Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • : Réagir : S'opposer activement à l'action de qqch, résister. La devise issue de la révolution française "Liberté, Egalité, Fraternité" étant de plus en plus mise à mal, ce blog est un moyen pour moi de faire partager mes réactions sur l'actualité politique, sociale, etc.
  • Contact

Rechercher

Tags

8 novembre 2009 7 08 /11 /novembre /2009 23:19

Depuis une semaine, les médias n’en finissent pas de célébrer le 20ème anniversaire de la chute du mur de Berlin. Depuis la chute de ce mur et au nom de la démocratisation, place nette a été faite au capitalisme.

Aujourd’hui dans le monde, d’autres murs se construisent sans que tous ces bien-pensants du monde « dit » libre ne s’émeuvent.

Et puis un autre mur s’élève de jour en jour, le mur de l’argent. Selon les données de la Banque mondiale, sur la base d’un seuil de pauvreté fixé à 1,25 dollar par jour et par habitant, le nombre de pauvres dans le monde est de 1,4 milliard de personnes. Toutefois, si ce seuil de pauvreté considéré comme particulièrement bas était simplement à 2,5 dollars, on comptabiliserait plus de trois milliards de pauvres, soit plus de la moitié de la planète.


Le comble, c’est que ce sont ceux qui érigent ce nouveau mur qui vont être aux premières loges des cérémonies de commémoration à Berlin.


Le mur de Berlin est tombé, mais le monde ne va vraiment pas mieux.



Partager cet article
Repost0

commentaires

N

Oui, il y a eu du progrès, mais on peut faire beaucoup mieux...
Je conseille le livre de Jean Ziegler "L'empire de la Honte". La reféodalisation du monde par les occidentaux au détriment des pays du Sud à travers deux leviers, la faim et la dette. Ça fait froid
dans le dos.

bonne lecture


Répondre
J

Figure toi mon cher Nicolas que j'ai acheté le livre récemment lors d'une fête du PC. Je ne l'ai pas encore lu mais ça fait partie de mes prochaines lectures.
Comme il dit, "c'est bien l'empire de la honte qui s'est mis subrepticement en place sur la planète."