Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • : Réagir : S'opposer activement à l'action de qqch, résister. La devise issue de la révolution française "Liberté, Egalité, Fraternité" étant de plus en plus mise à mal, ce blog est un moyen pour moi de faire partager mes réactions sur l'actualité politique, sociale, etc.
  • Contact

Rechercher

Tags

20 octobre 2010 3 20 /10 /octobre /2010 14:14

Nicolas Sarkozy sur TF1 le 25 janvier 2010. « Je garantirai la pérennité du régime de retraite… Je ne changerai pas le régime par répartition (…) par un régime où chacun épargnerait de son côté… Il faudra que tout soit mis sur la table : l’âge de la retraite, la durée de cotisation et la pénibilité. La seule piste que je ferme tout de suite, c’est celle de la diminution des pensions… La réforme des retraites concernera tout le monde… Les pensions sont trop basses... »

 

Encore des paroles, comme celles prononcées sur la retraite à 60 ans lors de sa campagne des présidentielles.

 

Et pendant que Sarkozy le président met en place une réforme qui va détruire le régime par répartition, Sarkozy le frère met tout en œuvre pour passer au tiroir caisse. Il faut savoir que le projet de réforme des retraites adopté le 15 septembre à l’Assemblée nationale contient dans les dernières pages un « titre V » entièrement consacré à la retraite par capitalisation. Guillaume Sarkozy, délégué général du groupe de retraite et de prévoyance Malakoff Médéric, ancien vice-président du Medef, vient de positionner son entreprise pour en faire un acteur majeur de la retraite complémentaire privée. Avec la Caisse des dépôts et consignations (CDC), bras armé financier de l’Etat, et sa filiale la Caisse nationale de prévoyance (CNP), il vient de créer la nouvelle société d’assurance Sevriena.

 

L’objectif de cette société est « la création, la gestion, la distribution de produits de retraite complémentaire par capitalisation, à titre collectif ou individuel, principalement à destination des entreprises et de leurs salariés, des associations et de leurs adhérents, des travailleurs non salariés et des retraites ; la création, la gestion et la distribution de produits d’épargne salariale à destination des entreprises et des salariés des entreprises ainsi que la tenue de compte et conservation ; et, à titre accessoire, la distribution de services liés à la retraite » Guillaume Sarkozy devrait occuper le poste de président du conseil de surveillance. Cette société va proposer ses produits à partir de 2011.

 

Et voilà comment en prétendant sauver le système de retraite, le président favorise son frère sur le dos des français. Vous croyez aux coïncidences ?

 

Il y a quelque chose de pourri au royaume de France !

 

Sarkozy-freres.jpg

 

Partager cet article
Repost0

commentaires