Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • : Réagir : S'opposer activement à l'action de qqch, résister. La devise issue de la révolution française "Liberté, Egalité, Fraternité" étant de plus en plus mise à mal, ce blog est un moyen pour moi de faire partager mes réactions sur l'actualité politique, sociale, etc.
  • Contact

Rechercher

Tags

23 novembre 2012 5 23 /11 /novembre /2012 08:18

C'est la déclaration d'un élu socialiste conseiller général de Niort-Ouest. Il est vrai que ça doit être difficile quand on est socialiste, d'assumer les renoncements de Hollande.


capitaine-de-pedalo.jpg J-L Mélenchon était réaliste quand il avait comparé Hollande à un capitaine de pédalo dans la tempête, lui reprochant d'avoir choisi une ligne centriste. Aujourd'hui, ce n'est même pas une ligne centriste mais encore plus à droite. Cette fois-ci, c'est pour calmer des opposants au mariage des homosexuels, des catholiques intégristes notamment. François Hollande a déclaré devant le Congrès des maires que «  la loi s'applique pour tous dans le respect néammoins de la liberté de conscience. » Voilà que celui qui a en charge de faire respecter la loi devient le premier à la bafouer en considérant qu'elle pourrait s'appliquer au gré de ses convictions intimes ou de sa foi.

 

Cette dernière sortie fait tousser jusque dans son propre camp. C'est ce qui a amené un élu socialiste des Deux-Sèvres, Gérard Zabatta, a faire la déclaration suivante : « Si François Mitterrand et Robert Badinter avaient écouté les bruits de la rue, vous croyez que la peine de mort aurait été abolie et l'homosexualité dépénalisée ? Si Jacques Chirac et Simone Veil avaient écouté leur propre camp, vous pensez que la loi autorisant l'IVG aurait été votée ? Si Lionel Jospin et Élisabeth Guigou avaient cédé aux pressions de la droite et des catholiques intégristes, le PACS aurait-il été adopté ? »

 

Et d'appeler le Président à un peu de courage en parodiant le slogan de campagne « Monsieur le Président de la République, le courage c'est Maintenant  ! » Si en plus c'est un élu socialiste qui le dit. 


 

Partager cet article

Repost 0

commentaires