Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • : Réagir : S'opposer activement à l'action de qqch, résister. La devise issue de la révolution française "Liberté, Egalité, Fraternité" étant de plus en plus mise à mal, ce blog est un moyen pour moi de faire partager mes réactions sur l'actualité politique, sociale, etc.
  • Contact

Rechercher

Tags

7 septembre 2012 5 07 /09 /septembre /2012 22:35

A la fête de rentrée du PCF (voir programme complet) vous pourrez assister le samedi 8 septembre à 21 heures au concert de « El Comunero ». L'entrée sur la fête est gratuite et vous trouverez sur place de quoi vous restaurer.

 

« El Comunero » c’est le projet de Thomas Jimenez, auteur compositeur et membre fondateur du groupe L’AIR DE RIEN L’année de la commémoration des 70 ans de la guerre civile espagnole, ce petit fils de républicain espagnol a décidé de faire revivre l’histoire de son grand-père… Dans les récits qu’il lui faisait, dans les chansons que lui apprenait ce « Comunero » engagé a dix huit ans dans l’armée républicaine puis exilé en France, évadé du camp d’Argelès et résistant, Thomas a puisé ses racines et trouve son engagement . C’est pour faire revivre et rendre hommage a ce grand-père communiste, fidèle jusqu’au bout a ses idéaux, qu’ils se sont ré appropriés des chants de luttes de la guerre civile, de Paco Ibanes, de Luis Llach en y mêlant des compostions et des chansons d’Atahualpa Yupanqui évoquant la solitude et l’exil… Deux formations musicales sont proposées pour ce projet : Un duo intimiste ou Thomas est accompagné par Frank Marty, poly instrumentiste talentueux membre fondateur des groupes LA VARDA et LES CROQUANTS… Un sextet plus rock dans lequel Thomas et Frank se sont entourés de Laulo Kebous (les hurlements d’léo), à la guitare et au chant, Pascal Rolando (Serge Lopez, cent pour cent collègues…) à la batterie et aux percussions, Stephane Blanc à la basse et à la contrebasse et pierre Bertaud du Chazaud (l’air de rien, anakronik elektro orkestra) à la clarinette et à la clarinette basse.

 

 

elcomunero-2b.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires