Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • : Réagir : S'opposer activement à l'action de qqch, résister. La devise issue de la révolution française "Liberté, Egalité, Fraternité" étant de plus en plus mise à mal, ce blog est un moyen pour moi de faire partager mes réactions sur l'actualité politique, sociale, etc.
  • Contact

Rechercher

Tags

23 octobre 2009 5 23 /10 /octobre /2009 22:15

Arrêtée mercredi matin, Nanette, lycéenne parisienne de dix-neuf ans, a été expulsée le jour même vers le Congo-Brazzaville.


Mercredi matin, Nanette Alanhi Bangofa se rendait tranquillement en cours. Cette jeune fille de dix-neuf ans est en première année de BTS compta-gestion au lycée Jules Siegfried dans le 10e arrondissement de Paris. D’origine congolaise, Nanette est arrivée en France en 2007. Sa mère bénéficie d’une carte de séjour résident de dix ans, son père est décédé.


Pour sa majorité, la préfecture de police de Paris lui offre… une obligation de quitter le territoire. Sans argent pour payer un avocat, elle ne fait pas appel. Mercredi matin, donc, Nanette est arrêtée par les forces de l’ordre à la gare du Nord.


Sans même passer par la case garde à vue, la jeune fille est directement emmenée à l’aéroport d’Orly où elle est mise à bord d’un avion pour Casablanca, puis de Casablanca à Brazzaville. Malgré ses demandes réitérées, les policiers ne la laissent pas prévenir sa mère. Ce n’est qu’une fois arrivée sur place, jeudi matin, qu’elle a pu lui téléphoner. Aujourd’hui Nanette se retrouve démunie à Brazzaville, elle n’avait sur elle que deux euros et son sac de cours. Contactée par téléphone, elle ne cesse de répéter : « faites quelques chose, je ne peux pas rester ici ». Elle est logée, pour quelques jours, chez une cousine.


Vendredi après-midi, 200 élèves du lycée Siegfried se sont rendus à la préfecture de police de Paris pour demander son retour. Contactée, la préfecture n’a pas répondu à nos questions, mais a signalé au Réseau éducation sans frontière qu’elle n’avait aucune trace de cette expulsion. La mère de Nanette a dû montrer son billet électronique pour prouver que sa fille était bien à Brazzaville…


RESF s’inquiète du durcissement préfectoral vis-à-vis des jeunes sans-papiers. « Une pluie d’obligation de quitter le territoire s’est abattu sur les jeunes majeurs ces dernières semaines », dénonce Brigitte Wieser qui précise qu’il s’agit de la première expulsion d’un lycéen depuis août 2006.

Source l'Humanité

Besson prétend que la France est la première en matière d'accueil et de droits donnés aux migrants. Sauf que le HCR publie un classement des pays en ce qui concerne l'accès à l'asile : La France est en 30e position. Besson est vraiment cynique.

 
Partager cet article
Repost0

commentaires

B


La famille de Nicolas Sarkosy, a fait partie des immigrants je crois...



Répondre
J

En réponse à Laurent, ce n'est pas une histoire que je raconte, ce sont des faits avérés. Et à la question pourquoi des soldats français meurent en Afghanistan, tout simplement parce que le pouvoir
de droite a décidé d'y envoyer des soldats en 2001. Lors du sommet de l’Otan en avril 2008, Sarkozy a décidé un renforcement des effectifs militaires français en Afghanistan, décision vivement
critiquée par l’opposition. Quant à dire en parlant de ces Afghans, "c'est plus facile de venir se servir chez nous", j'espère que vous n'en pensez pas un mot. Se servir, mais avez vous vu quelle
condition inhumaine était la leur dans la jungle de Calais ?
Comme le, rappelle Béatrice, le père de Nicolas Sarkozy faisait partie de la petite noblesse hongroise, et il a fui la Hongrie quand l'armée rouge est arrivé en 1944 pour venir en France. Vous
dites qu'on ne résoud pas les problèmes d'un peuple en accueillant toutes les personnes qui se presentent a la porte, c'est vrai, mais qu'est-ce qui justifie pour vous l'accueil d'un Pál Nagy-Bocsa
y Sárközy né à Budapest, aristocrate hongrois en 1944, et le refus d'accueillir aujourd'hui ces réfugiés afghans ? 


L

Meme si l'histoire que tu racontes, est un peu bizarre; je ne vois pas pourquoi, nous sommes obliges d'acceuillir tous les immigrants qui decident de venir. L'inverse est il possible ? Pouvons nous
tous aller vers ces pays ? N'aurons t ils pas un reaction similaire a monsieur Besson ? Pour revenir aux afghans expulses vers Kaboul, pourquoi les soldats francais meurent en afghanistan et les
afghans veulent venir en europe. parce que c'est plus "facile" ( cela reste une sacre aventure quand meme ) de venir se servir chez nous que de rendre leur pays vivable et structuré. La misere du
monde est une chose tres malheureuse mais on ne resoud pas les problemes d'un peuple en acceuillant toutes les personnes qui se presentent a la
porte. Le boulot de Besson n'est pas joli mais il est necessaire. A mon avis bien sur


Répondre
J

Je te conseille la lecture du livre de Jean Ziegler, L'empire de la honte.

"Nous assistons aujourd'hui à un formidable mouvement de reféodalisation du monde, à la mise en coupe réglée des peuples de l'hémisphère Sud par les grandes sociétés transcontinentales. Deux armes
de destruction massive sont à l'oeuvre : la dette et la faim. Par l'endettement, les Etats abdiquent leur souveraineté; parla faim qui en découle, les peuples agonisent et renoncent à la liberté.
Oui c'est bien l'empire de la honte qui s'est mis subrepticement en place sur la planète."