Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • Réagir - Blog militant de joseph coutant
  • : Réagir : S'opposer activement à l'action de qqch, résister. La devise issue de la révolution française "Liberté, Egalité, Fraternité" étant de plus en plus mise à mal, ce blog est un moyen pour moi de faire partager mes réactions sur l'actualité politique, sociale, etc.
  • Contact

Rechercher

Tags

25 mars 2013 1 25 /03 /mars /2013 17:00

Conférence débat de François Ruffin

 

Niort, salle des fêtes de Ste Pezenne (rue du moulin d’âne)

 

Jeudi 28 mars 2013 à 20h30

 

 

Le jeudi 28 mars prochain, invité par Attac 79 et la CGT Maif, François Ruffin journaliste, fondateur du journal Fakir, animera une conférence débat sur le thème de la finance qui confisque tous les pouvoirs et oriente les politiques économiques et sociales. Ainsi en 20 ans, 10% de la richesse créée est passée des salaires aux rentes financières non investies dans l’économie réelle.


L’environnement, les conditions de travail, la santé, l’éducation, le chômage… tous les domaines de la vie sont désormais sacrifiés pour garantir les bénéfices et les profits de court terme d’une petite oligarchie.


« Ils réchaufferont l’atmosphère jusqu’à ébullition. Ils nous vendront un air coté en Bourse. Ils affameront des continents. Ils sauveront les banques avec nos retraites. Ils solderont les routes, les îles, les jardins publics au plus offrant. Ils spéculeront sur nos maisons, notre santé, notre éducation. Ils mettront, à force de stress, la moitié des travailleurs sous antidépresseurs – et l’autre moitié au chômage. Ils lèveront des impôts sur nos égouts, nos chaussettes, notre haleine – plutôt que de toucher à leurs bénéfices » expliquera François Ruffin bien décidé à passer à l’action.


Le journaliste, au-delà du constat abordera les solutions : Comment passer des résistances, éparses, épisodiques, contre une mesure injuste, contre un aéroport qui ouvre, contre un hôpital qui ferme, etc, à une véritable prise de pouvoir qui permettrait d’abattre les logiques financières et de restaurer les politiques publiques dans l’intérêt général.


« A la fin, c’est nous qu’on va gagner» pour reprendre le slogan de Fakir. Pour savoir comment (et y réfléchir ensemble), rendez-vous le 28 mars à Niort salle des fêtes de Sainte Pezenne.

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires