Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • : Réagir : S'opposer activement à l'action de qqch, résister. La devise issue de la révolution française "Liberté, Egalité, Fraternité" étant de plus en plus mise à mal, ce blog est un moyen pour moi de faire partager mes réactions sur l'actualité politique, sociale, etc.
  • Contact

Rechercher

Tags

9 janvier 2012 1 09 /01 /janvier /2012 23:21

Oh qu'elle est belle cette société qu’on dit libérale, mais qui n’est rien d’autre que capitaliste. Le multimilliardaire spéculateur américain Warren Buffett le dit très tranquillement : « Il y a une guerre des classes, c’est un fait, mais c’est ma classe, la classe des riches, qui mène cette guerre et nous sommes en train de la gagner. » 

 

Et pendant que cette classe se goinfre de profits, les associations d’aide aux plus démunis ont lancé un appel de détresse. Elles savent que sans aide supplémentaire, elles ne pourront pas faire face aux besoins qui seront en augmentation de 5 à 8% en 2012 en raison du nombre toujours croissant de personnes démunies.

 

Frédéric LEFEBVRE, Secrétaire d’Etat chargé du Commerce et de la Consommation, a réuni le mardi 3 janvier à Bercy les représentants des enseignes de la grande distribution, la Fédération des entreprises du commerce et de la distribution et l’Association nationale des industries alimentaires aux cotés des associations caritatives. 

 

A l’issue de cette réunion, Frédéric LEFEBVRE s’est félicité des engagements pris qui permettront de couvrir la totalité des besoins nouveaux identifiés par les associations : « Face à cette situation de crise, la mobilisation et l’élan de générosité de l’ensemble des acteurs permettront de répondre aux besoins des associations. Le « moment solidaire » impliquera tous les maillons de la chaîne : producteurs, distributeurs et consommateurs. »

 

C’est ça ! Puisque les acteurs de la grande distribution et de l’industrie alimentaire (qui s'enrichissent allègrement sur le dos des consommateurs) vont organiser la collecte et l’abondement des produits sélectionnés au profit des associations, il faut que tout le monde fasse des efforts, consommateurs compris.

 

Et dans cette France où le nombre de pauvres n’aura jamais été aussi élevé, le journal Les Echos nous apprend que «les dividendes qui seront versés cette année par les ténors du CAC 40 (au titre des résultats de l’exercice 2011) devraient (…) atteindre 37,4 milliards d’euros» sur un total de 86 milliards de bénéfices. Le total de ces dividendes équivaudrait à peu près aux deux tiers de la charge de la dette de l’État prévue dans le budget pour 2012. Une manne qui serait en baisse par rapport à celle versée en 2011 (40,2 milliards d’euros de dividendes) mais supérieure aux récoltes de 2008 et 2009 (respectivement 37,8 et 35,4 milliards).

 

Le problème de la pauvreté peut facilement être réglé, encore faut-il avoir la volonté de prendre l’argent là où il est. C’est au cancer financier de cette société capitaliste qu’il faut s’attaquer, et de manière radicale. Ce n’est pas d’alternance dont nous avons besoin en 2012, mais d’une véritable alternative. C'est la condition d'un véritable changement !

 


Partager cet article
Repost0

commentaires