Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • : Réagir : S'opposer activement à l'action de qqch, résister. La devise issue de la révolution française "Liberté, Egalité, Fraternité" étant de plus en plus mise à mal, ce blog est un moyen pour moi de faire partager mes réactions sur l'actualité politique, sociale, etc.
  • Contact

Rechercher

Tags

24 septembre 2010 5 24 /09 /septembre /2010 16:57

Discours de la FSU 44 à la manifestation du 23 septembre à Saint Nazaire

Source Rezocitoyen

 

Une chèvre fédérale, un mouton syndical, un cochon syndiqué

Unis dans un même char, s’en allaient en manif.

La bataille des retraites les avait rassemblés

Rien dans leur beau contrat ne supposait canif

Jamais leur unité ne serait lézardée

La position commune ils sauraient conserver.

L’action durait, durait, le conflit durcissait

Le régime Tsar kocrate jamais ne faiblissait

Et le char syndical en dates rebondissait.

Partout des processions publiques se trimbalaient.

Mais un jour le cochon en eut marre des secousses

Juppé ou Raffarin devaient être à ses trousses

Ou il craignait peut être que Fillon ne le trousse

Ou bien que l’UMP ne lui vole sa bourse.

Enfin notre pourceau s’écriait au secours

Disant que les manifs ne sont plus un recours

*

La chèvre et le mouton sont créatures plus douces.

Elles demandent au cochon mais pourquoi cette mousse.

Qu’as-tu donc à te plaindre ? Il n’y a nul mal à craindre.

Tu vas voir, les retraites, on va les négocier

Rien ne sert de crier du haut de ton gosier.

On s’occupe de tout. N’a-t-on pas mine honnête ?

Apaise ton courroux, cesse là ta tempête.

Jamais sur la retraite nous ne battrons retraite.

*

Mais que vous êtes sots répartit le cochon.

Que non, nous sommes sages, rétorqua le mouton.

Sot vous êtes, cette idée m’est plantée dans la tête.

Vous croyez que le Tsar Kocrate peut négocier ?

Il va traire la chèvre et les cornes lui scier.

*

Non, cochon : 2012 sera vite arrivé.

*

Quoi ! Tu crois que Ségo ta laine pourra sauver ?

*

Va lui dit le mouton, il faut de la patience

Tabler sur l’alternance et jouer un coup d’avance.

*

Compère chèvre et mouton je n’vous rend pas raison.

Chèvre a le lait, Mouton la laine, le tsar va vous en décharger

Mais après il ira, à coup sûr vous manger.

Moi qui n’suis que cochon, j’sais bien qu’mon compte est bon

Quand le mal est certain, la plainte ni la peur ne changent le destin.

*

Seule l’action collective peut ouvrir le chemin

La grève reconductible en est un des moyens.

Camarades cochons prenons nos sorts en main

Car la délégation cache à vue ses desseins

*

La grève reconductible on doit en discuter

Et dés le 24 la généraliser

Si nous voulons vraiment ce projet retirer.

 

 


Partager cet article
Repost0

commentaires

F


Manifestement, les dirigeants des confédérations sont restés "chèvres" puisqu'il n'y a pas de discussions pour l'instant de grèves reconductibles sauf après le 12 octobre si le gouvernement se
montre intransigeant. Qu'il dise non on ne reviendra pas sur cette réforme, non on ne retirera rien, ce n'est pas de l'intransigeance ? On ne va peut-être pas accepter de rester longtemps
"cochons" !



Répondre
J


Selon le canard enchaîné de ce mercredi, Sarkozy aurait déclaré au soir de la manif du 23, "Les syndicats écartent l'idée de grève générale ou de grève reconductible, c'est là l'essentiel."


Alors plus que jamais la conclusion de cette fable mérite notre attention :


La grève reconductible on doit en discuter


Et dés le 24 la généraliser


Si nous voulons vraiment ce projet retirer.