Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • : Réagir : S'opposer activement à l'action de qqch, résister. La devise issue de la révolution française "Liberté, Egalité, Fraternité" étant de plus en plus mise à mal, ce blog est un moyen pour moi de faire partager mes réactions sur l'actualité politique, sociale, etc.
  • Contact

Rechercher

Tags

28 juillet 2011 4 28 /07 /juillet /2011 23:24

Dans son rapport annuel publié mercredi, le Fonds monétaire international, désormais présidé par Christine Lagarde, salue les efforts de la France, mais l'exhorte à aller plus loin dans la lutte pour la réduction du déficit public.

 

C’est un peu Christine Lagarde présidente du FMI qui donne la leçon à Christine Lagarde ancienne ministre de l’économie en revoyant à la baisse les prévisions de croissance de la France pourtant réalisées par l’ancienne ministre. Le FMI demande à la France de durcir sa cure d’austérité. Le FMI prône notamment une nouvelle réforme des retraites et des économies dans le domaine de la santé.

 

Au même moment, Sarkozy veut faire inscrire dans le marbre de la constitution la rigueur budgétaire sur les finances publiques, sa fameuse « règle d’or ». C’est avant tout la politique du chef de l’État qui est responsable de la dégradation des comptes publics.  Car  sous la présidence de qui cette dette s'est-elle accrue ? (voir tableau ci-dessous). Les recettes ont été fortement réduites par les somptueux cadeaux fiscaux octroyés aux grandes fortunes et aux actionnaires des grands groupes.

 

Demander un nouveau cycle d’efforts à une majorité de Français, qui peine à assurer le quotidien, pour combler les pertes creusées par les spéculateurs et l’appétit sans fin des financiers, ce serait condamner les Français à l’austérité à perpétuité.

 

Non à l’inscription dans la constitution de cette « règle d’or » !

 

dette-publique.jpg

Partager cet article
Repost0

commentaires