Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • : Réagir : S'opposer activement à l'action de qqch, résister. La devise issue de la révolution française "Liberté, Egalité, Fraternité" étant de plus en plus mise à mal, ce blog est un moyen pour moi de faire partager mes réactions sur l'actualité politique, sociale, etc.
  • Contact

Rechercher

Tags

10 octobre 2009 6 10 /10 /octobre /2009 07:12

A l’UMP, ils sont tous montés au front à propos de la votation citoyenne organisée sur l’avenir de La Poste.  Le porte-parole de l'UMP, Frédéric Lefebvre, n’était pas le dernier, lui l’aboyeur de service. Il a considéré que tout ça avait été une vaste manipulation, avec une question truquée puisque chacun sait que le gouvernement veut que la Poste reste à 100% publique, qu'il n'est absolument pas envisagé de privatisation. Chacun sait dit-il ?

 

Oui, chacun sait que ce gouvernement abuse l’opinion avec des promesses non tenues. Alors qu’est ce que c’est sinon des mensonges ?

 

Concernant EDF-GDF, autre service public aujourd’hui privatisé que disait un certain Nicolas Sarkozy, pas encore président de la République, mais ministre de l’Economie et des Finances ?

 

Le 6 avril 2004, à Chinon

 

« Il n’y aura pas de privatisation d’EDF et de Gaz de France, c’est clair, c’est simple et c’est net ! »

 

Le 8 avril 2004, à l’Assemblée Nationale :

 

« EDF-GDF ne sera pas privatisé, ni aujourd’hui ni demain, pour une raision simple : le gouvernement de la France veut que l’Etat conserve la majorité du capital de cette grande entreprise. »

 

Le 27 mai 2004, sur France 2 :

 

« Par la loi, je vais donner la garantie que l’Etat ne descendra pas en dessous de 70% du capital d’EDF-GDF. »

 

Le 15 juin 2004, à l’Assemblée Nationale :

 

« Il est en effet clair qu’EDF et Gaz de France doivent pouvoir lutter à armes égales avec la concurrence. (…) Pour cela, nous devons les transformer d’établissements publics en sociétés anonymes. »

 

Eh bien qu’en est-il aujourd’hui ? L’Etat ne détient plus que 35% de GDF qui a fusionné avec Suez, pour donner naissance, le 28 juillet 2008, à la société anonyme GDF-Suez.

 

Sarkozy, c’est : la vérité si je mens.

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

F

Bien sûr que ça se terminera pour la Poste comme pour EDF GDF. Puisque le service public n'est pas au service des actionnaires mais comme son nom l'indique au service des individus quels qu'ils
soient, ce gouvernement n'a qu'un objectif, mettre tout ça dans les mains du privé qui laisse dans ce cas au public ce qui n'est pas rentable et garde ce qui peut enrichir les actionnaires.
Ouvrons les yeux, ce gouvernement est en train de tout détruire, allons nous laisser faire longtemps ?


Répondre