Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • : Réagir : S'opposer activement à l'action de qqch, résister. La devise issue de la révolution française "Liberté, Egalité, Fraternité" étant de plus en plus mise à mal, ce blog est un moyen pour moi de faire partager mes réactions sur l'actualité politique, sociale, etc.
  • Contact

Rechercher

Tags

12 décembre 2011 1 12 /12 /décembre /2011 17:35

Charlie Hebdo incendié. Les Théâtres assiégés. La liberté mise à mal. On a le droit de croire en Dieu. On a le droit de ne pas y croire. On a le droit de chanter Ses louanges. On a le droit de Le chérir, de Le prier, de Le vénérer, de L’adorer, de Le glorifier. On a le droit de Lui pisser à la raie. C’est comme ça. Ça s’appelle la liberté, la liberté d’expression, la liberté de penser. (Il faut que je me méfie, quand je m’énerve, je prends des accents de Florent Pagny !)

 

Le député UMP du Gard, Jean-Marc ROUBAUD, n’est pas la moitié d’un imbécile. Il a bien appris la leçon de son mentor à talonnettes. Au moment de la controverse au sujet des caricatures de Mahomet, il avait proposé de rétablir le délit de blasphème aboli en 1791. (Ah ! cette nostalgie pour l’ancien régime) Réagir à chaud, proposer une loi tout de suite, avec un peu de chance ça fera un sujet pour le journal de 20 heures et tant pis si le projet demain est oublié, et tant pis si demain la loi est jugée inapplicable, anticonstitutionnelle, le principal c’est d’occuper le terrain. Tant pis même si l’intention est odieuse, le principal est de rassurer l’électorat le plus fragile, le plus influençable, le moins pensant.

 

Le député maire UMP du Raincy, Eric RAOULT, avait saisi la balle au bond, il avait déposé une proposition de loi « visant à interdire la banalisation du blasphème religieux par voie de caricature ».

 

Je connais des gens qui votent à gauche (Beaucoup), je connais des gens qui votent à droite (quelques-uns !). Ça ne vaudrait pas le coup, une fois, de se dire que sur des sujets sensibles, on est d’accord pour dire que la laïcité est fondatrice de notre République, qu’il n’est pas question de se coucher devant le diktat des intégristes, des ennemis de l’humour, de la culture, des pyromanes liberticides, des … (je cherche le mot juste) des connards ?

 

A propos, ça n’a rien à voir, les 38 victimes du frère Albert doivent ressentir un peu de soulagement à l’idée que depuis une semaine, leur agresseur dort en prison. Moi qui suis un esprit simple (si, si) je trouve toujours plus choquant quand c’est la personne humaine qui est outragée, bafouée, violemment insultée.

 

Parce que l’agression faite aux hommes me paraît toujours plus insupportable que celle faite à Dieu, qui, Lui, est infiniment grand, infiniment puissant.

 

François MOREL

Chronique parue dans L'Humanité rubrique "Cactus" du jeudi 8 décembre 2011


 

Partager cet article
Repost0

commentaires