Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • : Réagir : S'opposer activement à l'action de qqch, résister. La devise issue de la révolution française "Liberté, Egalité, Fraternité" étant de plus en plus mise à mal, ce blog est un moyen pour moi de faire partager mes réactions sur l'actualité politique, sociale, etc.
  • Contact

Rechercher

Tags

24 septembre 2012 1 24 /09 /septembre /2012 00:42

 

C'est la lecture d'un article de Marie Barbier, journaliste à L'Humanité, article publié dans son blog Laissez-passer que j'ai découvert les faits suivants.

 

À Évry (Essonne), ancienne ville du ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, trois cyclistes roumains ont écopé d’amendes de 100 et 180 euros pour éclairage défectueux 
et pneus lisses...

 

Compte-tenu des propos que tient le nouveau Ministre de l'Intérieur, les policiers se sont-ils dit que de toute façon, ils seraient couverts puisque ça se passait dans la ville dont Manuel Valls était le maire ? Pas impossible.

 

Le 21 août 2012, deux ressortissants roumains qui passent avec leur carriole remplie de ferraille devant l’hôtel de police d’Évry sont verbalisés par deux agents de la police nationale. Il est noté sur les quittances que ces « SDF », « conduisant une bicyclette de marque Peugeot » pour le premier et de « marque Leopard Bike » pour le deuxième, sont en infraction sur les points suivants : « plaque d’identification, réflecteur avant, frein avant, catadioptre avant, arrière, réflecteur remorque, feu remorque et pneu arrière lisse ». Le montant de l’amende forfaitaire se monte à 100 euros chacun.

 

Trois semaines plus tard, deux autres policiers récidivent. Toujours devant l’hôtel de police, à 11 h 20, un Roumain de vingt et un ans, est interpellé. Ce « SDF à Ris-Orangis, conduisant un véhicule immatriculé de marque VTT appartenant à lui-même a commis l’infraction suivante : pneumatique - freins x 2 - catadioptres x 3 défectueux ». Il lui en coûtera 180 euros.

 

Contactée, la police confirme agir contre « des déambulations de personnes sur des vélos non éclairés, qui mettent en danger leur vie en circulant sur les grands axes d’Évry »

 

En somme, en verbalisant ces Roms, la police aurait agi pour leur protection ? Foutaise ! C'est un comportement anti-Roms honteux. Il est vrai que le contrôle au faciès ne dérange pas Manuel Valls !




Partager cet article
Repost0

commentaires