Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • : Réagir : S'opposer activement à l'action de qqch, résister. La devise issue de la révolution française "Liberté, Egalité, Fraternité" étant de plus en plus mise à mal, ce blog est un moyen pour moi de faire partager mes réactions sur l'actualité politique, sociale, etc.
  • Contact

Rechercher

Tags

1 avril 2010 4 01 /04 /avril /2010 22:14

En avril 2009, face à la multiplication des séquestrations de patrons et à l’explosion de colère des salariés de Continental Clairoix, le gouvernement Sarkozy brandissait la menace de sanctions judiciaires. « On est dans un Etat de droit. Je ne laisserai pas faire les choses comme ça », déclarait Nicolas Sarkozy. Laurence Parisot, patronne du MEDEF, lui faisait écho en déclarant : « Jamais l’injustice ou le désespoir ne justifient qu’on transgresse la loi, car très vite on ne serait pas dans un Etat de droit. »

 

La multinationale du pneumatique avait décidé de fermer l’usine de Clairoix (Oise) au printemps 2009 et de licencier 1120 salariés parce qu’elle délocalisait la production en Roumanie ou en Inde. C’était la raison de la colère des Conti. Un an plus tard, la direction de Continental vient d’adresser à 600 licenciés picards une proposition de « reclassement » dans l’une de ses filiales à Bizerte, en Tunisie : Continental cherche à recruter sur la rive sud de la Méditerranée soixante « opérateurs de production » pour un salaire brut de 137 euros sur treize mois.

 

Où sont-ils ceux qui criaient « Etat de droit » ? Sarkozy, Parisot et consorts vont-ils continuer à fermer les yeux quand ce patronat voyou s’arrange avec le droit et piétine la dignité du monde du travail. Comment osent-ils défendre le bouclier fiscal et permettre cela, c’est une véritable provocation.

 

Et pendant ce temps, Continental a provisionné plus de 325 millions d’euros pour le versement des dividendes à ses actionnaires. Voilà où mène le capitalisme.


Partager cet article
Repost0

commentaires