Groupe financier Edmond de Rothschild), les familles Peugeot, Lescure (Seb, Tefal, etc.), la famille Bich (Groupe Bic), les héritiers Louis-Dreyfus (Groupe Louis-Dreyfus, Olympique de Marseille), le producteur Claude Berda (AB Prod), Paul-Georges Despature (Damart), Nicolas Puech (Hermès). Exil fiscal aussi pour les propriétaires de Carrefour (familles Defforey et Fournier), Pierre et Vacances, Buffalo Grill... De Jean-Louis David en passant par Lancel, Kenzo, Kookaï, Ducros Oxbow, Chipie, Lacoste, Taittinger, Cochonou, Justin Bridou... Et à cette liste peuvent s'ajouter les exilés en Belgique ou au Royaume-Uni.

 

On comprend mieux pourquoi le milliardaire américain Warren Buffet, 1ère fortune des Etats-Unis déclarait : «  Il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner. »

 

Décourager la fraude fiscale, taxer à cent pour cent les revenus au-dessus de 360 000 euros par an, et pas seulement à 75 % au-dessus d’un million, comme le propose François Hollande, taxer fortement tous les revenus du capital, c’est attaquer à la racine, à la source, le cancer de la financiarisation de l’économie. Voilà ce que propose le programme du Front de Gauche.


Partager cet article
Repost0

commentaires