Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • : Réagir : S'opposer activement à l'action de qqch, résister. La devise issue de la révolution française "Liberté, Egalité, Fraternité" étant de plus en plus mise à mal, ce blog est un moyen pour moi de faire partager mes réactions sur l'actualité politique, sociale, etc.
  • Contact

Rechercher

Tags

26 février 2013 2 26 /02 /février /2013 14:42

 

Les propos livrés à la presse locale (cf. article NR du 22 février) par le directeur général de la caisse régionale de Crédit Agricole Charente-Maritime Deux-Sèvres, suite à l'action des élus et des sociétaires lors de l'assemblée générale des caisses locales Niort-Prahecq. (voir article du 20 février) me choquent. Il dit ceci : « Je peux comprendre l'action que mènent les élus, elle ne me surprend pas. C'est une réaction normale d'élus qui ont à cœur de défendre leur territoire, comme moi j'ai à cœur de défendre mon entreprise»



De quel droit ce Monsieur Ménès directeur de la caisse régionale de Crédit Agricole Charente-Maritime Deux-Sèvres s'autorise t'il à utiliser l'expression mon entreprise ? Tout directeur qu'il est, la caisse régionale n'est pas son entreprise mais celle de tous les sociétaires, en tant que banque coopérative et mutualiste, même si actuellement il est permis de douter de l'esprit coopératif et mutualiste de la banque verte.

 

Et dans le contexte difficile que connaît le Crédit Agricole, pertes de 6,5 milliards en 2012, la possible suppression de 1400 postes au niveau des caisses régionales selon le quotidien Les Echos, la décision de transfert avec la réalisation d'un nouveau siège sur la Rochelle n'est probablement pas des plus opportunes. Et le refus lors de l'AG de soumettre au vote une motion pour connaître le choix des sociétaires sur ce sujet en dit long sur l'esprit du mutualisme des dirigeants. Voir sur le blog des élus communistes niortais l'article à ce sujet


Pour ma part, je récuse à Monsieur Ménès le droit de dire « mon entreprise », et ce transfert n'est pour moi pas la meilleure façon de la défendre.


Partager cet article

Repost 0
Published by jco - dans Luttes
commenter cet article

commentaires