Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • : Réagir : S'opposer activement à l'action de qqch, résister. La devise issue de la révolution française "Liberté, Egalité, Fraternité" étant de plus en plus mise à mal, ce blog est un moyen pour moi de faire partager mes réactions sur l'actualité politique, sociale, etc.
  • Contact

Rechercher

Tags

4 avril 2013 4 04 /04 /avril /2013 18:24

 

Après la publication par Mediapart de l'information sur la détention par Jérôme Cahuzac d'un compte bancaire non déclaré à l’Union des banques suisses (UBS) de Genève, les déclarations faites par certains devraient les inciter à se faire discrets.

 

C'est la porte-parole du gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem, qui à l'issue d'un conseil des ministres avait déclaré « Jérôme Cahuzac se défend parfaitement en présentant la vérité des faits(...) Il a fourni des éléments suffisamment objectifs pour faire tomber les allégations de Mediapart. » On voit la vérité aujourd'hui !

 

Ou bien Jean-François Copé qui avait exprimé son «estime personnelle» pour le ministre. «Dans cet ensemble gouvernemental tellement amateur et chaotique, il est un des rares ministres dont on peut dire d'une manière unanime qu'il connaît vraiment bien les sujets dont il parle ».

 

Tout cela donnait l'impression que le ministre du budget chargé en plus de la lutte contre la fraude fiscale était au-dessus de tout soupçon. Si ce n'était aussi grave, on pourrait faire de l'humour sur la déclaration de Copé, car aujourd'hui, on sait en effet que Cahuzac connaissait bien au moins un des sujets dont il parlait, celui de la fraude fiscale. Et c'est le même qui prônait la rigueur et l'austérité.

 

Mais tout cela vient s'ajouter à bien d'autres histoires financières pas encore toutes élucidées. Les affaires Bettencourt, Woerth, Sarkozy, Tapie - Lagarde, Takieddine, Karachi, aujourd'hui Guerini, Cahuzac dont le compte a été ouvert à l'époque par un conseiller actuel de Marine Le Pen, en attendant d'en savoir plus sur les investissements réalisés par le trésorier de campagne de F Hollande aux îles Caïmans, un paradis fiscal.

 

Le pouvoir politique, qu'il soit libéral ou social-libéral, s'est livré à la finance et c'est le peuple qu'il voudrait faire payer . Il faut en finir avec cette soumission, en donnant la priorité à  « l'Humain d'abord » comme le proclame le programme du Front de Gauche.

 


 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires