Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • : Réagir : S'opposer activement à l'action de qqch, résister. La devise issue de la révolution française "Liberté, Egalité, Fraternité" étant de plus en plus mise à mal, ce blog est un moyen pour moi de faire partager mes réactions sur l'actualité politique, sociale, etc.
  • Contact

Rechercher

Tags

14 mai 2010 5 14 /05 /mai /2010 23:04

Dans son dernier numéro, le Canard Enchaîné évoque la construction de la troisième villa de Michel Drucker dans les Alpilles. Quand je pense que certains n’ont aujourd’hui rien pour se loger ! Il s’agit d’une « modeste » bâtisse de 293 m² avec piscine, lovée en pleine pinède dans un secteur ultraprotégé des Alpilles. Heureusement !!! Et pour ce, Drucker a bénéficié d’un permis de construire bidon.

 

Malgré les nombreux recours devant les tribunaux et plainte de la Ligue des Alpilles pour faux et usage de faux dénonçant ce permis de construire, le chantier avance beaucoup plus vite que la justice qui ne s’est pas encore prononcée. Il ne manque plus que le toit à la villa, preuve que les maçons travaillent bien plus vite que la justice.

 

Le maire divers-droite d’Eygalières, la commune concernée, livre une farouche bataille de son côté pour défendre le permis de son ami Drucker. Mais dans le même temps, ce maire refuse le permis de construire (agrandissement d'un maison de 77 m2 pour y installer deux ateliers et un abri voiture) à un citoyen lambda et voisin de Drucker. Le prétexte invoqué pour ce refus est la « directive Paysage » des Alpilles, car cette zone protégée, « n'autorise pas les constructions nouvelles non directement liées à l'exploitation agricole. » Zone classée à l’identique de celle de Drucker.

 

Certainement que ce charmant voisin, contrairement à Drucker, ne fait pas de vélo en compagnie de Sarkozy !

 

Par contre, reste une question en suspens. Quel élevage envisage Drucker dans cette villa pour qu’elle soit considérée comme liée à une exploitation agricole ?

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

F


Probablement qu'il s'agira d'un élevage de moutons de panurge.



Répondre
J


C'est en effet l'espèce la plus répandue.