Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • : Réagir : S'opposer activement à l'action de qqch, résister. La devise issue de la révolution française "Liberté, Egalité, Fraternité" étant de plus en plus mise à mal, ce blog est un moyen pour moi de faire partager mes réactions sur l'actualité politique, sociale, etc.
  • Contact

Rechercher

Tags

2 novembre 2009 1 02 /11 /novembre /2009 08:39

Un amendement déposé par un député UMP a été voté la semaine dernière, qui annule au 31 décembre 2009 les exonérations fiscales liées au «droit à l'image collectif » des sportifs. Cet avantage fiscal voté en 2004 et censé disparaître en 2012 concerne 1.200 joueurs, dont 90% de footballeurs.


Rama Yade, secrétaire d'Etat aux Sports, a manifesté son désaccord et parle de réforme « dangereuse » qui « nuirait de manière durable à la compétitivité du sport français » à propos de cet amendement voté au Parlement et défendu par sa ministre de tutelle Roselyne Bachelot. Amendement que n’a pas défendu l’ex-judoka David Douillet, nouveau député des Yvelines qui a lancé à l’adresse des députés « Il y a 16 millions de licenciés. Vous avez tous des circonscriptions, je vous laisse seuls juges. » Chantage David Douillet ! Cette exonération ne concerne pas les 16 millions de licenciés. En 2008, plus de 1.200 sportifs en bénéficiaient, dont 70 % des joueurs de l'élite du football. Le coût est de l'ordre de 30 millions d'euros par an pour les comptes sociaux.


Nadine Morano, la secrétaire d'Etat chargée de la famille a taclé sa collègue des Sports, coupable selon elle de ne pas suivre la ligne de sa ministre de tutelle sur cette suppression des avantages fiscaux des sportifs pros. Elle a déclaré dimanche sur Canal Plus au sujet de Rama Yade  que «lorsqu'on n'est pas d'accord, on fait un choix, soit on se tait, soit on s'en va».


Pourtant le patron de l'UMP, Xavier Bertrand, a désapprouvé l'amendement supprimant ces avantages fiscaux aux sportifs en réclamant un réexamen de ce texte. « Au moment où on va présenter la candidature de la France pour l'Euro 2016, n'envoyons pas de contre message », a déclaré Xavier Bertrand. « En politique, il faut de la cohérence et l'adoption de cet amendement est une entorse à cette cohérence », a-t-il argué.

Cohérence ???  Belle démonstration de la part de l’UMP !!!

 

Partager cet article
Repost0

commentaires