Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • : Réagir : S'opposer activement à l'action de qqch, résister. La devise issue de la révolution française "Liberté, Egalité, Fraternité" étant de plus en plus mise à mal, ce blog est un moyen pour moi de faire partager mes réactions sur l'actualité politique, sociale, etc.
  • Contact

Rechercher

Tags

13 novembre 2011 7 13 /11 /novembre /2011 08:56

Alors que la Grèce et la Turquie appartiennent toutes deux à l’OTAN, les dépenses militaires grecques restent très élevées, notamment à cause de l’opposition entre Athènes et Ankara. C’est tout de même étrange quand on sait que la Grèce et la Turquie appartiennent toutes deux à l’OTAN.

 

Le budget défense de la Grèce la place en deuxième position derrière les Américains (parmi les membres de l'OTAN) en proportion de son PIB, et ce budget n’est pas touché dans le cadre du plan d’austérité.

 

Mais il faut dire que certains en tirent des intérêts. Invité de France Infos le 15 septembre dernier, le ministre français des Finances, François Baroin, considérait que demander une réduction du budget militaire grec n’était « pas une priorité. » C’est regarder la situation grecque par le petit bout de la lorgnette » affirmait-il.

 

Car à propos de la dette grecque, le directeur de l'Institut de haute finance Philippe Dessertine pose la question : « si l’erreur grecque » n’était pas « celle que l’on croit » ? « La vérité est que la folle dette grecque a d’abord servi à une terrible course aux armements contre la Turquie. Depuis dix ans, ce pays achète les F16 par douzaines, sans parler des frégates, des sous-marins, des hélicoptères, des chars d’assaut, des missiles en tout genre. L’addition se chiffre en dizaines de milliards d’euros, payés en premier à l’industrie allemande, puis française, puis américaine. Jusqu’à la crise, la Grèce était le cinquième importateur d’armes du monde derrière la Chine, l’Inde, la Corée du Sud et les Émirats ; le premier européen, et de loin, en dépenses militaires par habitant. »

 

La France, quatrième plus gros vendeur d’armes dans le monde, ne va pas conseiller aux grecs de faire des économies dans ce domaine. Mieux vaut saigner le peuple.


Partager cet article
Repost0

commentaires